Quiksilver Pro France : le trialiste Ramzi Boukhiam sort Parko !

World Tour - La compétition vient de commencer aujourd'hui sur le spot de la Gravière dans des conditions épiques et magnifiques...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Comme une offrande, une vision incroyable et magnifique apparaissant au large dans la brume dissipée du matin, un swell epic et fantastique sorti de nul part, a réveillé aujourd'hui le spot de la Gravière après quelques jours de flats qui avaient laissé planer un doute infondé. Ça y est, le Quiksilver Pro France a débuté aujourd'hui dans des conditions dignes d'une épreuve de classe mondiale, délivrant avec intensité son lot de barrels, de surprises et de planches cassées.

Les organisateurs de cette huitième épreuve cruciale du World Tour, la seule ayant lieu sur le sol français, ont donc aujourd'hui pu lancer l'intégralité du round 1 et les trois premiers heats du round 2, dans des vagues dantesques approchant à la série un solide 2m50. C'est tout d'abord par la finale des trials qui opposait Charles Martin, Aritz Aranburu, Patrick Beven et Ramzi Boukhiam, que les hostilités commencèrent vers 9h ce matin, face au site de compétition à Hossegor.

En gagnant cette finale qui permet d'obtenir un ticket pour la compétition principale, Ramzi va signer le premier acte d'une belle performance qui donnera le sentiment en cette première journée d'avoir vécu un moment unique. Après s'être brillamment qualifié, le jeune marocain de 18 ans, fébrile au premier tour, chutera logiquement face au 'King' Kelly qui gagne dans la maîtrise sa place pour le troisième tour. C'est au 2ème round que Ramzi va créer la plus grosse surprise de la journée en sortant avec brio l'Australien Joel Parkinson, actuel 3ème au classement mondial, qui voit s'envoler dans la colère au terme d'un heat au coude à coude, ses chances de titre mondial.

Autre événement important de la journée, le retour explosif de Dane Reynolds. Le Californien, qui participe à sa première épreuve World Tour de l'année, sera d'abord hésitant, chutant de peu dans son premier heat face à un Owen Wright en forme qui remporte le heat et se propulse au troisième tour. Retrouvant petit à petit son surf après quelques tentatives hasardeuses d'aerials, Dane va mettre un terme à la fougue d'Adriano de Souza, actuel quatrième dans la course au titre, grâce à une succession de manoeuvres backside radicales et extraordinaires qui le propulseront au troisième tour.

Joel Parkinson et Adriano de Souza out dès le deuxième tour, il semblerait que la course au titre n'oppose désormais plus que les deux adversaires farouches que sont désormais Kelly Slater et Owen Wright, qui sortent de trois finales successives historiques.

La plus belle performance de la journée revient à Mick Fanning, qui survole littéralement son premier round en s'extirpant d'un barrel magnifique qui lui vaudra la meilleure note de la journée, un 9.37 points, pour un total de 18.20 points. Il partagera son statut de maître du tube avec le puissant tahitien Michel Bourez qui écrase son premier round avec un total de 16.00 points. Jeremy Flores, qui se remet quant à lui petit à petit d'une otite douloureuse, devra en passer par un affrontement fratricide avec le Landais détenteur d'une wildcard Marc Lacomare au second tour, pour empocher son ticket pour le round 3 au terme d'un heat très physique.

Le prochain call sera à 8h demain matin sur le spot de la Gravière à Hossegor, où le directeur de compétition Miky Picon décidera en compagnie du chef juge et du représentant des surfeurs, de lancer ou non la fin du deuxième tour.

Pour plus d'infos, de résultats et de vidéos, allez sur le www.quiksilverlive.com

-Olivier Hamelin-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
320  | 0 
18/12/2018 - World Tour
La fête est totale pour le clan brésilien.
76  | 0 
14/12/2018 - World Tour
Julian Wilson rejoint aussi le 3e tour. Pas Filipe Toledo qui doit passer par les repêchages.
| 0 
11/10/2018 - World Tour
Il n'y a plus de Français en compétition chez les hommes...
392  | 1 
09/08/2018 - World Tour
Ce n'est plus un secret pour personne, l'Australien n'est pas fan du concept...