Les Jet-skis interdits au Rip Curl Pro Search de San Francisco

World Tour - Une loi interdit l'utilisation de ces engins à Ocean Beach pour des raisons de pollution, les surfeurs vont donc devoir retourner au line-up à la rame...

Par - @romainferrand -
Le spot d'Ocean Beach qui va accueillir le Rip Curl Pro Search en novembre  
Partager sur :   

Il semblerait que les 34 surfeurs du World Tour voient leurs habitudes bouleversées en étant obligés de revenir au line-up par leurs propres moyens pendant le Rip Curl Pro Search de San Francisco, qui se tiendra à Ocean Beach en novembre.

En effet, on vient d'apprendre que les jet-skis (Personal WaterCraft) n'auront très certainement pas l'autorisation de sillonner le spot Californien, comme ils ont l'habitude de le faire sur la plupart des compétitions du World Tour ASP pour ramener les surfeurs le plus vite possible au large et assurer la sécurité de tous dans les grosses conditions.

Malgré les courants très violents sur le spot d'Ocean Beach, Le Service des Parcs Nationaux (NPS) explique que les PWC y sont interdits pour des problèmes de pollution, par une loi qui date de 2009. En réaction à cet état de fait, L'ASP et les surfeurs du top 34 expliquaient que la présence des jet-skis est une question de sécurité pour les surfeurs et qu'une autorisation spéciale pourrait être accordée pour un événement aussi important que le Rip Curl Pro Search.

"Si nos concurrents ou du personnel se retrouvent dans une situation dangereuse, les PWC permettent évidemment de leur apporter une aide plus rapidement. C'est d'ailleurs particulièrement important dans les compétitions où il y a de grosses conditions et où les concurrents sont positionnés relativement loin du rivage", explique Dave Prodan de l'ASP afin de justifier l'utilisation désormais quasi-systématique des jet-skis.

« La raison secondaire pour que les PWC interviennent lors de nos événements, est de fournir aux concurrents

la possibilité durant un heat en man-on-man de pouvoir sauter sur un jet et ainsi revenir au pic plus rapidement qu'à la rame. Cela permet aux surfeurs de prendre plus de vagues et au public d'assister à plus de spectacle. »

Cependant, le Service des Parcs Nationaux d'Ocean Beach ne l'entend pas de la sorte, et ne souhaite pas faire d'exception pour ne pas ouvrir la porte à de multiples demandes.

Si cette décision risque d'ajouter une dimension technique intéressante à la compétition, puisqu'on devrait assister à des gestions de courants et des batailles de rame passionnantes, on espère qu'elle ne mettra pas la vie des surfeurs en danger dans le cas où les conditions seraient épiques.

-Olivier Hamelin-

 

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
LP - le 24/09/2011 à 23:55
Rien de plus normal. Sans jouer les vieux réac', on s'est passé des Jet ski pendant longtemps. Et Maintenant, ce sont comme les téléphones portables, on trouve ça indispensable. (Essayez de couper le votre qq jours, vous verrez au bout d'un tout petit moment, on s'en passe très bien, et on ne vit pas plus mal...)
Cette épreuve sans l'aide artificielle permettra sans doute une petite redistribution des cartes.
Enfin, on ne peut s'empêcher de noter l'ambiguité du propos: "question de sécurité, car on est loin du rivage" et "assurer plus de spectacle". Ouais...Comme ça on voit plus souvent des fourmis s'agiter au loin...Super.
Répondre
George - le 25/09/2011 à 13:46
Salut, tout pareil.... Je retiens surtout que cela "ASSURE PLUS DE SPECTACLE" tout est dit. Bizness. On est pas loin des compètes de surf en piscine indoor. Coca-cola extrem surfing tour à Bercy ? C'est pas Luke Egan qui parlait de faire des compètes en piscine ? C'était l'avenir selon lui. Cool.
Répondre
Marc - le 26/09/2011 à 18:30
Et les bras ,c'est pour quoi faire ???? Je me marre ...!!!!
Répondre
Fred - le 26/09/2011 à 20:27
Rien à ajouter sinon que je partage complètement les avis précédents. Je pensais que le surf célébrait la nature et ses merveilles que sont l'océan, nos vagues et plages...
Répondre
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
19/02/2018 - World Tour
Annoncé officiellement champion du monde, Kelly doit rendre son titre 2 jours plus tard !
| 0 
21/11/2017 - World Tour
La petite nouvelle du calendrier 2018 du CT avait déjà rugi en 2013, pour une édition épique.
| 2 
06/11/2016 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...