Le Hurley Pro Trestles commence demain

World Tour - Petit tour d'horizon des tenants et des aboutissants de cette 7ème étape de l'année...

Par - @romainferrand -
Lineup du Hurley Pro Trestles  
Partager sur :   

Ca y est, après une épreuve new-yorkaise qui aura démarré doucement pour finir magistralement avec la victoire d'Owen Wright, l'heure du cut de la mi-saison est passée. Gabriel Medina, John John Florence et Miguel Pupo, tous trois jeunes ambassadeurs prodigieux du surf progressif, ont fait leur entrée dans l'élite sur fond de polémique quant au bien fondé d'un nouveau classement ASP portant parfois à confusion. Il est temps maintenant d'aborder la 7ème épreuve du World Tour, le Hurley Pro Trestles, qui débute demain sur le fameux spot californien.

Avant que la compétition ne commence, il convient d'aborder brièvement les tenants et les aboutissants de ce Hurley Pro. Actuellement, après deux victoires et une finale, le décuple Champion du monde Kelly Slater est en tête de la course au titre avec 34 950 points, suivi de près par l'Australien Owen Wright, 31 900 points, et Joel Parkinson qui lui a accumulé 30 200 points.

Le titre est donc encore loin d'être joué et tout est encore possible pour les poursuivants du 'King Kelly', même si une troisième victoire du Floridien à Trestles, où il a fini 6 fois en finale ces dix dernières années (dont 4 victoires), lui permettrait de prendre une très sérieuse option pour un 11ème sacre, à 5 épreuves de la fin de la saison. Entre la jeune garde qui vient d'arriver sur le circuit et qui aura à coeur de prouver ses capacités, et une bataille acharnée pour tenter de prendre les devants chez les têtes de série, ce Hurley Pro s'annonce d'ors et déjà d'une intensité particulière.

A la veille du début de la compétition, on attend aussi avec impatience le retour éventuel des blessés et autres absents des épreuves précédentes. L'Hawaiien Dusty Payne et le Sud-africain Jordy Smith, qui s'étaient tous deux blessés à Tahiti au mois d'août, avaient cruellement manqué au Quiksilver Pro NYC, pour lequel ils n'avaient pas pu se rétablir à temps. Ils sont aujourd'hui tous deux encore en convalescence, mais n'ont pas encore confirmé leur désistement pour Trestles, tant leur situation peut évoluer au jour le jour. Dane Reynolds, quant à lui, n'a encore participé à aucune compétition du WT cette année. Sa stratégie pour le future de sa carrière apparaît floue, mais Trestles étant son homespot favoris, il se pourrait qu'il vienne y faire son grand retour.

La période d'attente commence donc demain, et il semblerait que les conditions prévues par Surfline pour l'ensemble de la compétition ne soient pas extraordinaires.

"Nous ne verrons pas de swells majeurs pendant la durée de la période d'attente du contest," Expliquait Surfline. "Seulement une série de petits swells sud-sud ouest et sud d'un peu plus d'un mètre, entre dimanche et jeudi prochain."

Avec ce genre de conditions, on s'attend donc a voir un festival d'aerials en tous genres sur le spot de Trestles, ce qui devrait contenter les jeunes nouveaux entrants du Tour, très à l'aise dans ce genre de vagues. La première série opposera le Français Jeremy Flores, à l'Australien Matt Wilkinson et à l'Américain Taylor Knox.

Retrouvez la compétition en Live sur le www.hurleypro.com

-Olivier Hamelin-

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 1 
08/10/2015 - World Tour
Les principales choses à retenir de cette première journée de compétition.
| 0 
01/10/2015 - World Tour
Dane Reynolds a annoncé via son compte Instagram qu'il participera à l'épreuve française.
| 0 
14/06/2015 - World Tour
Belle journée de surf à Cloudbreak avec quantité de jolis tubes. La wildcard Dane Reynolds a battu le n°1 mond...