Interview de Laury Thilleman, surfeuse et Miss France

Interview - La charmante Miss France 2011 était à Seignosse la semaine dernière à l'occasion du Swatch Girls Pro. Surfsess.com a voulu en savoir un peu plus sur elle...

Par - @surfsessionmag -
Shane Dorian et le V1, Jaws février 2011 - Photo : Erik Aeder/ Billabong  
Partager sur :   

C'est désormais de notoriété publique : la Miss France 2011, Laury Thilleman, est une surfeuse ! C'est d'ailleurs pour cette raison que la charmante bretonne de 19 ans était la semaine dernière du côté de Seignosse à l'occasion du Swatch Girls Pro France.

Évidemment, on ne pouvait la laisser gambader devant nous sur la plage sans nous entretenir avec elle et en savoir un peu plus sur sa passion pour le surf. Et vous savez quoi ? Laurie a beau avoir fait la bise à Jean-Pierre Foucault devant près de 7 millions de téléspectateurs, elle reste une fille super simple et à des encablures de l'idée qu'on pourrait se faire d'une Miss.

Bref, voilà de quoi on a parlé. Magnéto :

Alors Laury, as-tu déjà assisté à une compétition de cette envergure ?

C'est la première que je viens à une compétition de surf. J'en avais déjà vu une du côté de chez moi à La Torche mais c'était un championnat de junior garçons. Là, le fait d'avoir une compète de surf féminin est vraiment valorisant pour les filles car elles ont un certain niveau, elles se donnent et ça permet de valoriser leurs efforts.

Tu n'es pas allée voir le Stand Up World Tour à la Torche le mois dernier ?

J'y étais invitée et j'avais prévu d'y aller mais mon planning ne m'a pas permis de le faire. J'étais très déçue car c'était quand même chez moi... D'autant que je trouve le SUP super fun. Ça sera pour une prochaine fois.

Tu connaissais déjà des surfeuses pros ?

Non, aucune  personnellement en tout cas. J'étais ravie de faire des photos avec Justine Dupont et Pauline Ado. Elles sont trop fun, on a vraiment bien ri. Elles se sont prises au jeu de la photo comme moi j'ai pu le faire au début de mon élection. C'était drôle de faire ça ensemble et de pouvoir sympathiser avec elles. Ce sont vraiment des filles en or. Je leur souhaite beaucoup de succès parce que le surf féminin français se porte plutôt bien. Hier j'ai  pu croiser des filles comme Lee Ann Curren ou Alana Blanchard, ce sont des filles qui me fascinent aussi. Je lis Surfeuses et Surf Session et on en parle dedans. Je pense avoir beaucoup de chance de pouvoir participer à un évènement comme celui-ci.

Une Miss France a-t-elle le temps de suivre le circuit pro ?

Non pas en détails. Je lis, je m'informe...

Quel surfeur admires-tu le plus ?

Kelly Slater pour commencer, il est la légende du surf que toutes les filles et les surfeurs envient. Après je ferais un petit coucou à notre Français Jérémy Florès qui est plutôt bien parti pour suivre les traces de Kelly. Et Andy Irons, paix à son âme...

Et parmi les surfeurs Bretons ?

Oui, il  y a mon petit bodyboarder que j'aime bien qui est Yann Salaun, et aussi Ian Fontaine avec qui j'ai pu partager une session à la Palue à côté de Crozon et qui est d'ailleurs parue dans Surfeuses et Surf Session récemment. J'ai pu faire sa connaissance et il est vraiment sympathique. Il y aussi les frères Cloarec qui sont en bonne voie. Ce sont deux espoirs du surf breton et j'espère qui iront même plus loin...

Où surfes-tu le plus souvent en Bretagne ?

Sur la Côte Sauvage, quand on a de l'essence dans la voiture ! Parce que Brest-Quiberon, ça fait une petite trotte. J'ai un pied-à-terre à Quimper ce qui me permet  d'y aller assez fréquemment. J'adore La Palue et ses environs. Je ne donnerai pas les noms de tous les spots parce que certains sont encore peu connus du grand public et c'est toujours appréciable. Et je pense que c'est ce qui est bien en Bretagne, parce que dans les Landes ça devient vite Hawaii, c'est bondé très rapidement !

Pour moi les joies du surf, c'est d'être seule sur un spot avec les potes sur une plage de nudistes parce que ce sont souvent les meilleures (rires).

J'apprécie beaucoup la Salie où je suis partie en surf trip l'année dernière. C'est le premier spot que j'ai découvert dans les Landes, où tu galères un quart d'heure dans les pins pour te retrouver seule au pic. C'était les meilleures vagues de ma vie, elles creusaient parfaitement. Ce n'est pas la même qualité de vagues qu'en Bretagne mais si celles-ci ont aussi leur charme... Le froid est vivifiant dirons-nous !

Un petit clin d'oeil à Surf Session ?

Continuez comme ça. Plus je lis Surf Session, plus je suis agréablement surprise. Et je crois que ce mois-ci il y a un supplément avec le DVD réalisé par Roland, le patron du Rock Food et que l'argent est reversé à son association à Bali (exact, ndlr). On a toujours de très bonnes surprises. Et Surfeuses est un magazine cool aussi. Plus ça va plus le magazine prend de l'importance et ça fait plaisir. Ça prouve que le surf féminin est en train de se démocratiser et ça c'est une bonne chose...

PROPOS RECUEILLIS PAR POL CHAILLOUX - Photos : Swatch/Aquashot

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
eric - le 09/06/2011 à 14:31
fromageeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Répondre
Articles relatifs
| 0 
26/03 - Interview
"Je trouve que tout est plus beau dans l'eau et c'est pour cela que je préfère faire des images en aqua."
| 1 
19/03 - Interview
Le Français nous donne des nouvelles après s'être fracturé une cervicale au Maroc.
| 2 
02/03 - Interview
Celui qui a repoussé hier dans les Landes les limites du surf à la rame, est revenu avec nous au téléphone ce ...
| 0 
15/02 - Interview
Toujours sur son nuage, le Basque est revenu pour nous sur la folle journée de jeudi qui l'a vu faire équipe a...