Blessures de surf : des chercheurs ont étudié les membres les plus touchés.

Santé - Surf Session a discuté des résultats avec le médecin et surfeur Guillaume Barucq.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Selon une étude publiée dans le journal académique Sports Health, les blessures de surf les plus courantes seraient celles des membres supérieurs

L'étude, publiée en novembre 2019, cherchait à déterminer quelles blessures un surfeur amateur pouvait subir et si cette dernière nécessitait statistiquement une intervention chirurgicale.

Filipe Toledo, bléssé en 2016

L'étude a été menée grâce à un examen rétrospectif de dossiers médicaux. Ces derniers ont permis d'identifier les patients souffrants de blessures liées au surf aux États-Unis, traités à l'hôpital orthopédique américain Hospital for Special Surgery entre 2009 et 2018.

Les chercheurs ont ainsi constaté que les blessures aux épaules étaient les plus courantes (46%), suivies des blessures aux genoux (28%). Dans l'étude, seuls 17% de l'ensemble des patients a eu recours à une intervention chirurgicale.

Ces blessures ont été étudiées à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), ce qui a permis de caractériser les scénarios de blessures les plus communs (sous réserve que ces blessures soient détectables par cette technologie).

Joel Parkinson en 2014

Après l'épaule et le genou, c'est la blessure du pied ou de la cheville qui semble la plus courante (9%), puis celle de la colonne vertébrale (6%) et du coude (6%). Les 5% restants sont attribués à d'autres blessures comme la fracture de côte ou la déchirure musculaire

"Bien que des études antérieures aient montré que les blessures liées au surf se trouvent principalement dans la tête ou les membres inférieurs, notre étude a révélé que les blessures aux membres supérieurs étaient plus courantes", écrivait Peter Fabricant, auteur de la recherche.

Des résultats à nuancer

Interrogé par la rédac, le médecin généraliste et surfeur Guillaume Barucq a mis ces propos en perspective : "Cette étude ne reflète pas l'accidentologie générale liée à la pratique du surf car peu de blessures nécessitent une IRM. Mais parmi les blessures nécessitant cette technologie, il est intéressant de constater que les membres les plus touchés sont ceux indiqués par les chercheurs."

Ainsi, il nous explique que "le fait de ne recruter que des blessures ayant nécessité une IRM biaise le résultat".

Car dans la majorité des accidents de surf, l'IRM n'est pas utilisée. Cette dernière sert principalement à observer les blessures aux épaules et aux genoux, ce qui explique les chiffres retrouvés dans l'étude. 

D'autres études sur les blessures liées à la pratique du surf s'accordent ainsi à dire que la blessure à la tête est la plus fréquente pour les pratiquants.

>> Retrouvez d'autres articles portant sur des études dans le milieu du surf              

>> Photo à la une : Jadson Andre en 2016 - ©WSL / Kelly Cestari            

  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
09/10/2017 - Santé
Annoncée absente pour le Roxy Pro, l'Australienne est bel et bien présente du côté d'Hossegor.
| 0 
03/10/2017 - Santé
La championne du monde 2016 souffre d'une déchirure des ligaments au niveau du genou.
| 0 
29/08/2017 - Santé
Le surfeur français nous raconte comment il s'est sérieusement blessé lors du Lacanau Pro.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
[BEST OF] Surf et G7... C'est compl...
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.