Laird Hamilton défend le dopage de Lance Armstrong

Préparation Physique - Dans une brève itw donnée à une télé australienne, le surfeur de gros concepteur du tow-in à reconnu que l'utilisation de produits dopants dans le but d'accroître les performances pouvait être tolérable.

Par - @romainferrand -
Laird Hamilton aux commandes de son Foil / lairdhamilton.com  
Partager sur :   

Voilà une nouvelle qui devrait faire débat. Le site Australian Surfing Life vient de relayer il y a quelques jours une interview de Laird Hamilton effectuée par la chaîne de télé TMZ, dans laquelle le fameux waterman répond à une question sur la situation du cycliste Lance Armstrong, qui devrait se voir retirer ses sept victoires dans le Tour de France après avoir renoncé à se défendre des accusations de dopage qui l'accablent.

Laird, qui pourtant déclarait encore il y a quelques temps que "ce qui différencie les grands athlètes des médiocres n'est pas seulement le talent et l'entraînement - mais aussi leur capacité à endurer la gêne," semble avoir quelque peu changé sa vision de la chose. Pour le concepteur du tow-in, qui rappelons-le ne fait pas de compétition, il semblerait désormais que l'utilisation de produits interdits ayant pour but d'accroître les performances soit tolérable, si tant est que tout le monde soit au courant et puisse en faire de même.

"La société est dans une sorte de déni concernant ce que cela coûte d'être un champion," déclarait Laird au micro de TMZ. "Je pense que c'est un peu hypocrite de croire que ces athlètes sont des gens stériles qui mangent des toasts secs, et qui font ensuite ce genre de performances de haut niveau. Les fusées ont besoin de carburant à fusée pour aller dans l'espace. Les athlètes ont besoin du carburant dont ils ont besoin pour faire ce qu'ils ont à faire, soyons réalistes à ce sujet."

A l'heure où l'ASP a entamé un combat contre le dopage et les drogues en mettant en place une politique rigoureuse accompagnée de tests sur ses compétitions, les propos de Laird semblent quelque peu en décalage. Selon sa conception, un compétiteur qui perdrait et se rendrait compte que son adversaire utilise des produits dopants, ne devrait pas avoir honte de décider de faire de même, puisque "le terrain de jeu resterait le même, et que ce serait toujours le meilleur des deux qui gagnerait."

Si les instances du sport professionnel de compétition, toutes disciplines confondues, condamneraient sévèrement ce genre de propos, il faut rappeler cependant que Laird n'a jamais fait de compétition, mais a toujours prêché l'entrainement physique dans le but unique de repousser les limites du surf de gros.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Retrouvez la vidéo de l'itw de Laird sur le site Australian Surfing Life.

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (39)
brunaldo - le 04/09/2012 à 15:54
Ben j'en pense qu'il me déçoit!!
Il se trompe. Quand il compare les athlètes à des fusées...j'ai vraiment l'impression de revoir les parodies des guignols de l'infos (nadal, etc...). Un peu de normalité bordel!
Répondre
lucas85 - le 04/09/2012 à 16:01
il a raison le Laird !!
Répondre
rai - le 04/09/2012 à 16:34
Là il a fondu un cable l'ami Laird... Il y a oublié qu'il y a un triple problème lié au dopage :
1) l'intégrité physique de celui qui en fait usage, puisque les médicaments mettent en danger la santé, voire la vie, du sportif, donc une persone qui doit faire du sport pour etre en bonne santé; donc pas du tout pour se bourrer de médocs.
2) éthique: qui se dope triche et donc baffoue les règles du sport. Dopé = tricheur ou voleur.
3) moral: les circuits de la dope sont les memes que ceux de la drogue.
La fin ne justifie pas les moyens et franchement un Lance Armstrong ou un Contador qui développe 475 watts de puissance sur les pédales pratiquement une mobylette) sur la montée à l'Alpe d'Huez en trichant ça me fait bien rire. En sachant qu'il a reçu des protections de l'UCI, d'ASO, et meme la bénédiction de Sarko...
Donc Laird Hamilton étant un personage public influent dans le milieu du surf, il devrait faire attention à ce qu'il dit et ne pas influencer ceux qui suivent avec attention son exemple.
Pour moi Laird Hamilton a perdu énormément de points avec cette affirmation.
Répondre
Yan - le 04/09/2012 à 16:43
Dommage...de lui avoir donné la parole
Laird donne nous des images magnifiques mais pas des debats
Répondre
rai - le 04/09/2012 à 17:51
Lucas, Laird Hamilton ou qui que ce soit ne peuvent justifier l'utilisation de la dope, en général et dans ce cas particulier de l'activitée sportive, ce qui est très limite.
Il y avait une interview très intéressante de Christophe Bassons (le Mr Propre du cyclisme) dans le monde d'il y a une 10aine de jours où il expliquait que probablement les 80 premiers du Tour étaient / sont "chargés" et que quand il était chez Festina il passait Virenque dans les cols en hiver... Il expliquait notament l'omerta qui règne dans le milieu et quelles pressions il avait subi pour sortir de la "bande"...
Répondre
J-C - le 04/09/2012 à 18:37
Laird Hamilton n'est pas une personne normale. C'est un géant qui a toujours voulu repousser les limites, par défi personnel...et peut être aussi par pression commerciale, sociale pour être reconnu et pour pouvoir vivre de sa passion.

Je pense qu'il vit de l'intérieur ce qu'un cycliste professionnel doit endurer pour être un champion.

Tout ça pour dire que les responsables du dopage (et ce quel que soit le sport) sont en partie les spectateurs. Je m'explque: tant que les images de champions hors normes exécutant des performances hors normes seront adulées, valorisées, regardées, achetées... les sportifs de l'extrême seront forcés de recourir à autre chose qu'à l'eau claire.

Regardez les JO: toujours plus vite, plus haut, plus fort.
Regardez le surf: quelle expansion formidable pour le surf de gros (même si celui-ci a toujours fait parti du surf)depuis une dizaine d'années. C'est bien parce que nous sommes derrière nos écrans pour visionner ces performances qu'il y a tant de gens prêts à risquer leur vie.

Pour ma part, je préfèrerais un retour vers plus de normalité, de faiblesse, d'humanité...quel que soit le sport. Malheureusement pour moi, c'est un vœu pieu: n'est-ce pas le propre de l'homme de toujours chercher à se dépasser?
Répondre
nicos33 - le 04/09/2012 à 18:42
Je suis déçu par ces propos, surtout lorsqu'ils sortent de la bouche d'un homme que j'admire ainis que mes enfants, et c'est bien là le problème.
Répondre
Franck - le 04/09/2012 à 19:11
Vu les biscotos qu'il a il a du en prendre lui aussi. Je ne le portait pas dans mon coeur à cause de la promotion active qu'il fait avec Owbow pour le SUP . Mais là il dépasse les Bornes!!!
Répondre
matt - le 04/09/2012 à 20:09
la performance, toujours la performance, avec ou sans dopant, c'est pas ça la sagesse !! faire croire que le bonheur c'est dans mettre plein la vue aux autres en devenant un champion c'est nul à chier dans le fond ( tout ça c'est le domaine de l'ego )!! société superficielle voilà tout, enfin chacun pense ce qu'il veut et fait ce qu'il veut sur sa propre personne, au fond qui on est pour juger, Laird il pense ça, moi perso il me déçoit pas plus que ceux qui encouragent leurs enfants à devenir des winners !!
Répondre
Tony - le 04/09/2012 à 22:12
La performance passe largement avant la santé ou le bien-être, voire avant l'équité et le fair-play pour ce genre de personne. Je m'en tape que Laird surfe des vagues de 30 mètres, il se trompe sur toute la ligne et c'est pas le modèle qu'il faut donner à nos enfants.
Se dépasser c'est pas s'injecter des stéroïdes ou autres dans les fesses, ça ça s'appelle s'autodétruire.
Répondre
roux - le 05/09/2012 à 11:24
Ca fait depuis plus de 20 ans qu'il en prend alors car ces biscottos ont vu le jour il y a bien longtemps, pour avoir vu un film sur lui !! Faut arreter de croire que des qu'on est musclé on est dopé
Répondre
jeanluckossard - le 05/09/2012 à 15:15
franchement lamentable de tels propos de la part d'un type comme Hamilton ,finalement ses performances vont etre entachées d'un doute déshormais
Répondre
noodle - le 05/09/2012 à 15:45
Encore une fois dès que ce pauvre Laird ouvre la bouche on constate qu'il ferait mieux de se taire. Mais attention, si l'industrie décide encore de suivre cet âne dans ces raisonnements foireux, dans deux ans on aura de l'EPOW, de la Ripamine ou de la Quickadone dans tous les surf-shops et un supplément dopage dans le hors-série de Surfsession. Exactement comme on a eu le hors-serie Longboard pourrit par le SUP cet été....
Répondre
arji - le 05/09/2012 à 15:55
boff ces propos son plus déformés qu'autre chose ont dirait qu'il cherche plutôt a dire qu'il faut arrêter de se voiler la face et que pour produire des performances inhumaines telles que font les cyclistes le dopage est indispensable et qu'au fond tout le monde le sait
Répondre
fanf - le 05/09/2012 à 18:02
Plus 1 pour arji,
faut arrêté de se voiler la face.
Peut être même pour l'athlé et on parle meme pas du foot et du rugby,
voir des écoliers en période d'exam,
mami pour dormir la nuit et papi pour faire monter mami au rideau.
On parle pas non plus des jeunes qui
fument toutes formes de substances, des abus d'alcool en tout genre
De la vie en général quoi.
Ps : les 150 millions de requins tuer chaque année eux ils prennent rien on peut dormir tranquille.
Répondre
Tony - le 05/09/2012 à 18:18
Ce qui est choquant c'est plutôt qu'il admette qu'on puisse se doper tant que tout le monde est au courant : "le terrain de jeu resterait le même, et que ce serait toujours le meilleur des deux qui gagnerait », c'est la conception US du "sport" NBA NHL NFL etc... en gros ça force tous ceux qui veulent être compétitifs à prendre des produits nocifs au nom du pop corn et de l'écran plat.
Répondre
clo - le 06/09/2012 à 09:32
Le cyclisme a au moins ça pour lui:il parle de dopage...Sinon, nos surfeurs pros, ils sont clean???????Un surfeur est bien la dernière personne a interroger sur ce sujet!
Répondre
rai - le 06/09/2012 à 10:28
Parfaitement résumé Tony...
Répondre
rai - le 06/09/2012 à 11:00
Il y a des tricheurs de partout, dans toute la société et dans le sport qui n'est pas un havre de moralité. Le tout c'est de ne surtout pas généraliser et je suis persuadé que le vulgaire mortel est clean. Tous les étudiants de se chargent pas aux anphets, tous les consultants ne tournent pas à la coke, une majorité de sportifs tournent à l'eau claire et il serait dangereux de fermer les yeux sur les pratiques de tricherie d'une minorité de les justifier et ensuite de généraliser.
La triche fait partie de qui a des problèmes d'égo, et la conscience élastique (qui prend le métro sur un marathon, qui coupe la trajectoire avant la bouée sur triathlon, etc...); ou bien de qui cherche une zone de plaisir artificielle (c'est d'ailleurs la principale cause d'après les études récentes et dans ce cas assimilable à la toxicomanie)...
Le doping est dangereux pour la santé, est anti-sportif, non-éthique et ce n'est pas le sport santé qui fait du bien au corp et à l'esprit. Mieux vaut arriver derrière propre, que quelques places devant en sale tricheur. D'ailleurs il suffit de voir le nombre de repentis dans le vélo et l'athlé pour voir que meme plusieurs années après un bien mal acquis...
Pourquoi Lance Armstrong est encore plus indéfendable ? et bien parce qu'il continue à avoir cette attitude arrogante du "superman" forgé aux hormones de croissance, corticoides, EPO, etc... qui lui on permit de sattisfaire son délire d'omnipotence. Le cyclisme a eu besoin d'un super héros et toutes les instances l'on couvert (surtout l'UCI dont il est un des plus généreux donateurs). On a pris le public de passionnés pour des idiots, sauf ceux qui font du sport sérieusement et qui savent lire les performances qui avaient compris depuis longtemps que les puissances développées étaint tout simplement inhumaines.
Un dernier mot su LA, qui a survécu à un cancer et à l'ablation d'un testicule. Il faut savoir que les hormones de croissance réduisent la sécrétion de sperme et donc atrophient les testicules. Dans ce cas il aurait pu mourir (donc le doping c'est très dangereux), mais comme il ne fait rien comme les autres il est revenu avec une fondation et a continué à se charger au lieu de témoigner de ce qu'il avait réellement vécu, ou plutot ce à quoi il avait survécu : au fléau du dopage...
Arji e Fanf, comment réagiriez-vous à un de vos enfants qui prendrait des médocs pour aller plus vite à vélo, ou a pied...? Si sa vie et sa moralité étaient à risque...? Pas vu pas pris ?
Répondre
rai - le 06/09/2012 à 11:06
Désolé de casser les pieds mais ça me met vraiment les abeilles : les médocs ça doit servir à soigner les malades, les gens qui en ont vraiment besoin, et Dieu sait qu'une grosse partie de la population mondiale n'y a pas accès. Des milliers de personnes meurent chaque année pour non accès à la médecine et à la pharmacie, pas les personnes saines qui courrent après des chimères...
Répondre
Benjifcap - le 06/09/2012 à 11:11
l'argument de Laird est recevable...mais dans ce cas il faut créer 2 tours : 1 CLEAN et 1 AVEC PRODUITS DOPANTS. Parce qu'aujourd'hui, comme certains l'ont dit plus bas, soit tu veux gagner et tu te dopes, soit tu veux rester clean et dans ce cas tu n'as aucunes chances (pour le cyclisme en tout cas...).
Donc si on autorise (ou tolère) le dopage dans le sport, alors il faut séparer les athlètes clean des athlètes dopés et bien déterminer ce qu'on entend par DOPAGE et chacun pourra se mesurer a son équivalent...sinon le combat est inégal...se doper est un choix, et doit le rester...(comme papy pour faire grimper mamie aux rideaux, il sait que ça risque de lui coûter la vie mais et il prend ce risque). Ce qui n'est pas normal c'est qu'un sportif sain soit obligé de se doper pour rester dans la course, car dans ce cas ce n'est plus son choix mais une obligation...et ça c'est déplorable...je suis d'accord, laird a encore une fois loupé une occasion de se taire, a moins que ses propos aient été déformés par le journaliste qui ait recueilli sont témoignage ???
Répondre
fanf - le 06/09/2012 à 12:24
La drogue et le surf quelques exemples :
Michael Peterson = LSD : HP
Jeff Hakman problème avec les opiacés,
Cheyne Horan adepte new age de tout ce qui ouvre l'esprit lol
Le team Gotcha des années 80/90 ai ai ai,
Sunny Garcia a la fin des années 80, ai ai ai ai
le circuit asp des années 80/90 qui n'avait rien a envié
au tour de france cyclistes des ces années la.
Robbie Page arrêté pour détention de lsd au japon
Nick Wood viré par rip curl et l'asp en 92 pour culture de chanvre non agricole
Peterson Rosa positif au cannabis, Neco Padaratz aux stéroïdes et
AndY Irons a ce que l'on sait. Matt Archbold, Christian Fletcher, Occy surfeurs harcore; teufeurs hardcore....
Et aussi tout ce que l'on sait et dont on ne parle pas.
Quand aux enfants cela m'étonnerai qu'ils se balancent eux même qu'a a leurs activités suspectes s'ils en ont.
Tout le monde n'est pas dopé ou drogué bien évidemment
mais le problème est bien plus énorme que ce que l'on veux bien nous dire.
Et l'hypocrisie avec.
Donc tapé sur laird Hamilton ou même
Lance Amstrong perso ça m'intéresse pas vraiment.
Répondre
Bruno - le 06/09/2012 à 13:18
@ Benjifcap...
Le circuit "dopé n'existant pas, tous les sportifs (y compris Laird) doivent se conformer aux règles du "circuit sain".
Si cela ne leur plaît pas ou qu'ils n'arrivent pas à comprendre (ce que je n'exclus pas concernant Laird...) : ils dégagent !!!
C'est un peu comme pour les élections... il y a des règles ! (ex : montant maxi des campagnes).
Soit tu les respectes ces règles, soit tu essaies de te faire élire en Russie. Et j'enverrais bien Laird faire un tour en Russie tiens !!!
Répondre
rai - le 06/09/2012 à 13:57
Franchement il y a encore pas mal de boulot à faire pour remettre les mentalités dans le droit chemin.
Non non et non ! Un tour officiellement de dopés est non seulement irrecevable au niveau éthique, incontrolable, dangereux, malsain (où est la limite?), immoral, ce serait officialiser les jeux du cirque.
La norme est de courrir clean et le dopage est interdit, point. Le problème est que ce terme n'a plus de sens pour beaucoup de personnes.
Il faudrait peut-etre radier à vie les petits malins de toutes les compétitions, retirer toutes les primes de course, salaires volés, appliquer des sanctions exemplaires.
Il faut continuer la lutte contre le dopage et arreter de faire courrir l'idée que c'est inutile de lutter et fermer les yeux.
Dans mon cas j'ai arréter de suivre le Tour depuis des années, je n'ai pas regardé une seule compèt aux JO cette année et à Pékin et à Athènes seulement le triathlon mon 2ème sport dans lequel la dernière personne que je veux voir est le dopé Lance Armstrong.
Quand au foot, autre temple de la dope et de l'argent recyclé j'ai arreté de suivre il y a bien longtemps.
Répondre
paul cinho - le 06/09/2012 à 15:51
Laird sera présent à l'inauguration de la 1ère salle de shoot en France!
Répondre
Oliver - le 06/09/2012 à 17:20
Quel hypocrite ce Laird..
Ses campagnes média restent toujours aussi décevants. C'est pour mener tout le monde en bateau et arrondir ses fins de mois?
Répondre
arji - le 06/09/2012 à 17:30
je ne vois vraiment pas en quoi laird encourage au dopage dans ses propres phrases il cherche plutot a dire que le sperformances dans cet exemple cicylistes commes celels du tour de frnace actuel sont irréalisables sans etre deopés c'est une réalité ce qu'ils font est inhumain ou presque.
la seule phrase qui pourrait porter a cnfusion est la dernière bien qu'elle soit sortit de son contexte. De plus j'imagine mal laird tenir des propos faisant l'apologie du dopage sur une vidéo destinée a etre diffusée. Je penses plutot
Répondre
arji - le 06/09/2012 à 17:34
que ses propos ont étaient mal interprétés consciemment ou inconsciemment par les journalistes.
ps:je ne tiens en aucun cas a défendre absolument laird hamilton je ne bosse pas chez oxbow et je ne suis pas un grand supporter du dopage.
Et désolé pour l’orthographe et la présentation j'ai poster mon premier message par inadvertance ^^
Répondre
noodle - le 06/09/2012 à 18:10
Désolé, mais je ne vois pas ce que Peterson, Hakman, Occy,Page, Wood, Irons et les autres ont a voir avec tout ça. Je ne vois pas le rapport entre l'utilisation "récréative" de substances psychotropes ( même si "c'est pas bien , attention les enfants") et le chargeage de mule intensif auxquels se livrent certains sportifs de haut niveau juste pour augmenter leurs performances. A moins de me démontrer que le cannabis, le LSD ou l'héro améliore les performances sportives a l'eau, ce dont je doute fortement.
Par contre si quelqu'un propose de remplacer l'EPO par le LSD chez les cyclistes, je veux bien voir ça. On y perdra surement sportivement mais on risque de bien rigoler pendant le tour!
Répondre
RD - le 06/09/2012 à 18:11
A partir du moment où le dopé met sa santé en danger, le débat n'a pas lieu d'exister. Le dopage, le vrai (pas le petit joint d'après session pour certains, par exemple) doit être combattu. Le cancer de Lance à 25 ans n'est sans doute d'ailleurs pas tout-à-fait étranger à tout ça... Donc Laird est parti en sucette, et n'est pas bien malin au passage : les gens peuvent se poser des question sur son physique légèrement mutant, aussi, après ...

Bref Laird s'est double-manqué.
Répondre
Sanka - le 06/09/2012 à 18:37
+ 1 pour le commentaire de Noodle qui m'a bien fait marrer. D'autant qu'il a entièrement raison.
Répondre
fanf - le 06/09/2012 à 19:49
Salut noddle
tous ces produits sont soit dopants, soit interdits par les fédérations sportives.
C pas moi qui fait les règlements.
Après, certaines substances améliorent les performances c'est certain.
Mais la c'est sur surf prévention qu'il faut aller.
Répondre
rai - le 07/09/2012 à 12:41
Pour ceux qui lisent l'italien il y a un super article sur la Gazzetta dello Sport d'aujourd'hui qui dit en qq mot : "et maintenant mettons hors d'état de nuire les médecins véreux". L'article dit que Armstrong est dans un système mafieux qui réinvente ses propres règles en bafouant celles officielles; un peu comme les mafieux avec les avocats et les flics ripoux tout en se pavoisant et cherchant une légitimité de façade.
Répondre
paysbasque - le 07/09/2012 à 13:12
@fanf:
tu balances 15 noms pour finir par dire que "ça ne t'intéresse pas "de taper sur laird ou LA"..vraiment n'importe quoi..de plus tu confonds prise de drogue lors de soirées et dopage..à méditer!
Répondre
fanf - le 07/09/2012 à 17:52
Tu sais "paysbasque" ce n'est qu'une opinion.
Pour ce qui est des balances ce sont les médias qui ont tous consacrés des articles sur ces sportifs/surfeurs que je cite,
t'en achète donc tous les mois des "balances".
Bref je sais pas trop de quoi tu parles en fait, tchuss.
Répondre
Gdjé - le 07/09/2012 à 21:52
Il n'est pas possible de cautionner de tels propos.
La médiatisation des surfeurs professionnels est peut être une bonne chose (il fait vivre de leur passion) mais doit amener également une moralisation de la pratique sportive. Prendre des produits dopants est contre nature, contre l'esprit du surf. L'impact de propos identiques à ceux de L Hamilton n'est pas mesurable, mais l'expérience a montré que de nombreux sportifs deviennent addicts aux drogues dures via le dopage sportif. Si 1 seul jeune pense que le dopage est un outil permettant de se dépasser et qu'un jour cela le conduit à la mort alors nous nous souviendrons de l'imbécilité des propos de LH.
Le vrai dopage doit être le dopage mental, la faculté de chacun de se surpasser.
Répondre
alex - le 07/09/2012 à 23:01
Pour moi, se que veut dire Laird Hamilton, c'est qu'on a pas a se voilé la face, on le sait tous qu'il sont chargé comme des mulet, tous les sportif de haut niveau, sauf peut être le curling... bref tant que tous le monde le sait, et que les autres font pareil que Armstrong, y a pas de soucis, faudrait juste qu'ils aient tous la même pour qu'ils jouent tous dans la même cours ... vive le sport vive la compétition...
Répondre
goldi - le 08/09/2012 à 05:36
Tricher pour être meilleur que ses concurrents. La gagne avant tout, quelque soit les moyens. Belles valeurs, Laird, nous dire que Lance Amstrong sera toujours un héros...
T'aurais mieux fait de la fermer sur ce coup là.
Répondre
marc - le 08/09/2012 à 05:42
Ca me fait penser qu'il avait due oublier ses produits à Lacanau ...3 quart d'heure pour passer la barre en sup ,alors que certains locaux en sup (qui font les compèts ) ont mis 20 minutes ...la honte ...!!!!!
Répondre
Articles relatifs
1350  | 9 
23/10/2017 - Préparation Physique
Matériel, condition physique, mental etc. : quelques précieux conseils à lire avant de se jeter dans du solide...
736  | 0 
26/08/2017 - Préparation Physique
Son entrainement suit les méthodes d'un type qui monte l'Everest en short et celles du coach de Conor McGregor...
873  | 1 
21/01/2017 - Préparation Physique
Vous manquez de motivation depuis quelques semaines pour vous jeter à l'eau ? Voici quelques arguments pour vo...
| 1 
03/05/2016 - Préparation Physique
L'Hawaïen est connu pour accorder une importance particulière à sa préparation physique. En voici une nouvelle...