40 000 dollars à gagner pour une vidéo de free surf !

Film - On dirait bien "tous à vos caméscopes", mais le concours Snapt 4 n'est pas ouvert à n'importe qui...

Par - @surfsessionmag -
MASON HO / Photos @snapt4
Partager sur :   
Comment motiver les surfeurs pros à garder leurs meilleures manoeuvres pour un futur film de surf plutôt que de les balancer direct sur Insta ? Logan "Chucky" Dulien a peut être trouvé une solution : le pognon !

En promettant 40 000 dollars au surfeur qui ramènera la meilleure séquence de 3 minutes, le réalisateur de Snapt 4 fait monter les enchères tout en ressortant une bonne vieille combine du film de surf.
Car l'idée du concours vidéo avec un gros chèque à la clé n'est pas vraiment nouvelle. Il y a près de 10 ans, Taylor Steele avait lancé le contest Innersection qui avait rapporté 100 000 $ à Matt Meola en 2011, et la même somme à son pote Albee Layer l'année suivante.

Cette fois ce sera "seulement" 40 000 dollars, mais cela reste une belle somme. Pour comparer au prize money d'une compétition, c'est plus que ce que rapporte une victoire sur n'importe quel WQS de l'année ou une demi-finale sur un WCT (30 000 $).



Si vous êtes déjà en train de recharger votre vieux caméscope et d'appeler votre pote qui sait faire des air reverse, il va falloir calmer vos ardeurs... La compétition est réservée à 14 surfeurs dont 12 sont déjà connus. Alors jetons un oeil à cette première sélection...


En tête d'affiche, le bouffeur de caillou Mason Ho et son pote Sheldon Paishon qui l'accompagne parfois dans ses délires. Il y a aussi l'australien qui prend toujours les plus gros barrels : Jack Robinson (voir clip ci-dessus). Les frères Seth et Josh Moniz vont se partager une section, ce qui peut paraître injuste à Parker Coffin, qui devra faire sans son frère Coffin.


Ensuite viennent Clay Marzo et ses manœuvres toujours très originales, Ian Crane qui vient de remporter le Red Bull Airborne d'Hossegor, le spécialiste des tubes en gauche Benji Brand, le roi du twin-fin Asher Pacey, le franco-américano-israélien Eithan Osborne, le costa-ricien Carlos Munoz qui ambiance régulièrement le WQS, et le jeune espoir australien Dakota Walters.


Bref, un bon mix de chargeurs, d'aérialistes, de power surfeurs et de tube-riders qui vont être assez durs à départager tant les styles et les approches sont différentes. Par contre ça promet un film de surf vraiment agréable à regarder, et en attendant de voir le contest avancer et le verdict tomber à l'été 2020, nous on va se remater Snapt 3 qui était déjà franchement réussi !

           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
24/07 - Film
Avec le rappeur Sneazzy dans le rôle principal mais aussi Alice David, Fred Testot et Christophe Lambert.
| 0 
22/07 - Film
Le film avec Mason Ho et Mick Fanning sera disponible gratuitement samedi prochain pendant... 48h seulement !
| 0 
18/03 - Film
Non pas des figurants, mais bien des acteurs principaux. Tournage prévu sur Bordeaux et Hossegor cet été.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.