Colgate Plax Girls Rio Pro : les prétendantes au titre mondial au rendez-vous des quarts

World Tour - Les quatre premiers tours de la compétition féminine ont été menés à leur terme hier à Rio, où des vagues de près d'un mètre ont permis aux leaders du Top 17 de confirmer leur domination.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

COLGATE PLAX GIRLS RIO PRO (8 - 14 mai) – BRÉSIL / WOMEN'S WORLD TOUR

Le Billabong Rio Pro mis en stand by, les surfeuses du Top 17 ont à leur tour pu débuter la compétition, ce vendredi, sur un spot en baisse et changeant mais néanmoins exploitable de Barra da Tijuca (1 m et plus). Une ouverture du Colgate Plax Girls Rio Pro en fanfare puisque les filles ont enchaîné quatre tours – soit vingt séries ! – afin d'élire les huit rescapées des quarts de finale.

Premier enseignement du jour : les quatre prétendantes au titre mondial seront au rendez-vous des phases finales. Pour y arriver, Carissa Moore (Haw) et Courtney Conlogue (USA) n'ont eu, elles, qu'à surfer deux fois, s'évitant tout repêchage en remportant leurs séries des 1er et 3e tours. Mais non sans mal.

Au 1er tour, l'Hawaiienne aux manoeuvres acérées a ainsi dû attendre les cinq dernières minutes pour prendre la mesure de sa compatriote, demi-finaliste l'an passé et de nouveau lauréate des trials, Alessa Quizon (lire résultats ci-dessous). Aucune frayeur en revanche au 3e tour pour C-Moore qui a scoré deux 8,10 (pour un total de 16,20) pour dominer l'Australienne Laura Enever (10,33) et la Néo-Zélandaise Paige Hareb (9,34).

Courtney Conlogue a, de son côté, vécu l'inverse. Un 1er tour bien maîtrisé (avec 11,77), air grab en prime, pour se défaire de Laura Enever (9,77) et d'Alizé Arnaud (7,93) avant de souffrir terriblement au 3e tour face à Coco Ho (Haw) et surtout Pauline Ado. La Californienne n'a ainsi dû son salut qu'à une ultime longue gauche prise à une minute du buzzer et récompensée d'un 7,33 pour sauter sur le fil l'Hendayaise (13,50-13,20).

Plus difficile pour Wright et Fitzgibbons

Les Australiennes Tyler Wright et Sally Fitzgibbons ont laissé un peu plus de plumes sur le spot brésilien, mais sont finalement parvenues à rallier les quarts. Les deux candidates à la couronne mondiale ont d'abord franchi sans encombre leurs heats du 1er tour avant d'être toutes les deux reversées au 4e tour de repêchage. La faute respectivement des puissantes Malia Manuel (Haw, 15,90) et Lakey Peterson (USA, 16,14), qui ont littéralement fracassé le plan d'eau, droites et gauches confondues, au 3e tour. "Dans de telles conditions de beach-break changeantes avec la marée, vous devez faire confiance à votre instinct et... vous déplacer si ça ne marche pas", souriait Manuel.

Esprits à peine repris, Fitzgibbons n'a fait qu'une bouchée en repêchage de Paige Hareb, qui a fini combo (14,27-7,73). Quant à Wright, la gagnante du Roxy Pro Gold Coast a dû s'employer pour venir à bout d'une coriace Coco Ho, finalement éliminée (17,00-14,60). Gare à l'Australienne, qui termine la journée avec les deux meilleurs totaux (17,04 et 17,00) ainsi que la top vague (9,24)glanée sur un enchaînement rapide de turns. Devinez qui "Ty" et "Sal" retrouveront en quarts ? Respectivement Malia Manuel et Lakey Peterson pour cette fois deux face-à-face qui sentiront la poudre, ou plutôt la wax bien fraîche !

Bianca Buitendag / ASP Smorigo

Buitendag prive Ado des quarts

Laura Enever et la Sud-Africaine Bianca Buitendag complètent le tableau des quarts après avoir surfé quatre séries chacune. Au 2e tour de repêchage, l'Australienne de Billabong a échappé au couperet en accablant l'Américaine Sage Erickson, qui n'a désormais quasiment plus aucune chance de se requalifier directement pour le Women's World Tour. Puis ça a été au tour d'Alessa Quizon, tombeuse auparavant d'Alana Blanchard (Haw), de subir la loi au 4e tour d'Enever, qui retrouvera Carissa Moore en quarts.

Le dernier quart opposera Courtney Conlogue à Bianca Buitendag. Au-dessus de la wild card australienne Philippa Anderson au 2e tour (14,84-9,57), la rookie sud-af' n'a ensuite laissé aucune chance à Pauline Ado (13,54-10,77) dans la dernière série du 4e tour de repêchage disputé au soleil couchant. Deux heures plus tôt, il n'avait pourtant manqué qu'une minute à l'Hendayaise pour se qualifier directement pour les quarts. Rageant...

Pour Alizé Arnaud, la compétition s'est arrêtée, malgré son évidente volonté de bien faire pour sa première apparition sur le Dream Tour – en tant que remplaçante de Steph Gilmore (Aus), blessée –, dès le 2e tour face à Paige Hareb (10,23-11,37). Un stade du contest synonyme de terminus également pour la locale Silvana Lima, éjectée par Ado, et encore pour Rebecca Woods (Aus), qui aura bien du mal à se maintenir dans le Top 17 à l'issue de la saison.

Avec la baisse annoncée de la houle ces jours prochains, la compétition féminine pourrait connaître son épilogue dès aujourd'hui. Call aux environs de 11h30 (HF).

Suivez le Live sur le site du Billabong Rio Pro

Plus d'infos World Tour sur le blog Planète Surf

Vincent Martin



Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
17/08 - World Tour
Carissa en patronne, Vahine Fierro et Johanne Defay malheureusement opposées l'une à l'autre en repêchages...
| 0 
28/06 - World Tour
La Réunionnaise, quasiment inarrêtable, avait encore finale gagnée jusqu'à 20 secondes de la fin.
| 1 
28/05 - World Tour
Carissa domine, Johanne en sursis, Italo cartonne, Medina revient bien, John John nous fait peur..... Le recap...
| 0 
30/12/2021 - World Tour
La hiérarchie fut finalement respectée. C'était l'interrogation de ce nouveau format de compétition.