Joan Duru second du Meo Rip Curl Pro

World Tour - Il sort Julian Wilson et Owen Wright pour son meilleur résultat en carrière. Seul Ferreira a pu l'arrêter.

Par - @surfsessionmag -
©WSL/Poullenot
Partager sur :   
Comme elle s'est fait attendre cette journée finale... C'était complètement flat ce matin à Supertubos, puis la marée était trop haute pour le swell rentrant. Les "calls" permettant d'évaluer les vagues se sont donc multipliés : 8h, 9h, 11h30... Il a fallu attendre 14h15 pour que la compétition soit lancée. Autant vous dire que le public arrivé sur la plage dès 7h du matin était chauffé à blanc le temps que la compétition débute.

Italo Ferreira

Premier à se jeter à l'eau, Michel Bourez a vraiment manqué d'espace pour exprimer son surf sur les petites droites qui passaient. Pendant ce temps, Italo Ferreira profite d'une première petite rampe sur une gauchette pour envoyer un air full rotation. Le ton est donnée et sur les vagues suivantes il continue à envoyer des airs jusqu'au sable. Littéralement ! Il a fini une vague par un frontside air replaqué directement sur la plage.

Gabriel Medina

Sans doute le favori du public portugais, Gabriel Medina a ensuite réalisé le même genre de festival aérien pour éliminer Matt Wilkinson. Le duel des goofies brésiliens était donc un airshow annoncé pour la première demie. Et ça n'a pas manqué, les deux se sont livré coup sur coup. Et alors qu'on voyait Medina s'envoler vers une finale dans laquelle il aurait pu trouver une deuxième couronne, Ferreira a porté le dernier coup avec une rotation parfaitement replaquée.




JOUR J POUR JOAN DURU

De l'autre coté du tableau, Julian Wilson devait remporter son quart pour s'assurer que la course au titre se prolonge à Hawaii. Mais on préférait quand même voir son opposant l'emporter, puisqu'il s'agissait de Joan Duru.

Dans une série qui démarre lentement, le landais patiente jusqu'à trouver une droite qu'il arrose de 5 rollers bien placés pour s'adjuger un 7 tout rond. On attend une réponse épicée de Wilson... Mais elle ne viendra jamais ! Duru assure un second score et après Toledo jeudi, il fait à nouveau tomber un prétendant au titre.

Owen Wright

Face à Owen Wright en demie, le français attaque avec air sur une gauche qu'il termine avec deux rollers. De l'autre coté l'australien obtient un score similaire sur deux gros turns backside. Mais Joan ne change pas son plan de base pour autant. Il est patient... et devinez quoi ? Il retrouve une droite ponctuée de 5 manoeuvres sans aucun temps mort. Il est là l'incroyable surf backside qui fait la réputation du surfeur chaouche !

Joan Duru

Conscient qu'il est dans les cordes, Wright attendra les bonnes vagues pour remonter son retard, mais ses efforts tardifs ne suffiront pas. Joan est en finale !


FERREIRA AU FINAL

Après avoir fait tomber des titans, Duru n'allait pas trembler devant Ferreira. Il attaque la finale en exprimant sa puissance backside pendant qu'Italo cherche ses marques. Mais le brésilien ne vas pas bugger longtemps. En l'espace de deux minutes il enchaîne deux gauches lourdement marquée par son attaque aérienne. Bam ! Bam ! Son total monte de suite à près de 16 points, et cette fois la barre sera trop haute pour le surfeur tricolore.


Alors que Ferreira score ici sa troisième victoire de la saison, Duru signe à Supertubos la meilleure performance de sa carrière. Lui qui n'était jamais allé plus loin que les quarts a trouvé le chemin de le finale au moment où il en avait le plus besoin, puisque cette énorme perf  le remet dans les clous pour la qualification. Désormais 23ème alors que 22 surfeurs se requalifient, Il lui faudra encore valider son billet pour 2019 avec un résultat à Pipeline.

C'est là aussi que se jouera la dernier acte du titre mondial. Medina a un solide avantage, mais il lui restera aussi un peu de boulot pour écarter définitivement Wilson et Toledo...
Vivement décembre !


                           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 4 
Hier à 12:15 - World Tour
Une sanction plus ou moins justifiée qui pourrait lui coûter très cher en fin de saison...
| 0 
Il y a 3 jours - World Tour
Les favoris faciles, les français dans le dur, Slater revigoré
| 0 
Il y a 4 jours - World Tour
Sinon, rien de bien nouveau. Carissa Moore se rapproche un peu plus du titre mondial, tout comme Medina.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.