Grosses vagues ou pas ?

Vous en pensez quoi? - C'est grand comment une grosse vague ? Souvent au c?"ur du débat, la taille d'une vague relève de l'estimation forcément subjective que chacun s'en fait... non ?

Par - @romainferrand -
Duvi, Parlementia - Photo : Masurel/Aquashot  
Partager sur :   

C'est quand même incroyable comment une seule et même session peut passer du simple récit à la légende d'un narrateur à l'autre. Non pas qu'il s'agisse de prendre des dérives pour des lanternes en transformant le mètre on shore en "hold up" de l'année, mais le ressenti de chacun est souvent très subjectif et la notion de big wave somme toute relative.

Tout serait donc une question de taille... encore que le deux mètres des uns n'est pas toujours celui des autres.

Selon vous : à partir de quelle taille peut-on parler de "grosses vagues" ?

Partager sur :   
COMMENTAIRES (26)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
ferdi - le 05/01/2012 à 13:04
quand l'humain en devient ridicule, ou quand le danger devient présent ...
Répondre
nicos33 - le 05/01/2012 à 13:10
Une grosse vague pour moi est à partir de 2,50 m. Supérieur à cette taille, je ne peux de toute façon surfer n'ayant pas la planche adéquate. Tout le monde n'a pas la chance d'être sponsoriser. Il faut reconnaître qu'au bout d'un moment, en plus du courage qui peut venir à manquer, le manque de finance est un autre aspect en prendre en compte, notamment par le risque de casse.

Plus généralement, une grosse vague est la vague où la peur prend le dessus par rapport au plaisir. Mais ce n'est que subjectif.
Répondre
Romain - le 05/01/2012 à 14:02
Le débat se poursuit aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/surfsessionmag
Répondre
coffi - le 05/01/2012 à 15:14
il faut d'abord tenir compte de la forme de la vague: un slab épais d'1m50 est plus terrifiant que 2m50 mou sans épaule, donc à partir de là tout est relatif. Quoi qu'il en soit même si c'est mou à partir de 3m de mousse dans la tronche au canard ça commence à secouer
Répondre
Vince 40 - le 05/01/2012 à 15:45
Quand on lache la planche à la série et qu'on plonge profond pour pouvoir passer !
Répondre
maxime - le 05/01/2012 à 19:09
A partir du moment ou lorsqu'on la voit arriver, soit on est en zone d'impact, et se déclenche alors une incontinence sévère suivis de: "mais qu'est ce que je fou la, je vais ramasser, non non non ...".
Soit on est derrière la barre et l'on se met soit a ramer direction le large même si l'on été sur de pas la prendre sur la figure, soit on la prend mais la ce n'été pas la décision du "MOI" mais du "SA" celon FREUD (en clair: une pulsion interieur).

En clair c'est du feeling ^^
Répondre
camille - le 05/01/2012 à 19:19
Pour moi c'est quand la vague arrive sur toi et que tu te dis" oups merde j'ai pas le niveau"
Répondre
BlogoSurf - le 05/01/2012 à 21:12
Entièrement d'accord avec Coffi. Par exemple, je trouve Shipstern, Teahupo'o ou Ours plus impressionnants que Nazaré ou Jaws (qui sont déjà très impressionnants).
Répondre
Tom - le 06/01/2012 à 00:46
Je ne suis pas sponsorisé et mes finances sont loin d'être extraordinaires. J'ai pourtant bien un petit gun 7'6 ( que j'aurai parfois aimé plus grand!). Ma situation est très répandue, notamment sur la côte basque.
Je pense que si tu es vraiment attiré par le surf de grosses vagues, les opportunités matérielles se présentent ( ma planche m'a couté 200 euros, d'occasion certes, mais en parfait état, merci d'ailleurs à Stephane shaper de Labrador...).

Pour ce qui est de la peur, je ne partage pas vraiment ton opinion: J'ai eu longtemps des boules aux ventres à observer de gros line up, en concluant que j'étais pas vraiment prêt. Et puis le jour ou mon courage a surmonté ma peur, crois moi que le premier drop fut d'un plaisir intense.
Bref, on peut très bien se faire grand plaisir dans de grosses conditions; le débat du couple peur/plaisir dans le gros est cependant intéressant je trouve!
Répondre
Vlam - le 06/01/2012 à 09:38
Une session de grosses vagues, c'est simple... 3 ou 4 personnes à l'eau par peak!
Répondre
nicos33 - le 06/01/2012 à 12:32
Je vais essayer de faire comme Tom et affronter ma peur des grosses vagues, supérieues à 2,50m, c'est ma résolution de l'année.
Répondre
lucas85 - le 06/01/2012 à 21:27
pour moi grosse vague c'est supérieure a 2m après le 2m des sables d'olonne ou j'habite reste carement surfable par rapport au 2m solide qu'il peut y avoir dans le sud-ouest et je n'estime pas avoir la capacité physique a surfer au dessus de cette taille a l'age de 15 ans
mais je qualifie une session grosse vague quand l'a peur prend le dessus et qui faut ce servir de son courage..
Répondre
Tom - le 06/01/2012 à 22:28
Alors n'oublie pas un grand leash...
Répondre
djogai - le 07/01/2012 à 10:00
Super d'accord, tout dépend de la vague, molle,creuse et voir épaisse.
Ensuite le jugement de valeur est différent selon les individus en fonction de notre age de notre niveau et par ailleurs notre condition physique.
Répondre
THIERRY - le 08/01/2012 à 15:45
c est tres subjectif; c est quand tu te dis qu est ce que je fais la?
C est quand tu mets ton leash et que tes intestins te rappelles qu ils existent
c est quand tu hesites avant d y aller
Répondre
JC - le 08/01/2012 à 19:08
2,50 m glassy off shore avec du soleil, c'est moins pénible qu'1 m 50 avec du vent onshore,de la pluie et un ciel bouché, sans parler du jus dans tous les sens!

Sinon, c'est gros à partir du moment où j'ai pas le niveau ou bien pas la bonne planche.
Répondre
Franck - le 08/01/2012 à 23:02
"la taille des vagues se mesure à la peur qu'elles inspirent" Buffalo Keaulana
Répondre
Friskies49 - le 09/01/2012 à 00:10
Quand tu la vois arriver au loin et que dans ta tête tu te dis : "putain, qu'est-ce que je fous là ?"
Répondre
ducasse - le 09/01/2012 à 09:51
2.50 à la Nord ou au vvf à capbreton, ce sont déjà des grosses vagues pour la plupart des surfers en général et pour moi en particulier. Après , j'ai eu la chance de surfer pavones à la même taille et même si j'ai pris des (grosses) boîtes, je me suis jeté alors que je n'aurais même pas sorti le board de la voiture à Hossegor ou Capbreton.
Répondre
rod - le 09/01/2012 à 20:22
tu as raison nico ! j'habite aussi aux sables ! et ce que dit est vrai ! je tiens a signaler que pour ton age tu parle trés bien ! Aloha Man
Répondre
lucas85 - le 09/01/2012 à 21:32
yeah bas merci mais je crois qu'on ce connait tu es rodolphe non? tu fais du sup?
Répondre
petit - le 10/01/2012 à 12:13
je vous adore c'est tros bien!!!
Répondre
rod - le 12/01/2012 à 04:14
oui c'est bien ça Rod ! je suis a hawaii pour 3 mois et ici c'est du délire ... c'est ici qu'il faut venir quand tu surf ... obligé...@ bientot dans l'eau aux sables ... hesite pas a venir me voir ...
Répondre
Antonio - le 02/02/2012 à 13:49
J'ajouterais à tout ce qui a été dit que pour moi ça dépend également de la période de la houle. J'ai déjà surfé 2m50+ de houle longue à Lafit tranquille (où tu as le temps de respirer entre deux canards et de récupérer entre deux séries), alors que j'ai manqué de me noyer sur un beach break au Portugal avec un 1m20 carré et des séries de 12 canards avec 5 secondes entre deux vagues...
Répondre
val - le 02/09/2012 à 10:02
2 metre pour moi
Répondre
BBatEUSK - le 10/12/2013 à 16:22
Étant en biscotte et avec un certain niveau,le solide commence a 3m meme si je peux hesiter a partir dans un 2,5m bien creux.Tout dépend des conditions,de son niveau et de ses capacités physiques !
Répondre
Articles relatifs
| 3 
28/07/2021 - Vous en pensez quoi?
Et le Japonais a remis (une 2e fois) cette nuit le feu aux poudres.
| 0 
14/04/2021 - Vous en pensez quoi?
Ils étaient des centaines, il n'en reste que 12.
| 0 
30/01/2021 - Vous en pensez quoi?
En France comme à l'étranger, l'interdiction menace et les surfeurs se remobilisent.
| 8 
23/12/2020 - Vous en pensez quoi?
Pour Albee Layer, "nos vies sont des putaclic". À qui la faute ? On a demandé l'avis des chargeurs français.