Le Rip Curl Pro Portugal débute demain

World Tour - Retour sur les enjeux de la huitième épreuve de l'année, plus que jamais cruciale dans une course au titre particulièrement serrée.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

p>
Supertubos. L'évocation même de cette vague donne désormais des frissons, tant l'édition 2011 du Rip Curl Pro à Peniche aura été d'une perfection exceptionnelle. Pendant deux jours et demi d'une extraordinaire intensité, le beach break portugais avait distillé du premier au dernier heat des barrels idylliques. Après une épreuve française de haut vol qui se sera terminée vendredi dernier avec une victoire historique du 'King', il est désormais temps pour la caravane du Tour de prendre la route vers la petite ville de pêcheurs au nord de Lisbonne, pour la deuxième étape européenne de l'année.

La plupart des surfeurs du Top 34 gardent un très bon souvenir de l'année dernière, et attendent l'édition 2012 du Rip Curl Pro Portugal, qui se tiendra du 10 au 21 octobre, avec impatience. Suite au Quik Pro France, le haut du classement a été remanié et ils sont 4 (dans l'ordre du classement, Joel Parkinson, Kelly Slater, Mick Fanning et John John Florence) à rester aujourd'hui bien placés pour emporter le titre. La guerre des chiffres peut commencer.

"Mick (Fanning) a eu la position de No. 1 sur presque toute la saison, mais le haut du tableau est si serré maintenant que tout peut arriver d'un event à l'autre" , déclarait Parko qui vient de subtiliser la première place au 'Wight Lightning'. "Supertubos est une vague géniale et je suis excité d'y retourner. L'event l'année dernière avait été phénoménal. Des barrels de banc de sable parfaits pendant trois jours d'affilée. J'espère que nous aurons les mêmes conditions cette année".

Même enthousiasme pour le 'King', qui après deux victoires consécutives sur le Tour, ressent un peu moins de pression. "Quand on commence à analyser un peu les chiffres, on peut voir que j'ai déjà eu deux mauvais résultats" commentait Slater. "Si je n'avais pas pu finir devant Parko en France, ça aurait mis énormément de pression sur moi, mais la victoire au Quiksilver Pro France a maintenant fait basculer la pression sur Mick (Fanning), parce que Parko, John John (Florence) et moi avons tous bien réussi lors de la première manche européenne du Tour. Quand elle marche, Supertubos est une des vagues les plus amusantes au monde" concluait-il. "J'espère que nous aurons les même conditions que l'année dernière."

PV LABORDE REMPORTE SA WILDCARD POUR L'EVENT

Côté wildcards, c'est le Californien de 22 ans Dillon Perillo qui aura reçu les honneurs de son sponsor en obtenant le premier sésame. Le second a été remporté par le Français PV Laborde, qui gagne ainsi son ticket d'entrée pour le main event. Il affrontera Parko et Kolohe Andino au premier tour. Une solide performance pour le Landais qui participera pour la première fois de sa carrière à un événement World Tour.

> Lire l'interview à chaud de PV Laborde

RIP CURL GROMSEARCH

Mais avant même que les trials ne commencent et que les pros ne se jettent dans l'arène, c'était au tour des jeunes d'ouvrir le bal hier lors des finales européennes du Rip Curl Grom Search. Si le titre n'a pas encore été décerné chez les garçons, c'est la jeune Guadeloupéenne Kim Veteau qui est montée hier sur la première marche du podium chez les filles. Une belle victoire pour une surfeuse prometteuse, qui ira donc représenter la France à Bell's Beach.

Plus de photos, de live et de vidéos sur le site du Rip Curl Pro Portugal.



jfdghjhthit45

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
18/12/2018 - World Tour
La fête est totale pour le clan brésilien.
| 0 
14/12/2018 - World Tour
Julian Wilson rejoint aussi le 3e tour. Pas Filipe Toledo qui doit passer par les repêchages.
| 0 
11/10/2018 - World Tour
Il n'y a plus de Français en compétition chez les hommes...
| 1 
09/08/2018 - World Tour
Ce n'est plus un secret pour personne, l'Australien n'est pas fan du concept...