Pourquoi Bruce Irons ne participera pas au Billabong Pro Tahiti

World Tour - Luke Egan, directeur de compétition au Billabong Pro Tahiti, explique dans un entretien les raisons de ce choix...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

On vous avait parlé, il y a quelques jours, d'une vague de mobilisation soulevée via twitter et Jamie O'Brien, qui avait pour objectif de permettre à Bruce Irons de participer au Billabong Pro Tahiti malgré son élimination aux trials, afin qu'il puisse honorer la mémoire de son frère. Le premier tour de la compétition a été mené à son terme il y a deux jours et c'est maintenant clair et sans appel : l'Hawaiien ne défendra pas le titre d'Andy sur la vague mythique de Teahupoo.

Il convenait néanmoins de la part de l'ASP et de Billabong d'apporter des explications quant à leur choix à ce sujet. C'est désormais chose faite, par la voix de Luke Egan directeur de compétition du Billabong Pro Tahiti, qui répondait aux questions du site web Surfing Life.

C'est apparemment un Luke Egan embarrassé qui aborde le sujet, confiant d'entrée de jeu qu'il aurait aimé voir Bruce surfer Teahupoo mais qu'il y a beaucoup trop de paramètres qui rendent cela impossible. Il commence par rappeler qu'à Teahupoo, les deux véritables wildcards sont choisies par le biais des trials.

Puis il explique : "Nous avons un engagement envers la fédération tahitienne de surf qui nous oblige à donner une wildcard au tahitien le mieux classer au terme des trials. Puis nous avons le gagnant des trials auquel nous ne pouvons refuser une place. En donner une à Bruce aurait signifié rétrograder Heiarii Williams... Nous espérions que Bruce gagne les trials, nous n'aurions pas eu alors à avoir cette conversation."

Au sujet d'un remplacement éventuel de Dane Reynolds ou de Bobby Martinez, Luke explique que l'ASP n'a fait que respecter les règles qui stipulent que les remplaçants de seeding doivent être les prochains surfeurs disponibles dans l'ordre du classement, c'est-à-dire Travis Logie et Cory Lopez dans le cas présent.

Les règles auront donc primé sur tout le reste pour l'ASP, notamment pour répondre aussi à ceux qui suggéraient un désistement volontaire d'un surfeur au deuxième tour. Tout remplacement est interdit après le premier tour.

Luke Egan précisera pour finir que "pour changer quelque chose à cela, il aurait fallu s'y prendre plusieurs mois à l'avance et ainsi modifier certaines règles". Les discussions sont donc déjà lancées pour permettre à Bruce de participer à l'unique épreuve hawaïenne à Pipeline en décembre.

On aurait tout de même aimé entendre le principal intéressé, Bruce, s'exprimer à ce sujet. L'ASP et Billabong, dans cette histoire, n'auront donc fait que respecter les règles à la lettre, sans entorse ni écart. Cela ne manquera bien évidemment pas de décevoir les réfractaires au règlement ASP, à l'image de JOB, qui auraient préféré voir pour une fois l'instance reine du surf professionnel international faire preuve de sensibilité en enfreignant les règles pour prendre la voie du symbole...

L'intégralité de l'entretien avec Luke Egan est disponible sur le site web de Surfing Life.

-Olivier Hamelin-

Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
Tibao - le 23/08/2011 à 21:47
J'arrive à la bourre par rapport à vous qui avez déjà réagi au précédent article, mais ça m'ennuie ce tapage autour d'un sujet qui n'a pas (ou plus) lieu d'être. Ca ressemble à de l'info spectacle à la TF1...
Il a participé aux trials + il a pas gagné = il participe pas. Ca ne devrait pas aller plus loin non ? Je suis un peu perdu et j'adorerais que le seul magazine de surf français nous donne des infos moins "people", moins TF1-esque quelque part.
Je suis seul à penser ça ?
Répondre
taktak - le 24/08/2011 à 12:17
Oué tu dois être le seul vu les réactions à l'article précédent avec la plupart des gars qui s'insurgent de cette décision qui est juste normale, ça fait bien marrer.
Répondre
smecta - le 24/08/2011 à 14:34
+1 à tibao !
Répondre
Marcel - le 30/08/2011 à 18:58
De rien surfsession...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
21/09/2018 - World Tour
Vous croyez tout savoir ? Voilà de quoi mettre à l'épreuve vos connaissances.
| 0 
16/12/2014 - World Tour
Pas invité à participer aux trials (au moins) d'un contest dont le nom honore la mémoire de son frère Andy, Br...
| 5 
30/08/2011 - World Tour
Bruce Irons a remis au Français pendant la finale ce nouveau prix, qui récompense le surfeur le plus engagé du...
| 14 
20/08/2011 - World Tour
Jamie O'Brien lance un appel adressé à l'ASP et Billabong sur Twitter pour laisser le frère d'Andy participer ...