Hurley Pro : Bourez au 3ème tour, Flores en repêchage

World Tour - Actions, punitions et déceptions pour la première journée du Hurley Pro Trestles [+ highlights vidéo]

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Hurley Pro Trestles (15 - 21 septembre)

Les prévisions n'annonçant rien de très bon pour la fin de la semaine, pas question de perdre du temps – et surtout de la précieuse houle – pour les organisateurs du Hurley Pro Trestles ! Comme attendu, la septième levée du World Tour 2013 a débuté ce dimanche sur le spot de Lower Trestles, baigné par des petites et inégales vagues d'un mètre environ. Suffisant néanmoins pour mener à leur terme les douze séries du 1er tour – malgré un arrêt de plusieurs minutes en raison du brouillard – ainsi que quatre du 2e. Voilà ce qu'il faut retenir de cette première belle journée californienne :

1. Wilson vs Florence vs Pupo

Sur le papier déjà, la série 11 mettant aux prises Julian Wilson (Aus), John John Florence (Haw) et Miguel Pupo (Bré) remportait tous les suffrages du heat à ne surtout pas manquer. Du papier à la réalité, on est parfois déçu. En l'occurrence, pas cette fois. Le Brésilien a d'entrée situé la hauteur du débat en scorant un 9,33 en récompense d'une gauche détruite à coups de gros carves – la tendance réjouissante de la journée – avant de superbement exécuter un air reverse grab.

La réaction de JJF n'a pas tardé, sur une droite également conclue d'un aerial (8,17). Pas très heureux ensuite dans ses choix de vagues et tentatives osées de manoeuvres, l'Hawaiien (12,97) restera un ton en-dessous de ses deux adversaires, contrairement à Tahiti où il les avait expédiés au même stade du contest.

Voire deux tons en-dessous de Wilson, hyper énergique aussi bien sur les gauches que sur les droites californiennes, enchaînant carves et airs plus impressionnants les uns que les autres. Résultat, quatre notes à 8 et plus : 8,23, 8,70 deux fois et 8,10 pour un total de 17,40 (les deux 8,70 retenus). Malgré une belle résistance et une faculté certaine à réussir ses combinaisons carves + air, Miguel Pupo (15,50) ne pouvait qu'accepter la domination de l'Australien à l'issue d'un combat de toute beauté.

"Je savais que ça allait être une série difficile, mais je me sentais bien", commentait Wilson, directement qualifié pour le 3e tour quand Pupo et Florence devront ferrailler en repêchage (lire ci-dessous). "Quand j'ai vu les classements après Tahiti, je me doutais que j'allais retrouver Miguel et John John au 1er tour ici. Je m'y suis préparé durant ces deux dernières semaines. Miguel a commencé très fort et puis j'ai pu prendre quelques bonnes vagues, notamment cette gauche sur laquelle j'ai pu scorer mon premier 8,70. J'espère maintenant que la houle ne va pas tomber trop rapidement."

Miguel Pupo. Photos © ASP / Rowland

> A LIRE, pour TOUT savoir sur Trestles : "Un peu d'histoire avant le Hurley Pro à Trestles"

2. Slater vs Reynolds, ça fait pschitt... deux fois

Entre d'un côté le triple tenant du titre et lauréat six fois à Lower Trestles depuis 2005 (Slater) et de l'autre le meilleur free surfeur du monde et wild card des trials virtuels (Reynolds), les étincelles devaient sortir du spot. En guise de quoi, les deux Américains se sont fait griller la politesse au 1er tour par un troisième larron US, Brett Simpson (lire résultats ci-dessous).

"Je savais que je pouvais remporter cette série car je surfe plus librement lorsque je suis censé ne pas gagner", avouait Simpson. "C'est une grande victoire pour moi. Que vous battiez Slater en un contre un ou à trois à l'eau, ça ne change rien, c'est toujours un sentiment extraordinaire de gagner face à lui."

Brett Simpson. Photos © ASP / Kirstin

Versés en repêchage, Kelly et Dane... s'y sont retrouvés dans le heat 1 ! Une série lente et longtemps privée de vagues que le "Divin Chauve" a finalement fait sienne dans les dix dernières minutes (13,67-10,00) sans que Reynolds, main gauche probablement encore douloureuse, ne puisse rien y changer.

"La série était vraiment très lente et il est dommage qu'elle se soit déroulée contre Dane, qui plus est de cette manière", regrettait l'actuel leader du World Tour. "Il n'a tout simplement pas eu de vagues. En ce qui me concerne, il était important que je me qualifie pour le 3e tour dans l'optique du titre mondial. Mick (Fanning) n'a pas encore connu de mauvais résultats alors que de, mon côté, je n'ai rien à jeter (sic)."

Kelly Slater. Photos © ASP / Kirstin

3. Bourez au 3e tour, Florès en repêchage

Abasourdi par son élimination dès le 2e tour à Tahiti, Michel Bourez a débarqué à Trestles avec un état d'esprit revanchard. Effectivement, cela s'est vu et bien vu lors de sa série du 1er tour face à Damien Hobgood (USA) et Kai Otton (Aus) auxquels le Tahitien a confisqué la première place. "J'ai vraiment besoin d'un bon résultat ici car je n'ai vraiment pas été dans le coup à Tahiti", insistait le finaliste de Bali dont les carves puissants lui ont permis d'atteindre le total de 15,17. "J'ai encore du mal à digérer cette contre-performance alors j'espère atteindre les quarts au minimum à Trestles."

Michel Bourez. Photos © ASP / Rowland

Avant de penser aux quarts, Jérémy Florès va devoir, lui, d'abord franchir l'obstacle du 2e tour de repêchage face à l'Australien Yadin Nicol. Une série de rab' par laquelle le Français est contraint de passer après avoir terminé 2e de son heat du 1er tour derrière Adam Melling (Aus).

Sur la lancée de sa finale aux Açores, l'Australien n'a laissé aucun répit à JF ainsi qu'à son compatriote Adrian Buchan en faisant preuve d'un énorme engagement pour prendre d'entrée les rênes de la série et les garder jusqu'au buzzer. Le Réunionnais a eu beau essayer, un gros lay back par ci, quelques carves ciselés par là, son 11,96 final ne lui a pas permis de dépasser l'Aussie (13,30).

4. Fanning, Smith et Parkinson au 3e tour

Hormis Slater, les trois autres candidats au titre mondial ont également validé leur billet pour le 3e tour. Avec plus ou moins de facilité. Si les Australiens Matt Wilkinson et Mitch Crews n'ont pas torturé outre-mesure le Sud-Africain Jordy Smith (15,77) au 1er tour, Mick Fanning (Aus) a, pour sa part, dû s'employer jusqu'à la sirène et scorer sur une ultime droite afin de se sortir des griffes de Kolohe Andino (USA). Au final : 15,50 pour le "White Lightning", 15,00 sur le compte du Californien, basculé en repêchage.

Jordy Smith. Photos © ASP / Rowland

Un 2e tour que Joel Parkinson n'est pas parvenu à éviter, dominé qu'il a été dans sa série du 1er tour par un solide Travis Logie (AFS). De retour à l'eau quelques heures plus tard, le champion du monde en titre a remis les pendules à l'heure (16,13-12,74) face à Ian Crane, wild card américaine qui n'aura fait que passer.

5. Mais encore...

Très discret depuis sa demi-finale à Rio, Gabriel Medina (Bré, 15,94) s'est signalé en filant autoritairement au 3e tour aux dépens de son compatriote Alejo Muniz (15,70) et de l'Australien Josh Kerr (10,03). "Kerrzy", qui s'est ensuite défait sans frayeur en repêchage de la wild card US Nathan Yeomans (14,40-10,17).

Gabriel Medina. Photos © ASP / Kirstin

Devancé au 1er tour par Felipe Toledo (Bré), toujours fringant (14,63) dans ce genre de conditions, Adriano de Souza (Bré) s'est signalé en repêchage en établissant le meilleur total du jour avec 18,83 pour écrabouiller le vainqueur des trials Mitch Crews (12,90). "Cette étape est très importante pour moi", confiait "Mineirinho". "J'y ai terminé 3e l'an passé. Je n'étais pas vraiment dans le rythme lors des deux-trois derniers events (25e aux Fidji et à Tahiti, 9e à Bali, NDLR) et j'ai besoin d'obtenir un bon résultat à Trestles."

Nat Young (USA), Taj Burrow (Aus) et CJ Hobgood (USA) sont les autres qualifiés directs pour le 3e tour (lire résultats ci-dessous).

Lundi, le call est fixé à 16h30 (heure de Paris) avec la suite et la fin du 2e tour de repêchage ainsi que probablement le début du 3e à élimination directe.



Résultats et séries à venir :

1er tour (le premier de chaque série qualifié, les deux autres en repêchage) :

Heat 1 : Nat Young (USA) 14.20, Fred Patacchia (HAW) 8.87, Kieren Perrow (AUS) 8.84

Heat 2 : Taj Burrow (AUS) 14.54, Patrick Gudauskas (USA) 11.03, Bede Durbidge (AUS) 10.17

Heat 3 : Jordy Smith (AFS) 15.77, Mitch Crews (AUS) 10.50, Matt Wilkinson (AUS) 9.23

Heat 4 : Travis Logie (AFS) 12.26, Joel Parkinson (AUS) 11.70, Nathan Yeomans (USA) 11.67

Heat 5 : Mick Fanning (AUS) 15.50, Kolohe Andino (USA) 15.00, Ian Crane (USA) 9.33

Heat 6 : Brett Simpson (USA) 15.60, Kelly Slater (USA) 14.73, Dane Reynolds (USA) 6.93

Heat 7 : Gabriel Medina (BRÉ) 15.94, Alejo Muniz (BRÉ) 15.70, Josh Kerr (AUS) 10.03

Heat 8 : Filipe Toledo (BRÉ) 14.63, Adriano de Souza (BRÉ) 14.17, Yadin Nicol (AUS) 10.03

Heat 9 : C.J. Hobgood (USA) 14.07, Sebastian Zietz (HAW) 13.67, Raoni Monteiro (BRÉ) 8.60

Heat 10 : Adam Melling (AUS) 13.30, Jérémy Florès (FRA) 11.96, Adrian Buchan (AUS) 11.23

Heat 11 : Julian Wilson (AUS) 17.40, Miguel Pupo (BRÉ) 15.50, John John Florence (HAW) 12.97

Heat 12 : Michel Bourez (PYF) 15.36, Damien Hobgood (USA) 12.50, Kai Otton (AUS) 11.57

2ème tour (de repêchage, à élimination directe) :

Heat 1 : Kelly Slater (USA) 13.67 def. Dane Reynolds (USA) 10.00

Heat 2 : Joel Parkinson (AUS) 16.13 def. Ian Crane (USA) 12.74

Heat 3 : Josh Kerr (AUS) 14.40 def. Nathan Yeomans (USA) 10.17

Heat 4 : Adriano de Souza (BRÉ) 18.83 def. Mitch Crews (AUS) 12.90

Taj Burrow. Photo © ASP / Kirstin

À venir :

Heat 5 : Adrian Buchan (AUS) vs. Patrick Gudauskas (USA)

Heat 6 : Kai Otton (AUS) vs. Kieren Perrow (AUS)

Heat 7 : John John Florence (HAW) vs. Alejo Muniz (BRÉ)

Heat 8 : Jérémy Florès (FRA) vs. Yadin Nicol (AUS)

Heat 9 : Sebastian Zietz (HAW) vs. Raoni Monteiro (BRÉ)

Heat 10 : Fred Patacchia (HAW) vs. Miguel Pupo (BRÉ)

Heat 11 : Bede Durbidge (AUS) vs. Damien Hobgood (USA)

Heat 12 : Matt Wilkinson (AUS) vs. Kolohe Andino (USA)

Suivez la compétition en live sur le site du Hurley Pro Trestles

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
15/09/2016 - World Tour
Sa victoire face à Joel Parkinson propulse le Sud-africain dans la course au titre.
| 0 
09/09/2016 - World Tour
La compétition a commencé très fort avec de gros scores et aussi quelques surprises dès le premier tour.
| 0 
08/09/2016 - World Tour
La waiting-period du contest californien a débuté hier. Ce qu'il faut savoir pour aborder l'event bien préparé...
| 3 
22/09/2014 - World Tour
Slater grapille, Carissa vacille et Steph et Jordy brillent dans un Trestles qui distille... Les artistes sont...