Jeremy Flores qualifié pour les quarts à Trestles

QS - Dans de belles vagues de plus d'1 mètre, le Français a obtenu son billet pour les phases finales au même titre entre autres que Dane Reynolds et Gabriel Medina.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

NIKE LOWERS PRO (Prime / Jour 4) Toujours 1 bon mètre de vagues, hier, à Trestles (Californie) où le Nike Lowers Pro approche désormais de son dénouement. Les 6e et 7e tours ont été à leur terme, dessinant le Grand 8 de ce troisième Prime (1) de la saison.

♦ Le fait du jour : Plus en odeur de sainteté sur le World Tour après avoir "balancé" sa saison dernière, Dane Reynolds (26 ans, photo) se fait désormais rare sur le circuit international. Ce qui n'empêche pas ce talent perdu pour la couronne mondiale de picorer quelques events selon ses envies (et les wild cards accordées par les sponsors et organisateurs, comme à Snapper Rocks). Au Nike Lowers Pro cette semaine, l'Américain plane ainsi sur la compétition, en atteste encore son 7e tour de feu envoyé à la face du teigneux Granger Larsen, mis combo dans les dernières minutes du duel avant de sauver les meubles d'un joli 8,80. Avec un pic à 9,80 et une deuxième meilleure onde à 8,83 (pour un total de 18,63), le Californien a trouvé la récompense de ses carves stylées saupoudrés d'airs "danesques", si besoin était. Au tour précédent, le Brésilien du Top 34 Heitor Alvès avait fait les frais du réveil du bon pied du surfeur de Ventura (12,00-10,17).

"J'avais jusqu'alors changé de planche à chaque heat, et puis j'en ai trouvé une avec laquelle je suis resté aujourd'hui (hier)", expose Reynolds, qui disputera un quart de finale en (très) haute altitude face au Brésilien Gabriel Medina. Au 5e tour sans élimination, les deux hommes s'étaient déjà affrontés avec un avantage net en faveur de Medina (19,53-12,33). Mais la vérité d'un jour, surtout en surf...

♦ Le Français : En forme ascendante depuis sa demi-finale à Bells Beach, Jérémy Florès confirme à Trestles ses bonnes dispositions du moment. La pression du 6e tour de repêchage ? Le Réunionnais s'en est largement accommodé pour prendre sa revanche sur l'Hawaiien Sebastien Zietz, qui l'avait devancé plus tôt dans le contest (au 4e tour). Preuve de la confiance de "Mimi", celui-ci, bien qu'en tête du heat, s'est permis de scorer ses deux meilleures notes juste avant terme (6,00 et 5,93), pour un succès 11,93-9,20, après... avoir cassé sa planche en pleine série ! Heureusement pour Florès, l'ancienne championne du monde Lisa Andersen est venu à son secours.

"J'ai cassé ma planche et Lisa a vraiment été sympa de me prêter la sienne", sourit le Français. "Elle m'est allée assez bien même si, bien sûr, elle était différente de celles avec lesquelles je surfe habituellement. J'ai été paresseux ce matin, et j'ai vraiment eu du mal à me lever. Des heats si tôt le matin, très peu pour moi !Je n'ai pas amené suffisamment de planches. Celle que j'ai cassée était ma meilleure, mais je ne sais pas si je pourrais l'utiliser à nouveau."

Jeremy Flores / Hilleman

Au 7e tour, Jérémy Florès est sorti victorieux d'un formidable duel avec l'Américain Nat Young (20 ans). Assommé d'entrée, coup sur coup, par un 8,17 puis par un 8,53 bien sculpté de la part du Réunionnais, le surfeur de Santa Cruz, un temps combo, a remis de l'ordre dans son surf, scorant un 9,63 à six minutes de la sirène. Pour finalement échouer à 0,40 point du Français (16,30-16,70). Et voilà Florès en quarts de finale du Nike Lowers Pro où l'attend un duel 100 % européen avec l'Irlandais Glenn Hall, tombeur émérite au 7e tour du vainqueur de l'édition 2009, l'Hawaiien Fred Patacchia (16,83-16,13).

♦ Les favoris : Gabriel Medina est en quarts de finale du Nike Lowers Pro, mais il s'en est fallu de quelques secondes pour que le Brésilien, favori à la succession de son compatriote Miguel Pupo, ne soit éjecté du contest par Brett Simpson. L'Américain avait quasiment enterré le surfeur de Maresias, qui avait besoin d'un 8,41, avant que le prodige auriverde ne sorte de sous sa planche magique deux airs ultimes, entrecoupés d'un claim frondeur, à moins d'une minute du terme (17,96-17,43) ! Malgré une dernière tentative de Simpson, trop chichement récompensée, Gabriel Medina s'entrouvrait les portes d'un affrontement avec Dane Reynolds en quarts ! Spectacle garanti !

Sans faire de bruit, John John Florence poursuit, lui, sa route à Trestles où il n'a fait qu'une bouchée au 7e tour du vétéran US Cory Lopez (16,27-8,26). L'Hawaiien défiera en quarts le finaliste 2011, l'Américain Tanner Gudauskas, décidément très à l'aise sur ce spot de Trestles. Un Gudauskas en dissimulant un autre, Pat sera lui aussi au rendez-vous du top 8 où l'attend de pied ferme l'Australien "Ace" Buchan. Gudauskas a mis un terme au superbe parcours de Mark Occhilupo, qui a finalement dû se résoudre à rendre les armes pour... 0,10 points au 7e tour et une ultime pirouette de Gudauskas dans l'extra time (16,40-16,30) ! En repêchage, "Occy" avait auparavant asséné un coup semblable à Blake Thornton (Aus) pour s'offrir un round de plus (13,10-13,00). Sûr, on reverra cette saison l'ancien champion du monde dans les derniers tours des compétitions ASP.

Retrouvez les quarts de finale en Live à partir de 17h sur le site du Nike Lowers Pro.

Vincent Martin

Plus d'infos sur le World Tour sur Planète Surf



 

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
guy - le 06/05/2012 à 09:56
quelle est cette façon insupportable de monter? on ne voit aucun mouvement dans son intégralité, l'action est saccadée, et on ne voit que le début et la fin!
vivement le retour au slow-motion.
Répondre
Articles relatifs
| 3 
24/11/2013 - QS
Après six jours de flat, le Reef Hawaiian Pro a pu reprendre et a permis à nos deux représentants de s'illustr...
| 0 
05/08/2012 - QS
Kelly Slater affrontera Dane Reynolds ce soir à Huntington tandis que John John Florence se frottera aux dériv...
| 1 
04/08/2012 - QS
Hier soir, Lakey Peterson a réalisé une performance exceptionnelle en décrochant le meilleur total de la compé...
| 1 
30/07/2012 - QS
L'un des plus gros événements surf de la côte ouest américaine a pris ses quartiers à Huntington, où les homme...