Le Blog de Pauline Ado #6 : Swatch Girls Pro

World Tour - La surfeuse pro française revient pour nous sur ces quelques jours de compétition à domicile :

Par - @romainferrand -
Billabong  
Partager sur :   

Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande, Pauline Ado jouait à domicile la semaine dernière à l'occasion du Swatch Girls Pro. Pas mécontente de poser ses bagages et d'endosser le rôle de guide pour toutes ses adversaires mais néanmoins amies de passage chez nous, la jeune Hendayaise n'a pas arrêté : Paris, Roland-Garros, découverte des spots et de la gastronomie landais et basques,  et évidemment compétition !

Actuellement au Portugal pour participer au Estoril Surf And Music Billabong Girls, elle revient pour nous sur ces quelques jours "à la maison" :

"Voilà une nouvelle épreuve du WQS qui s'est terminée la semaine dernière : le Swatch Girls Pro d'Hossegor. Pour sa deuxième édition, cette compétition a été à la hauteur de nos espérances : une organisation irréprochable, un site spacieux pour les compétitrices et un coin restauration servant de délicieux smoothies. Pas étonnant que beaucoup de surfeuses du WT aient fait le déplacement à l'image de Steph Gilmore, Sally Fitzgibbons, Coco Ho ou encore Sofia Mulanovich. Surtout que la France est une destination très appréciée des compétitrices. Elles aiment notre culture qui les dépayse, nos vagues et notre gastronomie bien entendu ! Et je dis ça en toute objectivité bien sûr !

Bethany Hamilton et Jessi Miley-Dyer, sur place plusieurs jours avant le début de l'épreuve, ont d'ailleurs eu droit à un traitement de faveur puisque nous les avons guidé à travers les spots des Landes et du Pays Basque, les chocolateries de Bayonne et les rues de Biarritz. Elles ont même eu droit à une initiation de Pelote Basque et à un petit séjour à Paris pour aller voir Roland Garros !

Alors que le début de l'épreuve approche, des plus en plus de filles envahissent le spot des Bourdaines pour s'entraîner. La gauche marche très bien depuis quelques mois et promet de bonnes conditions. De mon côté, je suis très enthousiaste à l'idée de jouer à domicile. Les françaises en ont rarement l'occasion et surfent la plupart du temps sur des spots peu connus face à un public acquis à la cause des australiennes, hawaïennes ou encore brésiliennes.

Des grosses conditions viennent perturber le programme du premier jour de compétition. Avec la marée descendante, le courant s'intensifie et rester immobile au pic devient rapidement impossible. Les vagues s'améliorent durant les jours suivants. Après un premier tour un peu fébrile où je me qualifie de justesse, je suis opposée à deux autres surfeuses du World Tour : Sally Fitzgibbons et Paige Hareb. J'ai beau me sentir mieux et mieux surfer que dans ma première série, je tombe sur plus fortes que moi et dois m'incliner. Perdre si tôt en France est une vraie déception car j'avais vraiment à coeur de bien faire. J'accuse le coup à ma sortie de l'eau avant de relativiser et de me dire que mon objectif principal reste de réussir sur les épreuves World Tour.

La compétition suit son cours et voit une nouvelle victoire de Sally Fitzgibbons, actuellement numéro 2 mondiale. J'ai notamment été impressionnée par sa demi-finale face à Courtney Conlogue où elle est menée jusqu'à la dernière seconde et parvient à scorer une vague à plus de 8 points pour reprendre la tête et se qualifier pour la finale !

De mon côté, les quelques jours suivant mon élimination ne sont pas de tout repos. J'ai fait face à beaucoup de sollicitations médiatiques qui m'ont d'ailleurs assez surprises ! Je ne m'y attendais pas vraiment mais cela montre bien que l'intérêt pour le surf féminin continue de grandir. Ces sollicitations m'ont d'ailleurs permis de vivre de superbes expériences et notamment d'être filmée en train de surfer depuis un hélicoptère ou encore de rencontrer Miss France Laurie Thilleman et l'acteur d'une série espagnole Munoz angel…

Après cette semaine bien remplie me voilà déjà en route pour le Portugal pour un nouveau WQS..."

Retrouvez également Pauline Ado sur son blog perso ainsi que sur son compte Twitter.

Pauline, la miss France 2011 Laury Thilleman et Justine Dupont

 

Lifestyle du Pays Basque

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
10/05/2011 - World Tour
Après Margaret River, Bell's Beach et la Nouvelle-Zélande, Pauline continue de nous faire partager sa vie sur ...
| 0 
03/10/2018 - World Tour
Johanne Defay déjà en très grande forme.
| 0 
24/09/2018 - World Tour
La première remplacera Tyler Wright toujours blessée. Vahine Fierro, elle, hérite de la wildcard.
| 0 
26/07/2018 - World Tour
La Française a reçu une wildcard pour participer à cette 7e manche du CT.