Coup de balai sur les Français à Lacanau

QS - Le dernier carré de tête a été dessiné hier sur le Grande Plage, sans malheureusement qu'un seul Français ne parvienne à y inscrire son nom.

Par - @romainferrand -
Vincent Duvignac / ASP  
Partager sur :   

SOÖRUZ LACANAU PRO – FRANCE (Star 5* / Jour 5) Ce n'est pas encore cette année qu'un surfeur français succèdera au Landais Joan Duru – vainqueur en 2009 – sur la plus haute marche du podium du Soöruz Lacanau Pro. Ils étaient quatre en lice, ce samedi, au round of 32 du Star 5* canaulais : Marc Lacomare, Romain Cloître, Vincent Duvignac et... Joan Duru. Aucun n'y a survécu, Duru et Lacomare passant à la trappe dans les ultimes secondes de leurs heats. Maudite Grande Plage, agitée pour l'occasion par des vagues d'un mètre environ offrant jolis tubes et manoeuvres aériennes – surtout en matinée –, sur lesquelles les quatre Mousquetaires tricolores ont pourtant perdu toutes leurs illusions.

La pression d'évoluer à domicile ? "Non, non", rétorquait 'Duvi', planche encore sous le bras, à sa sortie de l'eau. "Moi, personnellement, je connais bien Lacanau hors du Soöruz Pro pour y avoir notamment surfé lors des championnats de France. Pour ce genre de vagues, il suffit de posséder un bon sens marin, car dans l'absolu, elle sont plutôt faciles à surfer." Alors pourquoi cette berezina ? "Il fallait être rapide et prendre la bonne vague. Dans ma série (il était opposé aux Australiens Dion Atkinson et Stu Kennedy ainsi qu'au Brésilien Tomas Hernes, NDLR), ce ne sont pas forcément les meilleurs qui se sont qualifiés (Hermes et Atkinson). Kennedy était clairement le plus fort, et il ne passe pas." Question d'opportunité donc.

Privé de ses têtes d'affiche locales, le contest canaulais connaîtra son épilogue aujourd'hui. Tout au bout de ce samedi marathon où les séries se sont enchaînées, éjectant notamment tour après tour Carlos Muñoz (CRI) et Matt Banting (Aus) au round of 32, Marlon Lipke (All), Wiggolly Dantas (Bré) et Mitch Coleborn (Aus) au round of 16, puis Tanner Gudauskas (USA) et le finaliste de l'an dernier Mitch Crews (Aus) en quarts, un dernier carré sans surprise s'est finalement dégagé : les deux hommes en forme de l'été, l'Irlandais Glenn Hall (30 ans), vainqueur à Ballito début juillet, et le très aérien brésilien Filipe Toledo (17 ans), récent quart de finaliste à l'US Open et demi-finaliste à Newquay, seront respectivement opposés aux Australiens Jack Freestone, champion du monde junior 2010, et Dion Atkinson, finaliste du "French Pro" en 2008. Que du beau monde en somme. Mais pas de Français.

Le Sooruz Lacanau Pro devrait reprendre d'ici quelques minutes. Suivez le Live sur le site de la compétition.

Vincent Martin

Plus d'infos sur le Tour sur le blog Planète Surf.

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
04/07 - QS
Jorgann Couzinet, Joan Duru, Maxime Huscenot, Mihimana Braye et O'Neill Massin en course dans ce QS 10 000.
116  | 0 
03/08/2018 - QS
Duru, Martin et Huscenot trépassent... Voilà ce qu'il faut savoir du 4e jour de compétition.
42  | 0 
01/08/2018 - QS
Les 3 Français se qualifient pour le round 3 de ce QS 10K. Florès est éliminé.
| 5 
01/10/2016 - QS
Jeremy Flores prend la 2ème place du QS phare portugais tandis que Joan Duru, tombé en quart, monte à la 3ème ...