Au nom du ciel et de la vague...

Extra - Une fois n'est pas coutume à La Gravière, la surprise n'est pas venue du pic mais de la plage, avec la présence des s?"urs de Draguignan venues encourager les surfeurs. Rencontre :

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

À voir l'incrédulité des spectateurs présents sur la plage de La Gravière dimanche pour assister au Quiksilver Pro France 2012, la scène a de quoi faire sourire. Toutes de blanc vêtues, le sourire aux lèvres, une vingtaine de religieuses venues de Draguignan se sont mêlées à la foule pour applaudir les surfeurs du WCT. Soeur Sophie nous éclaire sur la relation entre la religion et les performances sportives :

Pouvez-nous expliquer les raisons de votre présence sur le Quik Pro France ?

Nous sommes en ce moment en train de nous reposer après avoir fait des camps de jeunes durant l'été. On vient regarder cette splendide compétition parce que c'est une démonstration de la beauté de la nature, de la beauté de la nature humaine aussi. La beauté de la mer et de l'écoute de la mer par l'homme. On trouve cela splendide. Cela demande une maitrise de soi extraordinaire. Nous ne sommes pas des spécialistes de surf mais on est très contentes de participer à cela, de se mêler à ces personnes qui viennent admirer la beauté. Je pense en effet que l'homme est fait pour la beauté, on est donc en accord total avec tout ceux qui viennent admirer cette compétition.

Le World Tour n'est pas habitué à voir la présence de religieuses. Est-ce la première fois que vous vous rendez sur une compétition ?

Non ! On a la chance d'avoir une famille qui nous prête une maison à Hossegor et on essaie d'y participer quand c'est possible parce que c'est absolument splendide. Pour nous c'est un dépaysement complet car nous n'avons pas accès à ce genre de spectacles le reste de l'année. On avait déjà assisté à une compétition mondiale, il y a quatre ans. On avait trouvé cela merveilleux. De plus, on trouve que les personnes qui y assistent sont très sympathiques, très attentives aux autres. Il existe une véritable qualité de relation. Quelques fois on parle à des champions, mais qu'ils soient champions ou pas, on ressent une vraie amitié et une simplicité de vie qui nous plait beaucoup.

Avez-vous déjà essayé le surf ?

Moi personnellement non, mais je sais qu'il y a des soeurs qui en ont déjà fait. Maintenant c'est fini pour nous, puisque l'on reste toujours en habit. Malgré tout, cela ne nous empêche pas d'apprécier ces splendeurs.

Certains surfeurs ne cachent pas leur attachement à la religion. Pensez-vous que cela peut les aider dans leur vie professionnelle ?

Dieu n'est pas un porte bonheur. Je pense que lorsque l'on est en harmonie avec ce pourquoi l'on a été créé, et quand on sait être dirigé vers le bien, vers le beau, vers le vrai, l'homme peut accéder au bonheur. Ces personnes là n'exploitent pas la mer, n'exploitent pas le sport mais sont au contraire en complète harmonie avec toutes ces beautés-là, à mon avis. La religion va leur permettre d'être bien dans leur peau, ils vont vouloir respecter le public qui les regarde et le sport lui même. Ils vont certainement être très droits dans ce qu'ils vont vivre les aidant à être meilleurs. Je pense qu'ils vivent dans cette harmonie, qui est un vrai bonheur.

Un pronostic pour le vainqueur final du Quiksilver Pro France 2012 ?

Non, pas spécialement. Mais figurez-vous qu'il y a une soeur qui a pris des tas d'autographes car elle a un neveu qui a été champion en Amérique. Elle s'y connait et elle capable de dire qui est champion du monde. Ce que je regarde, c'est la beauté de leur performance. Ils seront peut être champions du monde un jour. Bonne chance à chacun...

Propos recueillis par Pol Chailloux

Les soeurs de Draguignan ont beau avoir dédié leur vie au Seigneur, elles n'en restent pas insensibles à certains surfeurs comme Jeremy Flores - Photo : Elsa Mesager

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Nico - le 04/10/2012 à 04:11
Les soeurs nous disent que le surf "c’est une démonstration de la beauté de la nature, de la beauté de la nature humaine aussi. La beauté de la mer et de l’écoute de la mer par l’homme."
Je surfe depuis une decennie, achète des magasines specialisés, regarde des vidéos, observe attentivement les cartes mété... et pourtant je ne crois pas etre capable de mieux en parler que ses soeurs...
Elles decryptent magnifiquement le coeur du surf et nous rappelle l'essentiel.
Bien joué Pol, tu n'as pas couru apres les pros pour ton interview et tu as ramené une belle pepite.
Répondre
Jeff - le 06/10/2012 à 21:30
Super article !!
Quel point de vue clairvoyant et tellement épuré.
ça nous dépayse...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
01/08/2018 - Extra
Dans les tubes de La Piste ou en dévalant La Nord, c'était vraiment le feu !
| 0 
06/10/2017 - Extra
Jordy, Mick, Gabriel, John John... Ils seront (presque) tous là, ce samedi à 17 h à Hossegor.
| 0 
10/01/2014 - Extra
L'hawaïen a de nouveau enflammé le web hier avec ce court clip tourné mercredi au fond d'un barrel hivernal à ...
| 0 
30/01/2011 - Extra
Alliant surf, musique et crédibilité environnementale, le Groundswell Music Festival posera ses amplis à Hosse...