Meo Rip Curl Pro : Journée chargée à Supertubos

World Tour - Les favoris faciles, les français dans le dur, Slater revigoré

Par - @surfsessionmag -
Kelly Slater  Photos ©WSL (Damien Poullenot et Laurent Masurel)
Partager sur :   

Les conditions

Après une première journée agitée, ce vendredi proposait un Supertubos à plusieurs visages, mais toujours aussi sauvage. Les tubes n'étaient pas faciles à sortir, les sections pas faciles à frapper et les airs durs à replaquer.. Bref il fallait assurer !

Au programme de cette journée chargée, une seule série de repêchage femme (pour dire au-revoir à Alana Blanchard), mais l'intégralité des tours 2 et 3 masculins.


Les français

Héros de la semaine dernière Jérémy Florès a connu une élimination cruelle aujourd'hui. Largement en tête avec un total de 15 monté rapidement, il ensuite fallu un air improbable de Peterson Chrisanto pour le laisser sur le carreau. consolation pour Mimi, on lui a annoncé sa participation aux futurs JO de Tokyo. C'est le premier français qualifié !


Michel Bourez s'est sorti du repêchage, puis a envoyé de bons turns et un joli air au 3e tour, mais les juges ont préféré les turns backside de Caio Ibelli...



Le Portugal avait sauvé Joan Duru l'an dernier, il l'a cassé cette année. Après une blessure à Ericeira, il encaisse une sortie rapide à Peniche face à un Jack Freestone remonté. Pour se requalifier, Joan devra tout donner à Hawaii !
Jack Freestone


Les gagnants

Heureux en jaune, Gabe Medina ne va rien lâcher cette fin d'année. Un frontside air comme on en voit rarement, un bon reverse backside... Et toujours ce taux de réussite qui fait de lui un véritable intouchable !


Heureusement pour Filipe Toledo, son dos à l'air d'aller mieux. Il l'a prouvé avec un monstrueux air reverse backside replaqué pour se défaire de Vasco Ribeiro.

Dans cette journée décidément dominée par les brésiliens, on a aussi pu constater qu'Italo Ferreira était monté sur ressorts et continuait à s'envoler à son gré et au mépris du danger.


Les autres prétendants au titre, Jordy Smith et Kolohe Andino, sont également passés, mais ont été plus discrets.

Par contre c'était encore un jour où on a été obligé de vérifier l'age de Kelly Slater. C'est bien 47 ans, mais le bonhomme attaque des sections qui feraient réfléchir n'importe quel jeune inconscient... (Voir photo en tête d'article).



L'envolée du jour
Une rotation inversée signée Peterson Chrisanto... le claim est justifié !


Les duels à suivre

Pas de compétition ce samedi, mais dimanche pourrait voir le lancement des 8e de finales, et la reprise de la compétition féminine.


     

 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 8 jours - World Tour
La WSL a révélé son programme avec le retour de la gauche indonésienne l'an prochain.
| 0 
29/10 - World Tour
Tous les scénarios avant la dernière étape de la saison !
| 0 
26/10 - World Tour
Italo ravit le maillot jaune à Medina, Carissa Moore se fait rattraper... Vivement Hawaii !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.