J-1 avant le Stand Up World Tour à Anglet

Stand Up Paddle - Quelques questions sur la discipline et la compétition à l'organisateur, Alexandre Ponot.

Par - @romainferrand -
Surf Session  
Partager sur :   

L'unique épreuve européenne du Stand Up World Tour commence demain à Anglet et rassemblera pendant une semaine les meilleurs mondiaux de la discipline. Parmi eux, des surfeurs de renom comme le big-wave rider Hawaiien Garrett Mc Namara, le longboarder Duane de Soto ou encore Kay Lenny, le "fils spirituel" de Laird Hamilton, vainqueur de la première épreuve du World Tour à Sunset en janvier dernier. Côté Français, seront présents Peyo Lizarazu et Antoine Delpero (membres du Stand Up World Tour), mais aussi les wildcards Rico Leroy et Xavier Leroy (entre autres)...

Alexandre PONOT, organisateur de l'événement, répond à nos questions sur l'événement et la pratique du Stand-Up Paddle :

Surf Session : Depuis quand le circuit professionnel de SUP existe-t-il ?

Alex Ponot

Alex Ponot : Il y avait eu l'an dernier une épreuve "test" à Teahupoo, mais c'est la première fois cette année que nous avons un circuit professionnel complet. Après une première épreuve à Sunset Beach en février, c'est au tour de la France d'accueillir les riders. Puis ils s'envoleront pour Tahiti pour concourir de nouveau à Teahupoo...

Quels athlètes seront présents à Anglet cette semaine ?

Outre les surfeurs Duane de Soto, Bonga Perkins, Garrett Mc Namara et sûrement Raimana Van Bastolear, nous avons les meilleurs riders de la discipline, commes les Hawaiiens Kainoa Mc Gee, Ekolu et Ikaika Kalama ou l'Américain Chuck Patterson. Plus bien sûr les Français Antoine Delpero, Peyo lizarazu, Xavier Leroy, Rico Leroy, et de nombreux autres riders inscrits dans les trials...

Pourquoi tant de surfeurs se mettent au Stand-Up ?

Le SUP est un très bon complément au surf. Il permet de surfer dans des conditions où les gens ne pourraient pas aller ou s'amuser en shortboard... Et puis c'est un sport vraiment accessible : au bout de 5 minutes de pratique, on est déjà capables de se promener sur des "paquebots" de 12 pieds... La discipline est en plein essor, elle parle aux pratiquants des sports de glisse mais aussi à des non pratiquants. Elle permet d'augmenter le terrain de jeu des aficionados de la glisse.

Justement, que dirais-tu aux surfeurs qui voient d'un mauvais oeil la présence de stand-up paddles au line-up ?

Les surfeurs ont eu la même réaction lorsque le longboard est revenu à la mode il y a une vingtaine d'années. On leur reprochait d'être dangereux et de prendre toues les vagues. Aujourd'hui les surfeurs et longboardeurs cohabitent dans le même esprit du surf. Pour ce qui est du Stand-Up, les statistiques parlent d'elles-mêmes : sur 100 pratiquants, 90 font de la promenade, contre 10 seulement font de la vague. Et sur ces 10 surfeurs, la moitié se cantonne à des spots inaccessibles pour des shortboardeurs, par exemple trop éloignés du bord... Il n'y a donc pas de raisons d'être réticents à la pratique du Stand-Up Paddle...

Découvrez le teaser vidéo du Stand-Up World Tour présenté par O'neill, Enbata et la ville d'Anglet.

Du 8 au 16 mai 2010, Chambre d'Amour, Anglet.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
17/05/2010 - Stand Up Paddle
Il a remporté hier à domicile et dans des vagues solides la seconde épreuve du Stand Up World Tour !
| 0 
15/04/2010 - Stand Up Paddle
De prestigieux surfeurs internationaux participeront à l'épreuve du 8 au 16 mai
| 0 
29/05/2010 - Stand Up Paddle
Jolies conditions pour cette troisième étape du circuit mondial de Stand-Up world Tour...
| 0 
08/09/2017 - Stand Up Paddle
Benoit Carpentier récolte lui le bronze. Retour sur une journée bleu, blanc, rouge au Danemark.