Seriez-vous prêts à payer pour surfer plus ?

Vous en pensez quoi? - Sur la longue gauche de Chicama (Pérou), on peut se faire remonter au pic en bateau moyennant de l'argent. Vous laisseriez-vous tenter ?

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

D'aucuns pensent peut-être encore (et joliment) que l'océan est un lieu à part, dans le sens où nous y serions tous égaux. Pdg ou ouvrier, les barrières sociales tombent, la mer nous met au même niveau. Les mêmes chances devant cette section rapide, ce drop vertigineux, cette barre infranchissable. Le salut pour celui ou celle ayant développé le plus son sens marin, à force d'abnégation, d'amour salé. C'est beau, mais c'est faux. Une combi qui chauffe pour plus de temps à l'eau, un billet d'avion et une pension de standing pour surfer rien que pour soi Pasta Point aux Maldives… Tout s'achète ?

Au Pérou, on peut louer les services d'un zodiac qui, pour 20 US$ la session, vous ramènera au pic de l'interminable gauche de Chicama ; jusqu'à plus soif. Faut dire que le courant y est diabolique et qu'on a tôt fait de s'y cramer les bras à force de ramer contre ce satané jus. Tentant donc… Non ?

[poll id="27"]

Et dites-nous pourquoi...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Bertrand Portrat

> Retrouvez ce débat “Payer ou ramer” et l'histoire du “remonte-pentes” de Chicama dans le Surf Session #299, actuellement en kiosque.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mots clés : chicama, pérou
Partager sur :   
COMMENTAIRES (44)
Alex - le 19/06/2012 à 16:03
oui, c'est un bon début. Les "forfaits vagues" à la manière du ski bientôt, et pour finir, vivement la privatisation des vagues. Paix, amour et capitalisme.
Répondre
Samo - le 19/06/2012 à 16:03
Evidemment que les vagues doivent se mériter à la force des bras. Mais comme un surfeur l'explique dans l'article, dur de résister à l'appel du zodiac si on est à Chicama que pour 1 journée...
Répondre
valentin cuenot - le 19/06/2012 à 16:05
Oui pour une semaine au pérou je trouve ca important de pouvoir en profiter a fond surtout que sa paye les locaux du coin !
Répondre
Bébert - le 19/06/2012 à 16:07
Il y a des arguments “pour” et d'autres “contre” (détaillés de façon non exhaustive dans l'article du Surf Session de juin). Moi je serais plutôt contre, hormis quelques rares exceptions…
Répondre
Bébert - le 19/06/2012 à 16:11
Privatiser les vagues ? C'est déjà fait aux Maldives où si t'es pas client de l'hôtel, tu surfes pas la gauche en face -Pasta Point (à moins que cela ait changé depuis).
Répondre
Alex - le 19/06/2012 à 16:13
Déjà, tu vas pas au Préou pour une semaine, de France. Et puis ton commentaire fleure bon le néo-colonialisme vaseux style "ah, bah, ma bonne dame, c'est que ça donne du boulots aux indigènes". Le surf c'est franchement un pur produit de la société de conso pour toi. T'as ptêt raison, tout se vend et tout s'achète.
Répondre
Alex - le 19/06/2012 à 16:14
Paix et bénédiction sur vous monsieur l'Abbé. Je plussoie.
Répondre
Remy - le 19/06/2012 à 16:23
Non définitivement. Comme en montagne, tu veux ta ligne parfait en hors-piste? Tu montes en peaux, raquettes ou à pieds, c'est fatiguant mais c'est comme ça. C'est le cas en France parce que les hélicos sont interdis. Par contre si on regarde aux Us, AK, etc... c'est pas jojo!
Ceux qui sont en formes et qui utilisent le zodiac, c'est comme ceux qui prennent l'hélico pour aller rider en hiver! C'est scandaleux et surtout flippant à l'avenir!
Répondre
Julien - le 19/06/2012 à 16:29
Non totalement contre! On n'est pas au ski! Alors ce qui paye plus on le droit à plus? Je dis noooon, dans l'eau c'est la même pour tous le monde! On rame et basta!
Répondre
Kat - le 19/06/2012 à 16:48
A 1.5€/L d'essence on peut avoir pour les 20€ 13.3L d'essence.
En sachant que un zodiac consomme 15L/h (avec une vitesse moyenne de 25km/h) et que l'on possède 13.3L on aura donc payé pour 53 minutes de bateau en marche.
Chicama les bons jours fait plus de 500m à 25km/h il faut 1.2 minute pour revenir au pic (mais le bateau revient en bas aussi, donc x2).
Une vague prise consommera donc 2.4 minutes de temps bateau. A partir de 22 vagues surfées le pilote perd de l'argent.
Alors si tu paies tu te gaves, sinon tu rames.
CQFD
Répondre
alex - le 19/06/2012 à 16:55
Contre ! Personnellement ça me stresserai de ne pas réussir à en avoir pour mon argent (en gros, j’essaierai de perdre le moins de temps possible et je serai trop sur les nerfs, ce qui n'est pas du tout ce que je pense être l'esprit du surf). De plus je rejoint l'argument du mérite, si tu veut une vague, tu te démerde tout seul ! enfin les arguments des 2 camps tiennent la route, on croirai voir un vrai débat politique ^^
Répondre
Rémi - le 19/06/2012 à 17:17
Je dis que oui je paierais. Peut-être pas tous les jours mais je testerais en zodiac. Et c'est pas pour autant que je pourrais m'offrir un 5 étoiles ou que je suis un nouveau colon (j'adore le radicalisme de certains). Chaque spot a sa particularité et si ce service est proposé c'est probablement que c'est justifié. Quand je vais au ski, je ne remonte pas les piste en raquettes...Et je ne pense pas etre un destructeur de l'environnement pour autant. Et si j'ai un peu d'argent et que je peux m'en servir pour prendre encore plus de plaisir en surf, alors je n'hésiterai pas. Voilà MON opinion
Répondre
grmx - le 19/06/2012 à 17:17
Il est vrai que ça peut être tentant... libre à chacun de décider. Par contre le problème est la gêne occasionnée aux autres gars à l'eau.
1 bateau avec 2 ou3 gars, ça passe.
Mais c'est sûr que ça ne mettra pas longtemps à devenir la jungle. Et là... je n'ose pas imaginer les sessions au milieu des vapeurs d'essences, des bruits de moteurs...
Répondre
chris du85 - le 19/06/2012 à 17:28
non si tu n'as de bras tu surfes pas va au pub du coin lol
Répondre
Bébert - le 19/06/2012 à 17:33
Et si on est 4 (x 20 US$) dans le bateau ? Et faut compter l'amortissement du bateau, le salaire du pilote, la force du vent et l'âge du capitaine aussi… La question serait-elle pas plutôt à partir de combien de personnes sur le pic ou de mètres à la série, les zodiacs posent-ils vraiment problème ?
Répondre
rai - le 19/06/2012 à 17:33
L'éthique est toc ;-)
Sérieusement je trouve que c'est un débat difficile à trancher.
Dans le surf il y a des prolos et des nantis, comme dans le ski et comme pour le reste. ça reste un sport accessible à tous et chacun peut faire les sacrifices qu'il peut en fonction de ses priorités dans la vie et de ses moyens.
Je respecte qui a décidé de vivre sa passion quite à etre en marge de la société et par exemple vivre dans une case mais surfer tous les jours et aussi celui qui peut se payer un trip dans un 5 étoiles avec spa, mais rater la plupart des sessions pour bosser (souvent dans les grandes villes) et donc surfer relativement peu.
A moderer toutefois pour les spots dangereux et les longues vagues et en concertation aves les locaux.
A la fin il y a toujours une sélection, par l'argent, par la forme physique, par le poids des années, par la distance, par l'expérience, par la passion, par la pratique (on peut aussi lancer un dédat sur les SUP, bodyboards...)... A chacun de choisir la sienne et de respecter celle des autres.
Dans mon cas je déteste le bruit et l'odeur du mazout donc j'éviterais ce genre d'endroit mais bon à chacun son surf... peace!
Répondre
jeanluckossard - le 19/06/2012 à 17:43
ben voyons et pourquoi pas un mec dans l'eau qui te pousse au take off ....ou qui t'apportes des bières au line up en attendant les vagues...
Répondre
julien - le 19/06/2012 à 18:48
A ce rythme là ça va pas tarder.. La petite baraque a frite flottante au line up c'est sur et certains qu'il y aura au moins un con pour tester ça un jour
Répondre
val - le 19/06/2012 à 18:48
c'est debile je prefere ramee pourquoi pas aller surfe a notre place
Répondre
valentin cuenot - le 19/06/2012 à 19:21
tout a fait d'accord avec toi ;p
Répondre
Bubu - le 19/06/2012 à 19:28
Autant j'ai pas envie qu'on s'occupe de mon take-off m
Répondre
AP - le 19/06/2012 à 20:24
Sûrement pas... C'est comme en VTT on apprécie la descente parcequ'on l'a gravie avant !
Plus j'en chie pour le take off plus j'apprécie la vague...
Répondre
Alex - le 19/06/2012 à 21:55
T'as raison, ne pense pas, pourquoi s'emmerder ? Si on veux on peux, n'est-ce pas ? Ma seule loi : mon bon vouloir... On aura ce que l'on mérite. Nous devrions nous souvenir qu'il est parfois fâcheux de créer des précédents.
Répondre
olive 17 - le 19/06/2012 à 22:25
et puis on peut remonté en marchand sur la plage.De toute façon rare sont ceux qui la surfe sur 500m ,déjà au bout de 150m les jambes doivent commencé à chauffé, alors si on surf 10 vagues de 150m pendant une session ,moi je pense meme pas au zodiac ,suis déjà au paradis sur ce spot
Répondre
Rjo - le 19/06/2012 à 23:04
Payer pour surfer ouai. Mais pas pour se faire ramener. Mais ok pour payer des trucs artificiels comme Bristol ( premier wave garden vendu en construction) ou Siam park à Tenerife. Ou même claquer 15 euros pour dix minutes pour s'marrer à se prendre des boîtes sur un Flowrider dans un endroit sans vagues! (voir sans mer!)
Répondre
roucho - le 19/06/2012 à 23:08
Putain déjà que les spots commencent a être de plus en plus blindé de monde mais si on rajoute des zodiacs qui remontent des fainéants et bah putain voila la merde
Bientot sur vos spots : Des remontés Mécaniques
Répondre
Bébert - le 19/06/2012 à 23:34
Y'a déjà un paquet d'années, y'avait un proto de board avec ordi et wifi intégrés pour lire ses mails au line-up ; pratique aujourd'hui pour checker les horaires de passage des bus...
Répondre
nico - le 20/06/2012 à 01:33
Non ! définitivement, trop de nuisances pour ceux qui sont a la rame, trop de pollution..et puis perso j'aurais trop honte de monter dans un zodiac pour remonter au pic.. c est une honte d autoriser ces pratiques, sans penser aux risques de collisions....j y etais il y a bientot 10 ans et pour moi, apres avoir enchainé les 4 ou 5 sections jusqu a la plage, le retour au point en marchant 30mn sur la plage faisait partie du jeu...c est vrai qu on s epuise a ramer, donc, en fait la plupart remontent au pic a pied.. 3 tours de maneges, et la session est finie, pas besoin de zodiac ou de prendre 50 vagues...normalement, on a déja le smile apres une seule longue section la bas les bons jours... je me souviens deja qu a l epoque, tu pouvais remonter en tuk-tuk le ng de la plage, moyennant quelques pieces pour eviter la marche, ca me semblait un peu limite, mais bon, au final, ça ne génait personne et ca faisait faire un peu de buisness aux locaux...mais la non, c est vraiment trop abusé..
Répondre
Eausaleedanslatete - le 20/06/2012 à 04:06
Il y aura toujours un con pour commencer et des types jaloux de celui qui se gave qui vont faire pareil. Il n'y a qu'a voir les jets a Kirra et Snapper, ce qui se dit maintenant c'est que c'est essentiel pour y surfer a partir d'une certaine taille (arf! comme si personne ne surfait ces vagues sans asisstance auparavant). Moi je supporte pas le bruit, les odeurs, et je ne trouve pas normal que la selection ne se fasse pas naturellement au talent et a la condition physique au pic. La seule solution possible: surfer plus tot le matin ou tard le soir, poser des demi journees en semaine, se trouver un spot planque tranquille, et surtout FERMER SA GUEULE! Facebook, les previsions des vagues toutes digerees, les webcams et les reports de sessions en temps quasi reel expliquent a 90% pourquoi tout le monde se pointe en meme temps quand ca marche bien. On est tous coupables.
Répondre
Guillaume - le 20/06/2012 à 06:45
Non, je ne suis pas prêt à payer car ce genre de pratique creusera davantage le fossé entre les surfeurs...
Répondre
Etienne - le 20/06/2012 à 08:58
Le surf c'est d'abord de la rame, beaucoup de rame, ce genre de pratique d'amener les mec o spot moyennent de l'argent je l'ai deja vu a sumbawa pour traverser le lagon a marrée haute.
Je trouve sans anti surf, si les mec on la flemme de ramer, c'est pas la peine d'aller a l'eau, personnellement si je vois des mec me cramer à la rame avec leur zodiak, je n'hésiterai pas a le braquer sur la bombe !
Répondre
Niou - le 20/06/2012 à 12:59
non non et non, la rame (ou la marche ici en l’occurrence) fait partie du jeu, t'accepte pas çà? bah tu surfes pas...
Répondre
nico - le 20/06/2012 à 15:36
Prendre un zodiac non seulement pollue, mais en plus va a l encontre de l'esprit surf...une vaue ça se merite ! En plus ces zodiacs sont carrement dangereux, vu qu'ils larguent au peak des gars qui ne savent meme pas ramer ! La vague reste magnifique mais l endroit perd de son charme...
Répondre
rai - le 20/06/2012 à 16:49
Pour etre logique il faudrait aller au Pérou en paddle board ou en bateau à voile... ou bien (je propose) que ce ne soit pas un zodiac mais une barque de galériens locaux qui remontent les surfeurs au pic; ça a plus de gueule... ;-)
Répondre
Erwan - le 20/06/2012 à 18:32
Plutôt contre.
Les surfeurs doivent respecter l'aspect naturel autant que possible, et les vagues devraient se mériter un minimum.

Cela dit, il ne faut pas oublier le facteur humain : si les surfeurs étrangers dépensent de l'argent, les locaux doivent prioritairement en profiter. Chaque cas est particulier, je ne connais pas celui de Chicama.
Attention aux dérapages. Les surfeurs en voyage devraient plutôt favoriser le développement d'une économie locale tournée vers la valorisation de la nature (et de la culture locale).
Répondre
Joujou - le 20/06/2012 à 20:59
C'est pas parce qu'il y a d'autres longues vagues qu'il ft pas regarder de près ce qui se passe à Chicama
Répondre
zepo - le 21/06/2012 à 15:36
Ramer plus pour surfer plus
Répondre
Miguel - le 21/06/2012 à 18:22
C'est pas le bon slogan zepo : tu auras beau surfer comme un dingue, tu prendras 10 fois moins de vagues que si t'avais pris le remonte-vagues... Qui trouve la bonne formule ?
Répondre
Bébert - le 22/06/2012 à 10:49
Un slogan ? Pour les anti-zodiacs, je propose : “Sans bras, pas de Chicama !”
Pour les pro-zodiacs, euh…
Répondre
Nino - le 04/07/2012 à 15:50
"Avec un zodiac, plus de gnac !"
Ct pour la prpao de slogan prozodiak car moi je suis contre...
Répondre
olivier - le 12/07/2012 à 07:33
le bateau est très gênant quand tu surf a Chicama bruit, odeur, ondulation sur le plan d eau.
IL NE DEVRAIT PAS EXISTER, Chicama se mérite on peut aussi marcher.
Niveau économie local il n apporte rien de plus.
Répondre
JOEL - le 12/07/2012 à 13:39
Olivier, ils ont dit oui aux jets à Mav, pourquoi pas aux zodiacs à Chicama ? Ok c'est de la provoc', c'est pas pareil quand même : à Maverick c'est pour gérer le danger alors qu'à Chicama c'est pour cultiver son ego à coup de dollars...
Répondre
Bébert - le 13/07/2012 à 15:39
Mav ? Se confronter à la puissance de l'océan, pour la beauté de la confrontation et l'humilité que ça engendre, ok. Mais n'y aurait-il pas, Joël, un peu d'ego aussi à Maverick : c'est moi qui ai (chopé) la plus grosse !
Répondre
Arthur - le 17/07/2012 à 16:18
y'a que dans le surf que tu peux en avoir une plus grosse en payant (;;;---)))
Répondre
Articles relatifs
| 0 
18/04/2015 - Extra
Droite ou gauche mais très, très, très longue dans tous les cas, en Tasmanie ou au Pérou, voilà deux vagues à ...
| 2 
04/01/2015 - Trips
Romain Briolet est parti faire un stage au Pérou, où il trainait sa caméra et sa planche dès qu'il en avait l'...
| 3 
30/12/2012 - Buzz
Le Péruvien Cristobal De Col a établi le record Guinness du plus grand nombre de figures sur une vague... sur ...
213  | 0 
02/03 - Vous en pensez quoi?
Un cabinet juridique australien lance l'offensive contre les surfeurs hipsters...