L'ASP entre dans une nouvelle ère

World Tour - L'Association du Surf Professionnel vient d'annoncer un partenariat avec ZoSea Media, qui signifie la privatisation tant attendue de ses droits d'images et le bouleversement de son mode de fonctionnement.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

p>Ca y est, c'est officiel. Nous vous parlions il y a quelques mois de rumeurs évoquant l'annonce du rachat de l'ASP par un groupe indépendant, dans le but entre autres de récupérer les droits d'images détenus par les marques. Après plusieurs semaines sans nouvelles de cette affaire, l'ASP vient enfin de dévoiler les changements qui devraient toucher l'organisation du surf professionnel dans les mois à venir.

C'est à Hossegor, en marge du Quiksilver Pro France, que se sont réunis les principaux acteurs du World Tour, c'est-à-dire les dirigeants de l'ASP, des marques, et les représentants des surfeurs, pour statuer du futur de l'Association du Surf Professionnel. Une décision de taille à été prise : l'ASP sera désormais associée à ZoSea Media, organisation créée par Paul Speaker (ancien président de Time Inc. Studios et board member à Quiksilver) et Terry Hardy (manager de Kelly Slater et principal instigateur du Rebel Tour déchu de 2009).

Selon le communiqué ASP, ce partenariat aurait pour but “d'améliorer l'organisation structurelle de ce sport, ainsi que la direction du surf professionnel dans les années à venir”. Derrière ces mots peu explicites, il faut comprendre en fait que l'ASP vient de faire le premier pas vers une privatisation, et que ses droits d'image, jusqu'à présent détenus par les marques sur chacun de leurs événements, ont été rachetés par ZoSea.

Les marques de l'industrie du surf, qui sont dans une situation financière assez délicate depuis le début de l'année et qui s'occupent déjà de sponsoriser les surfeurs et d'organiser les événements, n'auront donc plus à s'occuper de la retransmission des compétitions. Qui dit indépendance des droits médias et de l'ASP face aux marques, dit donc moins de pression, entre autre, sur le choix des destinations par rapport à l'audimat. Du moins c'est entre autre l'impact, espérons-le, que ce partenariat pourrait avoir sur le Tour dans les années à venir.

Selon un article publié par le site Australian Surfing Life, l'arrivée de ZoSea Media pourrait, outre ce qui concerne les droits d'images, également entraîner d'autres changements non négligeables sur le Tour, dont voici la teneur. Premier d'entre eux, et non des moindres, les prize-moneys du Tour féminin pourraient être considérablement augmentés en 2014 (250 000$ au lieu de 110 000$ en moyenne), ce qui réduirait l'écart avec ceux des hommes qui malgré tout pourraient être gonflés à 500 000$ au lieu de 450 000$ aujourd'hui.

La production de contenus, un aspect-clé de la réorganisation de l'ASP - photo : Romain Ferrand

Concernant la direction de l'ASP, toujours selon ASL, le personnel de ZoSea pourrait y être majoritaire, tandis que les surfeurs et les représentants des events y seraient représentés de façon équitable. Enfin, l'ASP dans sa nouvelle forme pourrait créer l'“Office of the Commissioner”, dont le titulaire aurait pour mission de superviser tous les aspects techniques du Tour, c'est-à-dire le jugement, les destinations du Tour, les structures et le calendrier.

C'est un moment très important pour le surf", commentait Kieren Perrow, représentant des surfeurs au sein de l'ASP. "Ceux qui supportent ce sport ont sacrifié beaucoup de temps et d'énergie dans le surf professionnel, et cela nous a amené à notre position actuelle, où nous sommes devenus attiranst pour un marché plus grand, entraînant la possibilité d'emmener le surf vers un tout autre niveau. Tout le monde, des surfeurs aux fans, en passant par les événements et le sport en général en sera bénéficiaire, et c'est un moment très excitant pour l'ASP”.

Même entrain face à cette nouvelle pour le “King”, qui rappelons-le avait fait partie des instigateurs du Rebel Tour de 2009, mais qui cette fois-ci avait pris ses distances par rapport à ce nouveau projet mené par son manager. "Ce deal a l'air d'être fantastique pour l'ASP", déclarait-il à ASL. “Je suis content que les sponsors aient eu assez de vision pour voter en faveur de cela. Imaginez n'importe quel autre sport qui laisserait les sponsors faire ce qu'ils veulent avec tout leur contenu média ?! C'est ridicule. J'ai le sentiment que beaucoup des détails de ce plan sont en accord avec ce qui a le plus de sens.

Si les principes de base de ce partenariat ont été acceptés et votés par tous les acteurs en France, il s'agit désormais de travailler sur les détails du projet dans les mois à venir. Ces changements dans la direction et l'organisation de l'ASP ne devraient donc pas avoir un impact directement visible sur le Tour, qui de toute façon continuera sous sa forme actuelle tout en subissant une nette amélioration d'organisation. Nous vous tiendront informés des évolutions de ce véritable bouleversement au sein du surf professionnel, mais une chose est d'ores-et -déjà certaine : l'ASP vient d'entrer dans une nouvelle ère et l'on ne peut que s'en réjouir, tant l'instance majeure du surf professionnel était à la dérive depuis près d'un an.

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
arthur - le 08/10/2012 à 19:52
Voilà qui reprend le débat sur le webcast.
Une bonne chose de faite. C'est bien que les sponsors aient acceptés. Espérons maintenant que ZoSea en fasse bon usage...
Maintenant, dans la mesure où les 2 fondateurs de ZoSea présentent des conflits d'intérêts avec Quiksilver pour l'un et Kelly Slater pour l'autre, il est probable que pour des raisons d'indépendance, ils s'entourent d'une équipe forte pour les décisions clés. => Paul Speaker, Terry Hardy, besoin de quelqu'un en France ?
Répondre
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
19/02/2018 - World Tour
Annoncé officiellement champion du monde, Kelly doit rendre son titre 2 jours plus tard !
| 0 
21/11/2017 - World Tour
La petite nouvelle du calendrier 2018 du CT avait déjà rugi en 2013, pour une édition épique.
| 2 
06/11/2016 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...