L'US Open of Surfing s'apprête à débuter

QS - L'un des plus gros événements surf de la côte ouest américaine a pris ses quartiers à Huntington, où les hommes sont rassemblés pour un Prime tandis que les femmes disputent la dernière épreuve du World Tour.

Par - @romainferrand -
Torrey Meister vainqueur des trials / ASP  
Partager sur :   

L'un des plus gros événements surf de la côte ouest américaine est sur le point de démarrer. Le Nike US Open of Surfing a pris depuis deux jours ses quartiers près du fameux Pier d'Huntington Beach en Californie, où une foule dense se presse chaque année pour assister à une épreuve Prime très convoitée chez les hommes, tandis que les femmes y disputent la dernière étape de leur World Tour.

Cette compétition n'a beau être qu'un Prime masculin, elle n'en reste pas moins prestigieuse qu'une épreuve de l'élite, puisqu'une majeure partie du Top 34 s'y déplace avant de s'envoler pour Tahiti. Les Français en lice, emmenés entre autres par le trio composé de Joan Duru, Charly Martin et Marc Lacomare, auront donc fort à faire pour arriver à déstabiliser les Parko, Taj Burrow, Julian Wilson, Dane Reynolds et autre Gabriel Medina. Côté wildcards, les jeux se sont fait hier dans des vagues faibles d'un mètre, qui auront vu le triomphe de l'Hawaiien Torrey Meister, suivi de près par  Nathan Hedge (AUS), Jean Da Silva (BRA) et Keanu Asing (HAW). Les quatre hommes ont obtenu leur billet pour le Prime et iront donc grossir les rangs des quelques 96 surfeurs inscrits.

Chez les filles, les enjeux seront centrés sur la requalification, puisque le titre de Championne du Monde a déjà été remporté par Steph Gilmore en France il y a quelques semaines. L'épreuve est donc cruciale pour Pauline Ado et Justine Dupont, qui se doivent de faire un bon résultat au terme d'une année difficile, si elles veulent avoir une chance de rester sur le Tour. Dans ce dernier combat, elles ne pourront malheureusement pas compter sur une baisse de régime des têtes de série emmenées par Sally Fitzgibbons, qui compte bien défendre sa couronne à Huntington et profiter de ce dernier round pour parfaire sa confiance en vue de la prochaine course au titre.

Le Nike US Open of Surfing étant un marathon du surf, il donne aussi la part belle aux Juniors, qui y ont entamé un quatre étoile. Au terme du premier round de compétition, un jeune a déjà pris les devants et bluffé la foule : Felipe Toledo. Le Brésilien, qui avait déjà remporté l'épreuve l'année dernière, a décroché la meilleure vague de la journée, 9, 40 points, et semble bien parti pour réaliser un doublé.

Les hostilités devraient reprendre ce soir heure française dans des conditions qui pour l'instant restent maigres, mais qui devraient tout de même permettre de voir une bonne dose d'action.

La compétition est à suivre en Live sur le site du Nike US Open of surfing.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Alex - le 31/07/2012 à 11:20
Gros naufrage pour les européens au 1er tour : tous dehors, pour l'instant. La bérézina.
Répondre
Articles relatifs
| 2 
05/02/2014 - QS
Charly Martin et Maxime Huscenot poursuivent leur parcours alors que la grosse surprise vient de l'élimination...
| 1 
20/08/2013 - QS
Forcément comblé après sa victoire à Lacanau (WQS 5*), le Guadeloupéen, 53e mondial, reste concentré sur la su...
| 1 
18/11/2012 - QS
Le Français s'est défait avec maîtrise d'un Alain Riou méritant, tandis que Romain Cloître de son côté devait ...
| 4 
09/08/2012 - QS
Le jeune Français succède à Romain cloitre, pourtant finaliste, au palmarès de l'épreuve anglaise WQS 6* Relen...