Ballito Pro: 3 français en route vers un résultat monstre !

QS - Jorgann Couzinet, Maxime Huscenot et Joan Duru font souffler le French Storm sur le QS 10 000.

Par - @surfsessionmag -
Photos et montage ©WSL
Partager sur :   

Les conditions

La compétition suit son cours à Ballito. Le premier QS 10 000 de la saison bénéficie d'un bon swell qui touche l'Afrique du Sud, même si la présence du vent rend souvent les conditions assez aléatoires. Disons que ce 1m/1m50 clapoteux serait assez dégueulasse pour des surfeurs moyens qui lutteraient pour passer la moindre section, mais s'avère tout à fait suffisant pour faire ressortir les qualités de surfeurs comptant parmi les 100 meilleurs au monde !



Les Français, les Français, les Français !!!

Disons le tout de suite, on ne va parler que d'eux aujourd'hui, car les 5 Français qui s'étaient qualifiés pour le  round 7 jeudi ont tous passé l'obstacle vendredi. Arrêtons nous à ce stade une minute pour constater qu'il y avait donc 5 français parmi les 24 derniers compétiteurs d'une des plus grosses compétitions de l'année. C'est déjà assez exceptionnel pour être souligné !

Parmi nos représentants tricolores, il faut d'abord parler des deux surfeurs tahitiens qui ont vu leur parcours s'achever dans les séries à 3 du 8e tour.

O'Neill Massin peut être satisfait d'une compétition qui l'a vu éliminer l'ancien du CT Nat Young, un cador du WQS (Krystian Kymerson), et le local David Van Zyl. Il avait le niveau pour passer ce 8e tour, mais n'a jamais trouvé la seconde vague qui lui manquait.



Mihimana Braye a lui aussi épinglé un habitué du CT (Frederico Morais), et de jeunes loups comme Kyuss King et Jake Marshall. Il se sortait bien de sa série 100% goofie du 8e tour, même si Miguel Pupo dominait les débats avec un style très fluide. Mais c'est finalement Deivid Silva qui ravit la deuxième place qualificative en s'engageant sur de gros floaters backside à 2mn de la fin...



La liste des victimes de Jorgann Couzinet est longue comme le bras. Elle comptait déjà Connor O'Leary et Matt Wilkinson, on ajoute Reef Heazlewood, Torrey Meister, et Caio Ibelli. Tous des mecs qui peuvent finir l'année dans le top 10 QS et qu'il faut donc battre si on veut y être à leur place !

Arrivé aux man-on-man, le client s'appelle Wiggolly Dantas et connait lui aussi le CT. Il met d'emblée la pression avec deux bonnes vagues d'entrée. Jorgann peine à trouver les bonnes vagues quand arrive la plus grosse série du moment. Le potentiel est là, mais il ne faut pas se rater. Le réunionnais surfe alors très intelligemment à 80% de son potentiel, assez pour faire honneur à la vague, mais sans risquer de tomber en chemin. Le 8,17 le place en tête et il gagne la série de 0,3 points. C'est à ce genre de décision prise sous la pression qu'on voit quel grand compétiteur Jorgann est devenu !


Avec son statut de surfeur du WCT, on pouvait trouver logique que Joan Duru domine des surfeurs comme Evan Geiselman et Luel Felipe, qu'on peut encore considérer comme des espoirs sur le WQS. La série à 3 était plus délicate puisqu'elle comptait un certain Jordy Smith qui surfait ce QS en toute décontraction, et Matt Banting  qui est un ancien surfeur du CT. Qualifié à 0,3 point derrière le Sud-Af, Joan pouvait attaquer les man-on-man face à un autre fantôme du WCT : Miguel Pupo.

La bataille des goofies s'est jouée sur seulement 4 vagues, car une fois que les deux surfeurs ont chacun trouvé une droite assez longue pour scorer un gros 6, on se demandait qui trouverait un second score raisonnable pour se qualifier. Joan est tombé sur une manoeuvre engagée... Miguel a ramé sur une vague qui n'a rien donnée... Et Duru a conclu l'affaire avec deux rollers bien placés. Ouf !


Le chemin n'était pas vraiment plus facile pour Maxime Huscenot. Il fallait passer l'ancien CT Tomas Hermes, un Lucas Silveira qui a été comme lui champion du monde junior, et O'Neill Massin dont on vient de parler.

Arrivé à la dernière série de la journée qui le voyait affronter Reo Inaba, il ne restait vraiment plus beaucoup de vagues à surfer. Mais alors que le japonais s'effondrait, le réunionnais se plaçait sur les deux seules vagues valables de la série et les surfait judicieusement jusqu'au bord.



Le programme de demain

Vous avez déjà fait les comptes, il reste 3 français parmi les 8 derniers compétiteurs d'un QS 10000 ! On vous fait pas un dessin, ce sont les épreuves où se jouent les qualifs pour le WCT...

Alors, place aux finales demain, avec un report de fin de journée qui évoquera les autres surfeurs qui ont dominé cette épreuve. Il reste du beau monde en compétition, mais nos français sont chauds, et on ne pariera pas contre eux !


               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
07/07 - QS
Joan Duru et Maxime Huscenot sont cinquièmes et font le plein de points.
| 0 
04/07 - QS
Jorgann Couzinet, Joan Duru, Maxime Huscenot, Mihimana Braye et O'Neill Massin en course dans ce QS 10 000.
| 0 
11/05 - QS
Chez les hommes, Maxime Huscenot termine second derrière Vicente Romero.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.