Gabriel Medina intouchable à Trestles

QS - Le Brésilien de 18 ans a remporté hier le Nike Lowers Pro en faisant preuve d'une maîtrise exceptionnelle, qui n'aura laissé aucunes chances à ses adversaires.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

NIKE LOWERS PRO (Prime / Jour final) La pression du favori ? A priori, elle glisse comme l'eau perle sur la combi de Gabriel Medina. Impressionnant de bout en bout d'une compétition qu'il a survolée, le Brésilien (18 ans) s'est adjugé hier le Nike Lowers Pro, troisième Prime de la saison disputé cette semaine à Trestles. À l'aise comme à son habitude dans les petites conditions du spot californien (1 à 1,5 mètre tous les jours), le surfeur de Maresias termine avec les trois plus hauts scores et cinq des dix meilleures notes du contest, dont un 10 suivi d'un 9,80 envoyés au visage de ce pauvre "Ace" Buchan (Aus), combo tout au long de la demi-finale (19,80-8,43).

Même Dane Reynolds (USA), lui aussi combo à mi-heat en quarts de finale, n'a rien pu opposer à Medina, le maître des airs (18,20-11,03). Quid de Glenn Hall, vainqueur en janvier du Hainan Classic (Star 4*) et finaliste surprise hier après avoir éjecté Jérémy Florès en quarts et John John Florence (Haw) en demie ? Balayé en finale (15,67-10,87) en autant de temps qu'il faut à Gabriel Medina pour lancer ses aerials dévastateurs. Plus impitoyable que le dernier vainqueur du Quiksilver Pro France sur une planche de surf, tu meurs.

Et maintenant Rio !

"C'est une victoire très spéciale, au bout d'une longue semaine", savoure Medina, seulement poussé dans ses retranchements par l'Américain Brett Simpson au 7e tour. "Je vais rentrer au Brésil avec le plein de confiance (pour la troisième étape du World Tour, le Billabong Rio Pro, du 9 au 20 mai, NDLR). J'aime tellement Trestles. C'est un de mes spots favoris. Je n'ai pas de mots pour dire ce que je ressens actuellement.Je suis aux anges."

Le Brésilien aura su prouver plus que jamais qu'il n'était pas qu'un expert des aerials / Hilleman

Auteur d'un début de saison hésitant sur le World Tour (WT), matérialisé par deux éliminations précoces à Snapper Rocks (2e tour) et à Bells Beach (3e tour), Gabriel Medina signe ainsi un retour au premier plan tonitruant en remportant le prestigieux trophée en or californien. Après son compatriote Miguel Pupo (20 ans) – à qui Medina succède au palmarès à Trestles – à Fernando de Noronha (Brésil) et John John Florence (19 ans) à Margaret River, le succès du prodige auriverde confirme la main-mise de la jeune génération sur les Prime Event. Avant d'annexer prochainement le World Tour ?

Taj Burrow (vainqueur du Quiksilver Pro Gold Coast) et Mick Fanning (lauréat du Rip Curl Pro Bells Beach) ont prouvé au cours du premier trimestre 2012 que les "vieux" ont encore leur mot à dire. D'autant que Kelly Slater, génial et jovial quadra, tient toujours les rênes du classement du WT. Mais de toute évidence, ça pousse fort derrière.

La finale :

1. Gabriel Medina (BRÉ) 15.67
2. Glenn Hall (IRL) 10.87

Les demi-finales :

SF 1 : Glenn Hall (IRL) 12.60 def. John John Florence 12.17

SF 2 : Gabriel Medina (BRÉ) 19.80 def. Adrian Buchan (AUS) 8.43

Les quarts de finale :

QF 1 : Glenn Hall (IRL) 13.30 def. Jérémy Florès (FRA) 12.67

QF 2 : John John Florence (HAW) 13.20 def. Tanner Gudauskas (USA) 13.00

QF 3 : Gabriel Medina (BRÉ) 18.20 def. Dane Reynolds (USA) 11.03

QF 4 : Adrian Buchan (AUS) 13.83 def. Patrick Gudauskas (USA) 13.53

Retrouver tous les heats à la demande sur le site du Nike Lowers Pro.

Vincent Martin

Plus d'infos sur le World Tour sur Planète Surf



Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
jeanluckossard - le 07/05/2012 à 15:07
il est bien loin le surf de curren et autres caroll...maintenant cela tiens plus du skate que du surf,la vague servant de tremplin ...spectaculaire certes mais comment ne pas regretter la fluidité de la glisse d'antan
Répondre
clo33 - le 07/05/2012 à 21:03
Certes mais Médina a "survolé" ce contest de par sa fluidité(cf. ses bottoms de face comme de dos).
Sinon,un européen en finale,c'est pas beau!Félicitation à Glenn Hall(qui a l'air d'avoir vraiment un bon état d'esprit)
Répondre
paul cinho - le 07/05/2012 à 23:09
J'ai vraiment du mal avec ses airs et son déhanché. vive les anciens et le VRAI surf haha
Répondre
ALex - le 08/05/2012 à 07:16
D'ailleurs, en état d'esprit, je tiens quand même à dire que celui de jérémy flores n'a pas été bien beau sur la fin du contest...
La façon dont il s'est énervé dans l'eau lors de son quart m'a paru complètement injustifié.
Déjà il peste après la jugement d'une de ses vagues qui me paraît parfaitement bien noté (je ne sais même comment il pouvait s'attendre à autre chose, vu ce qu'il avait fait dessus ?). Même les commentateurs étaient sur les fesses.
Puis le fait qu'il essaye de faire croire à une interférence à la fin de sa série, c'était vraiment petit...
Le pire s'est qu'il s'offusque vraiment quand on lui annonce qu'il n'y a pas interférence, je crois qu'il le pensait sincèrement.
Répondre
fanf - le 08/05/2012 à 07:30
Salut, Glenn micro Hall, il est Australien avec un passeport Irlandais, comme Higuain il est Franco-Argentin. Donc pour le surf européen faut repasser.
Sinon il a produit un surf propre et efficace juste ce qu'il faut.
Médina c la classe absolu, le Occy des années 2010's. Tout ce qu'il fait semble simple. Super bottom, allégement parfait, proprio perception. Ca change du roller, deux cut backs, un re-entry. C frais et spectaculaire, une évolution naturelle des pratiques comme le skate en street a la fin dans les années 80, le slope style en snowboard a la fin des années 90. Dans quelques années ça sera la norme et cela dérangera personne. Pour ma part c l'éclate de voir John Florence, Nat Young, Medina. Vivement la suite.
Répondre
clo33 - le 08/05/2012 à 14:10
Autant pour moi quant à Glenn Hall(désolé mais j'étais content de voir un européen à ce niveau
;-).Sinon,entièrement d'accord avec ton analyse.
Répondre
kellychris - le 08/05/2012 à 17:11
Je suis entierement d'accord, etat d'esprit tres moyen de flores sur cette serie...
Répondre
Articles relatifs
| 3 
24/11/2013 - QS
Après six jours de flat, le Reef Hawaiian Pro a pu reprendre et a permis à nos deux représentants de s'illustr...
| 0 
05/08/2012 - QS
Kelly Slater affrontera Dane Reynolds ce soir à Huntington tandis que John John Florence se frottera aux dériv...
| 1 
04/08/2012 - QS
Hier soir, Lakey Peterson a réalisé une performance exceptionnelle en décrochant le meilleur total de la compé...
| 1 
30/07/2012 - QS
L'un des plus gros événements surf de la côte ouest américaine a pris ses quartiers à Huntington, où les homme...