Harisson Roach remporte le Joel Tudor Duct Tape Invitational à Biarritz

Special Event - Les meilleurs longboardeurs old style ont fait le spectacle à l'occasion de cette compétition Vans.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

La 6ème édition du Duct Tape organisé par Joel Tudor et Vans s'est déroulée ce week-end, sur le spot mythique de la Côte des Basques à Biarritz. Lieu incontournable, puisque c'est là que le surf a pris racine en France en 1957. Là aussi où Joël Tudor s'est fait connaître à 14 ans, puis en gagnant de nombreuses le fameux Biarritz Surf Festival. Le Duct Tape, inédit en France, impose un format classique : une grande planche, avec du volume, single fin et sans leash, comme le surf des 60's, revu et corrigé avec les talents d'aujourd'hui. Seize surfeurs des quatre coins du monde, invités par Joel Tudor, sont venus participer et offrir un véritable spectacle au public fan de longboard, venu nombreux sur l'esplanade de la Côte des Basques. Côté français, Clovis Donizetti et Robin Falxa, longboardeurs old style ont défendu les couleurs de leur du spot. (Antoine Delpero, listé au départ par Tudor mais n'étant pas sûr d'être présent, n'était pas dans les 16 en course).

La compétition a débuté vendredi avec de bonnes petites vagues pour lancer les quarts de finale. Huit surfeurs sont restés en lice pour participer aux finales qui se sont déroulées dimanche dans des conditions de surf idéales : plus de un mètre de houle, des séries régulières, un joli plan d'eau et du soleil pour la finale. Alex Knost (Californie), James Parry (UK), Tyler Warren (Californie) et Harrisson Roach (Australie) ont entamé la finale vers 15h avec une difficulté supplémentaire puisque la marée montante, les vagues finissaient sur les rochers. Harrisson Roach en a d'ailleurs fait les frais, puisque sa board s'est cassée sur les rochers. Joel Tudor lui a ramené aussitôt une nouvelle planche pour qu'il puisse terminer la session. Bonne pioche pour l'Australien. Du surf de haut niveau et les juges ont calculé leur note sur plusieurs critères : la technique, le style et le choix des vagues. Pas de règle d'interférence. Mieux quand les surfeurs se croisent leur note est augmentée. Au final, c'est donc Harrisson Roach, magnifique d'aisance en hang-ten, qui remporte l'étape française, devant un Alex Knost au style technique et acrobatique inimitable. Les amateurs de Tudor auront été déçus, car organisateur de sa compétition, Joel n'a pas fait le show à l'eau. Mais ça va, sa relève a le niveau et le style !

Résultats :

Harrisson Roach (Aus) (4 000 $)

Alex Knost (Calif) (3 000 $)

Tyler Warren (Calif) (2 000 $)

James Parry (UK) (1 000 $)

Et l'événement ne s'est pas arrêté là, le soir dans un cinéma au coeur de Biarritz, s'est déroulée la projection du film Get-N Classic volume 2, réalisé par Vans et mettant en scène le team surf Vans à travers des séquences de surf époustouflants (notamment les airs de John Florence) entre Hawaii, l'Indo et la Calif. Moment fort, la fameuse vague de Nathan Fletcher au ralenti à Teahupoo lors du swell de 2011. Séance réussie, près de 250 spectateurs dont les participants de la compétition et les autres pros du team comme Nathan Fletcher, les frères Gudauskas, John Florence, Dane Reynolds … présents dans la salle et profitant d'une ambiance enflammée à chaque image forte.

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
16/07 - Special Event
Biarritz et les Landes ne présenteront finalement pas une candidature commune. Chacun sera de son côté.
| 0 
12/12/2017 - Special Event
Pour l'occasion, l'équipe vous invite à venir partager un repas et quelques bières d'anniversaire.
| 0 
23/09/2016 - Special Event
La première édition de ce contest faisant la part belle à la glisse et aux grandes planches aura lieu samedi 2...
| 0 
09/06/2016 - Special Event
Une compétition ayant pour but de récolter des fonds pour l'association Charlotte le 11 juin prochain.