Michel Bourez chute prématuremment à Bell's

World Tour - Dans des vagues moins solides que prévu, Taj a gagné son ticket pour le round trois tandis que Michel Bourez chutait face à Fred Patacchia.

Par - @romainferrand -
Michel Bourez à Bell's Beach / ASP  
Partager sur :   

RIP CURL PRO BELLS BEACH (World Tour / Jour 2) Pour Michel Bourez, le Rip Curl Pro Bells Beach restera un coup pour rien (Au classement final du World Tour, seuls les huit meilleurs résultats sur dix de chaque surfeur sont retenus ndlr). Éliminé seulement à deux reprises la saison dernière avant le 3e tour (à New York et San Francisco), l'hyper régulier Tahitien a quitté dès le 2e tour, cette nuit (heure française), la deuxième étape du World Tour 2012. Devancé au round 1 par les deux frères Hobgood (Damien devant CJ), Bourez avait rendez-vous en repêchage avec Fred Patacchia, l'Hawaiien remplaçant à Torquay Dusty Payne, blessé.

En tête du heat jusqu'à sept minutes du terme, le Français a vu Patacchia prendre les devants sur une onde limpide grâce à un bel enchaînement de gros turns lui rapportant le 8,00 qu'il chassait. Malgré deux ultimes tentatives dans les cinq dernières minutes, Bourez, à qui il ne manquait qu'une note de 5,43 pour espérer poursuivre sa route, devait s'avouer vaincu (11-34-11,59). Sur la vague puissante de Bells, "The Spartan" avait pourtant de quoi bien figurer cette année. Mais les conditions, moins massives que prévues depuis hier (1-1,5 m), n'ont pas permis au 6e mondial en 2011 de s'exprimer totalement. Dommage.

Burrow tranquille

Le Rip Curl Pro est également déjà terminé pour Julian Wilson. Dominé au 1er tour par Jérémy Florès, l'Australien, rookie de l'année 2011 et parmi les favoris de cette 51e édition, a buté en repêchage sur son compatriote Kai Otton, qui a "attendu" les trois dernières minutes pour porter le coup fatal (13,10-16,90). Pas plus de réussite pour Adrian Buchan (Aus) qui a subi le réveil du surf puissant de Tiago Pirès(13,30-14,93). Le Portugais est lancé ! Le contingent aussie a encore perdu Kieren Perrow, le dernier vainqueur de Pipeline n'ayant pas réussi à se sortir des griffes de l'Américain Brett Simpson (11,67-13,77). Bede Durbidge, sur le fil face au rookie US Kolohe Andino (16,33-13,67), et Josh Kerr, plus tranquillement devant Pat Gudauskas malgré un baroud d'honneur du surfeur américain (16,10-15,30), se sont néanmoins chargés de faire pencher la balance du côté australien.

Taj Burrow / ASP

Face à la wild card Rip Curl, Davey Cathels (Aus), Taj Burrow a confirmé, comme lors du Quiksilver Pro Gold Coast, que passer par le tour de repêchage n'avait rien d'effrayant pour lui. "J'ai pris beaucoup de plaisir. En fait, ça ne me dérange pas de devoir surfer le round 2 car cela me donne des possibilités supplémentaires de prendre plus de vagues et de tester mon équipement", confiait calmement le leader du World Tour après sa série aisément gagnée face à Cathels (17,53-11,17).

Six surfeurs brésiliens étaient en lice lors de ce 2e tour à élimination directe, et si Jadson André a remporté le duel 100% auriverde l'opposant à Heitor Alves (16,93-13,96), Alejo Muniz et Miguel Pupo ont vu leurs parcours à Bells stoppés nets respectivement face à un Yadin Nicol justifiant les éloges de Joel Parkinson en marquant la plus haute note de la journée (9,87) et un CJ Hobgood solide. Gabriel Medina a, lui, fait oublier sa sortie de route prématurée sur la Gold Coast en prenant le dessus sur l'Américain Taylor Knox (12,66-9,03) tandis que Raoni Monteiro a franchi au forceps l'obstacle Adam Melling (14,77-12,83).

Dans la suite et la fin du 1er tour reporté la veille, Matt Wilkinson (Aus) et John John Florence avaient auparavant composté leur ticket direct pour le 3e tour, où ils seront opposés l'un à l'autre. Sur un spot qu'il découvre, l'Hawaiien a déjà fait forte impression. "Gagner à Margaret River la semaine dernière m'a apporté énormément de confiance pour Bells", assurait JJ Florence après sa nouvelle démonstration. "Les vagues me semblent ici assez similaires et j'y ai pris du plaisir ce matin. J'ai hâte de surfer le 3e tour." Wilko est prévenu.

Au 3e tour (à élimination directe), Jérémy Florès sera opposé à l'Australien Bede Durbidge.

Plus d'infos, de résultats et de vidéos sur le site du Rip Curl Pro Bells Beach

Retrouvez les étapes du World Tour en Live sur la Chaîne TV MCS Extrême.

Vincent Martin

Plus d'infos sur le World Tour sur Planète Surf



 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
04/06 - World Tour
Oh John John, tu nous avais manqué !
| 0 
03/06 - World Tour
Hier, la compétition a été interrompue. Elle devrait reprendre demain.
| 0 
31/05 - World Tour
Journée mitigée pour les Français à Margaret. La compet' devrait prendre ce week-end la direction de The Box !
| 0 
29/05 - World Tour
À part Slater qui sera aux repêchages et une interference pour Bourez...