Le Baromètre du Top 34 après le Hurley Pro Trestles

World Tour - Les up & downs de l'ASP World Tour après l'étape californienne, et à quelques jours du début du Quik Pro France...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

À Trestles, depuis trois ans, on prend le même et on recommence. Vainqueur du Hurley Pro en 2010 et 2011, Kelly Slater a étiré d'une année supplémentaire son invincibilité, la semaine dernière, sur le spot californien, affichant à 40 ans une motivation sans faille. Enseignement majeur d'un contest marqué par des dernières minutes souvent brûlantes et un rodéo flip somptueux signé Heitor Alves.

État des lieux du Top 34 au terme de la compétition californienne, et avant la septième manche du World Tour 2012 dans quatre jours, du 28 septembre au 8 octobre, en France, avec le Quiksilver Pro France.

↑ EN HAUSSE

- Kelly Slater (USA) : L'Américain a encore bluffé tout son monde dans son jardin de Trestles. À partir des quarts, le King est devenu intouchable, broyant sous sa planche les trois effrontés aussies – dans l'ordre d'apparition, Buchan, Fanning et Parkinson – se présentant face à lui. Sixième succès sur le spot californien, le troisième d'affilée, cinquantième victoire dans l'élite – et seconde en 2012 après Fidji – et une troisième place au classement du World Tour qui le relance totalement dans la quête d'un douzième titre mondial. Vertigineux.

- Adriano de Souza (Bré) : Que dire du parcours du Brésilien ? Sans faute jusqu'au 4e tour où il termine deuxième derrière un Florence "on fire", avant de décapiter la compétition de ses deux prodiges : Medina au 5e tour et... Florence en quarts. Le boulot fait, il s'est fait cueillir par un Parko pas charitable en demie. Cinquième au classement du World Tour. LA valeur sûre.

- Adrian Buchan (Aus) : L'homme (très) fort des trois quarts du contest. Impressionnant de fréquence et de tonicité (16,50) au 1er tour devant Wilson et Melling, impérial (18,13) au 3e face à Alves, dominateur (17,23) au 4e contre deux énormes clients (Fanning et Florès), "Ace" Buchan semblait inarrêtable. Jusqu'à qu'il trouve sur sa route, en quarts, un certain Kelly Slater.

- Jordy Smith (AFS) : Après deux étapes où il était passé à côté de son sujet (13e à Tavarua, 25e à Teahupoo), Jordy Smith n'a pas remis, à Trestles, de l'ordre que dans ses cheveux. Dans son surf aussi. Simpson au 3e tour et Kerr au 5e tour en ont fait les frais avant que ne se dispute, en quarts, le classique de cette saison : Parkinson vs Smith. Pour la quatrième fois en 2012, les deux hommes se sont retrouvés dans un duel à élimination directe. Et comme à Bells (en quarts) et à Rio (au 5e tour), c'est l'Australien qui a dominé le Sud-Africain (qui l'avait emporté en quarts sur la Gold Coast). Un heat de toute beauté, que Jordy aurait également mérité de gagner. Mais les juges ont tranché. En sa défaveur.

- Yadin Nicol (Aus) : Le rookie australien n'a toujours pas dépassé le 3e tour sur le World Tour, mais Yadin Nicol est en progrès. Pour la première fois, "Yades" s'est adjugé un heat du 1er tour. Et de quelle manière ! En signant le meilleur total toutes séries confondues (17,57) et en précipitant la perte de deux références : Wright et Pupo. Florence a eu raison de sa vaillance au round 3. Relancé.

- Matt Wilkinson (Aus) : L'Australien n'a, certes, pas été plus loin que le 3e tour à Trestles. Mais au moins Matt Wilkinson a-t-il mis fin en Californie à une série de trois éliminations prématurées d'affilée, en dominant CJ Hobgood au 2e tour. Après ça, il y avait le King. Et "Wilko" s'est éclipsé.

↔ STABLES

- Joel Parkinson (Aus) : Encore une deuxième place pour le quadruple... vice-champion du monde, la troisième déjà cette saison après ses finales perdues à Rio et à Tahiti. Parko termine avec les deux meilleures vagues du contest à son crédit (9,93 et 9,87), et une impression de facilité sur le spot californien, renforcée par des scores toujours plus élevés (18,33 ; 18,26 ; 17,87). Hormis un 1er tour de chauffe toussotant et un nouveau quart – le troisième cette saison ! – ultra-serré face à Jordy Smith, l'Australien a survolé ses adversaires... avant de subir l'implacable loi du King en finale. Au classement du World Tour, Parko est deuxième. Sans blague.

- Mick Fanning (Aus) : Le leader du World Tour poursuit sa moisson de gros points dans l'optique d'un troisième titre de champion du monde. Demi-finaliste à Trestles, le White Lightning a écarté de son chemin des beaux calibres du Tour, tels Wilson et Burrow, mais a buté sur celui au canon le plus aiguisé : Kelly Slater. Un duel entre champions du monde qui a vite tourné court en faveur du Floridien.

- Jérémy Florès (Fra) : Dominé au 1er tour par Bourez, le Réunionnais a livré un heat épatant en repêchage face à Gudauskas. Ses carves puissants et ciselés ont fait des ravages tout au long de la compétition et ont bien failli être à la base d'une victoire mémorable, au 5e tour contre Kelly Slater. Mais, comme souvent, le King s'en est sorti. Il n'a quasiment rien manqué à "Mimi". Ce petit rien qui différencie les grands champions des champions. Au classement du World Tour, Florès gagne une place, passant du 9e au 8e rang.

- Julian Wilson (Aus) : À Trestles cette année, le roi du buzzer beater, c'était lui. Julian Wilson s'est hissé jusqu'au 5e tour, où Fanning a eu raison de son mental inoxydable. Mais le parcours de l'Australien aurait pu s'arrêter bien plus tôt. En particulier au 2e tour alors que Jadson André avait, semble-t-il, fait le nécessaire pour l'emporter. Rebelote au round suivant où ce fut au tour de Muniz de subir le finish gagnant de Wilson. Juché sur son fil, le surfeur aussie a fini par en tomber face au White Lightning.

La suite du baromètre sur le blog Planète surf.

Vincent Martin

jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
15/09/2016 - World Tour
Sa victoire face à Joel Parkinson propulse le Sud-africain dans la course au titre.
| 0 
09/09/2016 - World Tour
La compétition a commencé très fort avec de gros scores et aussi quelques surprises dès le premier tour.
| 0 
08/09/2016 - World Tour
La waiting-period du contest californien a débuté hier. Ce qu'il faut savoir pour aborder l'event bien préparé...
| 3 
22/09/2014 - World Tour
Slater grapille, Carissa vacille et Steph et Jordy brillent dans un Trestles qui distille... Les artistes sont...