Fantasy League : les choix de la rédac' pour J-Bay !

World Tour - Pourquoi Conner Coffin, Ezekiel Lau, Wade Carmichael et Bianca Buitendag (notamment) vont nous faire briller.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

La remontada est en marche ! Loin d'avoir de quoi fanfaronner, nous avons néanmoins commencé à redresser la barre lors du Oi Rio Pro ! 260e après Margaret River, nous voici désormais... 254e sur 474 ! Et chez les filles, nous sommes passés de la 57e à la 47e place sur 139 !! Oui, il y a clairement du mieux. 

Nous avions annoncé que Rio serait un tournant dans notre saison. Soit nous nous donnions la chance de croire encore au titre et de pouvoir le jouer jusqu'à la fin, soit, nous devenions simples spectateurs de notre League pour les 6 prochains mois. Heureusement, nous repartons du Brésil la tête haute ! Place désormais à l'un des events les plus attendus de la saison... J-Bay (9 au 22 juillet). 


Chez les hommes

Jordy Smith

C'est le premier que nous avons coché dans cette liste. Déjà indispensable le reste de l'année, il serait très malvenu de le zapper sur cette épreuve sud-africaine. Il est chez lui. Il connaît le spot comme personne. Et même s'il n'est pas toujours à la fête à domicile, il demeure chaque année parmi les grands favoris de l'épreuve. Tout le monde souhaite le voir découper la face de J-Bay. Beaucoup rêvent aussi de le voir porter en triomphe sur ses terres. L'an dernier, il n'est pas passé loin avec une 1/2 finale. En 2017, il claquait un 20/20 !

4e mondial, Jordy reste sur une finale perdue à Rio. L'homme est en forme et en confiance. C'est aussi l'un des surfeurs les plus réguliers du Tour, sans parler du fait que J-Bay, est certainement la compétition qu'il a coché en gros sur son calendrier. Une valeur sûre. 


Filipe Toledo

Cela fait 2 ans que le Brésilien est imbattable sur le spot sud-africain. 2 ans que Toledo règne en maitre absolu sur J-Bay. Nous misons vraiment sur l'adage qui dit jamais 2 sans trois. C'est un surfeur qui marche beaucoup à la confiance. Sa victoire à Rio est un excellent signe. Toledo débarque sur un spot qu'il connaît, sur lequel il a déjà performé et avec une victoire à Rio dans la besace.Tous les voyants sont au vert. 


Personne n'a jamais réussi à être champion du monde sans au moins une victoire sur le CT (à l'exception de Hobgood en 2001). Cette victoire, il l'a. Espérons que ça lui serve à attaquer la 2e partie de saison avec moins de pression. 

Julian Wilson

Il est de retour ! Après un début de saison plus que poussif (voir inquiétant), Julian a remis les gaz. 3e à Margaret, 5e à Rio, l'Australien retrouve les places dont il nous avait habitué. Avec le forfait de John John Florence, lui (comme d'autres d'ailleurs), voit le titre mondial un peu plus accessible. C'est peut être le bon moment pour Julian, qui, en cas de victoire, basculerait dans la course au titre. Course dont il est encore un peu loin pour le moment. 

Ses dernières vidéos Insta nous ont convaincu...Julian est en forme et le fait savoir. C'est son moment. 

Conner Coffin

A l'exception peut être de Jordy Smith, qui peut se vanter d'avoir un surf autant sur le rail et en puissance que Conner ? Ils ne sont pas nombreux.. Son surf devrait coller parfaitement à la vague de J-Bay. Après un bon début de saison, Conner a connu une petite perte de vitesse à Rio. Rien d'inquiétant, la vague ne le mettait pas en valeur. Avec le forfait de John John, Conner sait qu'il y a plus que jamais un billet pour les J.O de Tokyo à aller décrocher. C'est le moment pour lui d'aller chercher les 2 Américains qui sont devant lui, à savoir Kelly Slater et Kolohe. 

Sa performance musicale lors de la fête nationale américaine du 4 juillet nous a elle aussi convaincu. Conner va être intenable. C'est écrit. 

Conner Coffin à J-Bay ? Monstrueux. 


Ezekiel Lau

C'est notre petit pari. Celui sur lequel on mise pour faire la différence avec nos concurrents et remonter un peu au classement. Assez irrégulier, Ezekiel fait peur et nous avons longtemps débattu pour savoir si oui ou non il méritait sa place dans notre team. Capable du meilleur comme du pire, Ezekiel devrait être à son avantage sur la droite de J-Bay. Et si l'Hawaiien venait décrocher sa première victoire sur le CT ? Vous ne pourrez pas dire que nous ne vous avions pas prévenu... Nous y croyons ! 


Michel Bourez

Notre Michel national va scorer c'est une évidence. Surfeur puissant, il est, à l'image d'un Jordy Smith, taillé pour découper ce genre de vague. L'an dernier, il s'était fait sortir par Joel Parkinson lors d'un 3e tour pourtant mémorable. Les deux champions s'étaient montrés très costaud. Joel Parkinson s'apprêtait alors à dire adieu à la compétition. L'histoire allait dans son sens. Cette saison, Michel sera opposé à Owen Wright et Jack Freestone. Un premier tour à sa portée. Il sera au rendez-vous. 

Michel Bourez

Wade Carmichael

Pour lui non plus il ne nous a pas fallu beaucoup de temps pour nous décider. Finaliste de la saison 2018, Wade Carmichael s'apprête à évoluer sur une vague qu'il affectionne tout particulièrement. Il a non seulement la capacité de découper une vague comme peu de personnes, mais il a surtout l'envie d'aller chercher Julian Wilson et Ryan Callinan au classement. Les 2 Australiens sont à porté de tir, et Wade aurait bien évidemment, comme d'autres, envie de s'envoler pour les J.O de Tokyo l'année prochaine. Pour ça, il devra finir parmi les 2 meilleurs australiens. 


Griffin Colapinto

C'est un peu notre 2e pari, la petite interrogation. A son meilleur niveau, il est évident que Griffin n'a rien à envier aux autres sur ce genre de vague. Mais l'Américain peine à se remettre de sa blessure. Après 2 17e place, Griffin est reparti de l'avant à Rio où il est allé décrocher une 9e place. S'il souhaite rester sur le Tour l'année prochaine il se doit de remettre les gaz pour remonter au classement. 


Nous sommes désolés pour Jack Freestone que nous avons fini par lâcher... 


Chez les femmes


Stephanie Gilmore

Parce que Queen Step est 3e du classement mondial et que c'est tout simplement la meilleure surfeuse du Tour à J-Bay. La septuple championne du monde n'est peut être pas sud-africaine mais elle maîtrise les vagues de J-Bay quasiment à la perfection et elle a déjà largement dominé cette étape du CT l'an dernier avec une moyenne de 14,73 points. Sans aucun doute la meilleure surfeuse sur ce spot. Pour les autres , à J-Bay la question est juste de savoir qui finira 2e. Ne pas la choisir serait l'une des plus grosses erreurs de cette Fantasy League. 

Pas convaincus ? Regardez ce bijou...



Johanne Defay

Parce qu'on a bon espoir en la Française. La dixième mondiale est toujours aussi déterminée à chaque épreuve du CT. Si ça ne passe pas toujours, ce n'est pas grave, elle retourne s'entraîner en vue d'une prochaine victoire. Elle était arrivée 5e à J-Bay l'année dernière et est déjà sur place pour appréhender les vagues sud-africaines. 


Bianca Buitendag

Quoi de mieux qu'une surfeuse sud-africaine pour remporter une étape à J-Bay ? Ok on mise sur le côté local... La surfeuse de chez Roxy connaît ces vagues comme personne et a déjà dû bénéficier d'un entraînement à la maison avant cette étape du CT. On pense donc qu'elle est tout à fait en mesure de faire un bon score la semaine prochaine. C'est sa première étape de la saison sur le Tour, elle va tout donner pour prouver qu'elle a sa place. La bonne surprise. 


Caroline Marks

La plus jeune surfeuse du CT a eu un petit coup de mou ces derniers temps. 5e mondiale, elle compte très probablement rattraper d'ici la fin de la saison les 3 places qu'elle a perdu depuis le Oi Rio Pro. On l'a déjà vu à l'œuvre, elle sait faire preuve d'une détermination fulgurante et on ne s'étonnerait pas qu'elle l'utilise pour remonter dans le classement en tentant de s'illustrer à J-Bay.



Pas encore inscrit ? Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre ! 

1) Créez un compte WSL (ça prend 20 secondes et c'est gratuit)

2) Cliquez sur les liens ci-dessous, rejoignez la league et insérez le code. On paye notre tournée aux vainqueurs !

League Homme :

Lien league homme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

League Femme :

Lien league femme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

Photo à la une : Pierre Tostee / WSL
                               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
16/10 - World Tour
Joan Duru sera-t-il remis de la victoire de Jérémy ? Nous pensons que oui. Léo Fioravanti aussi.
| 0 
02/10 - World Tour
Après l'étape la moins passionnante du Tour (à notre humble goût) place à la plus excitante !
| 0 
23/09 - World Tour
De notre côté, on aborde la fin de saison en roue libre...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.