Kauli Vaast deuxième du Tahiti Pro

World Tour - Vahine Fierro termine troisième dans les tubes de Teahupo'o.

Par - @surfsessionmag -
Kauli Vaast - Photos ©WSL/Damien Poullenot
Partager sur :   
Tahiti a vibré. Hier l'ile frémissait non seulement car un swell puissant continuait à déferler sur Teahupo'o, mais aussi car deux jeunes polynésiens sont passés très près de remporter une épreuve WCT !

Après les conditions épiques de vendredi, la houle a légèrement chuté, mais des barrels parfaits continuaient à déferler. De quoi faire hurler les spectateurs dans la passe, surtout quand Vahine Fierro et Kauli Vaast, deux enfants du pays, sont au rendez-vous de ce jour de finales.

Les reines de Teahupo'o

Après 16 ans d'absence, les surfeuses du Championship Tour ont fini de démontrer qu'elles avaient toute leur place ici. Vahine Fierro commence parfaitement la journée en passant aisément l'obstacle Carissa Moore. Face à la quintuple championne du monde, la locale ne tremble pas. Elle part sur les meilleures vagues et sort de joli tubes.
Vahine Fierro

Vahine va hélas chuter face à Brisa Hennessy en demies. Sa patience ne paie pas quand elle part sur une vague qui ferme après presque 30mn d'attente. Elle manque ensuite de temps après avoir raté la sortie d'un tube qui aurait pu la relancer. Dommage, mais on la reverra !
Brisa Hennessy

Brisa Hennesy a scoré de joli tubes totalement compressée sur sa planche. Tatiana Weston-Webb a plusieurs fois agrippé la paroi pour passer plus de temps sous la lèvre. Mais personne n'a tubé autant que Courtney Conlogue et son désormais célèbre casque jaune !
Avec sa technique de grab-rail particulièrement efficace, l'américaine a l'art de déplacer son corps pour gérer sa vitesse et s'adapter à la forme de la vague. Du grand art !

Kauli plus fort que Kelly

Le local boy attaque sa journée en gérant Matthew McGillivray qui avait scoré un 10 la veille. Dans le quart suivant, Kelly Slater laisse la porte ouverte à Yago Dora qui en profite pour prendre l'avantage. Comme souvent le king se tire de ce mauvais pas avec une vague a 2mn de la fin...

Une vague à près de 9 et puis plus rien... La belle histoire Nathan Hedge prend fin ce matin. Il ne retournera pas en finale 18 ans plus tard. On se saura jamais si Owen Wright ou Matahi Drollet auraient pu faire mieux, mais avec ce gros résultat, Hedgey a montré qu'il en avait encore sous la planche !

Arrivent les demi-finales et le duel que tout le monde attendait : Kelly vs Kauli. On sentait bien que Slater aimerait finir la saison comme il l'avait commencé à Pipeline, mais le Tahitien va écraser leur confrontation.

Un tube ponctué de 2 rollers. Un très long barrel, puis un troisième. Encore un, mais surfé en switch, puis un dernier pour la route... C'est un festival absolu et Kelly n'a pas encore pris une vague. Quand il se réveille il est trop tard, son ami de Tahiti vient de lui coller une branlée mémorable !

Arrivé en finale comme Manoa Drollet en 2008, Kauli Vaast semble bien parti pour devenir le premier tahitien (et deuxième français après Jérémy Florès) à remporter le Tahiti Pro.

C'est sans compter sans Miguel Pupo qui a choisi ce jour pour décrocher sa première victoire 10 ans après ses débuts sur le World Tour. Car oui, même en l'absence de Medina, il y avait plusieurs brésiliens parmi les finalistes. Yago Dora on en a parlé, mais aussi Caio Ibelli et Miguel Pupo qui avaient trouvé le chemin des demies...

Si Pupo n'avait jamais dépassé le 3e tour ici, sa demi-finale à Pipeline aurait dû nous signaler qu'il avait le sens du barrel. Frontside comme Kauli, le Brésilien navigue parfaitement les tubes. Un bon choix de vague, et de grosses accélérations pour passer les sections lui permet de s'imposer dans une finale où les surfeurs se rendent coup pour coup. Miggy était le plus fort aujourd'hui, mais Kauli a l'avenir devant lui !

10 surfeurs pour 2 titres

Les titres mondiaux seront décernés à Lower Trestles entre le 8 et le 16 septembre. On connait désormais tous les qualifiés et leur ordre de passage. Et on retient surtout que Johanne Defay aura deux surfeuses à battre pour devenir championne du monde !


Les temps forts en vidéo

                        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
19/08 - World Tour
Pendant que Kelly et Nathan Hedge nous ont sorti le grand jeu. Quelle journée !
| 0 
18/08 - World Tour
Johanne Defay est quant à elle éliminée. Michel Bourez devra passer lui par les repêchages.
| 0 
05/08/2021 - World Tour
3 garçons rejoindront Michel Bourez et Jérémy Florès à Chopes. Chez les femmes, la wildcard pour Vahine Fierro...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.