Tahiti Pro Teahupo'o : ça passe pour Florès

World Tour - Joan Duru, lui, est en revanche éliminé.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Cette nuit se sont déroulés les 9 derniers heats du 2e tour dans de petites vagues d'1 m à 1 m 50. Et si Jérémy Florès a réussi à passer entre les turbulences, Joan Duru lui, est éliminé. Tour d'horizon de cette 2e journée.

Ça passe pour Jérémy Florès

Mais que ce ne fut pas facile pour le Réunionnais ! Opposé à Pat Gudauskas, Jérémy Florès ne doit son salut qu'à une belle dernière vague qui lui permet de s'imposer avec un score de 9,90 contre 9,70 pour l'Américain. En l'absence de barrel, c'est à coup de turns backside que le Réunionnais a posé ses griffes sur ce heat. Suffisant néanmoins pour continuer son parcours dans cette compétition, nous qui rêvons de le voir réitérer sa perf' de 2015 quand il s'était imposé. Jérémy Florès sera opposé à Adrian Buchan au prochain tour. 


Joan Duru s'arrête là

Owen Wright n'est certainement pas l'adversaire idéal à Teahupo'o pour essayer d'engranger de la confiance et passer un 2e tour toujours très délicat et stressant. Quart de finaliste ici même l'an passé et malgré une bonne première vague, Joan n'a malheureusement pas réussi à confirmer son score et s'est vu distancer par un Owen Wright de gala qui signe avec ses 2 dernières vagues, l'un des meilleurs résultats de la journée. 

Owen Wright bien présent

"C'est dommage que nous n'ayons pas de superbes conditions cette année à Teahupo'o mais c'est la même chose pour tout le monde" a précisé Owen. "Même avec un Teahupo'o de cette taille tu peux quand même trouver de petits barrels assez sympas.C'est top d'être ici avec ma famille et mon frère Mikey. Il est incroyable cette saison". 


33e mondial avant cette compétition, les choses se compliquent sérieusement pour le Landais qui voit sa place sur le CT l'an prochain désormais grandement menacée. 

Joan Duru

Mikey Wright encore et toujours

C'est décidément l'épouvantail de cette saison 2018. Une nouvelle fois titulaire d'une wildcard, le cadet des frères Wright a une nouvelle fois montré qu'il n'était pas ici par hasard et qu'il méritait grandement la confiance qui lui était accordée avec cette wildcard. 9e sur la Gold Coast, 3e à Bali, 3e à Uluwatu... Mikey semble bien parti pour faire une nouvelle perf' à Teahupo'o. Et c'est sans réelle difficulté qu'il a disposé du Brésilien Miguel Pupo. 

Mikey Wright surprenant cette saison.

"Je me suis juste assis et j'ai attendu la bonne vague. Celle que j'ai chopé m'a permis de faire quelques turns. Je suis heureux de pouvoir continuer lors du prochain tour". 

Matt Wilkinson toujours dans le dur

Qu'elle semble loin la période où Matt avait le maillot jaune de leader sur les épaules... Actuellement 30e mondial, l'Australien n'y arrive toujours pas cette saison et voit lui aussi sa place dans l'élite l'année prochaine menacée. Face à Kanoa Igarashi en grande forme après son succès lors du Vans Us Open Of Surfing, Matt Wilkinson a pourtant cru y arriver avec un excellent départ et 2 premières très belles vagues. Mais c'était sans compter sur la confiance et le finish du Japonais qui vient prendre la tête à l'issus de ses 2 dernières vagues.

Ce n'est plus une coïncidence pour Matt à la peine cette saison. Kanoa en revanche, est sur un nuage. 

Kanoa Igarashi sur un nuage.

"Je me suis avancé pour mon heat seulement 10-15 minutes avant le début de ce dernier. Je ne voulais pas arriver trop tôt et voir trop de vagues. Quand je suis arrivé, le vent était onshore et les gars ne faisaient que des turns donc je me suis dis que je ferais moi aussi des turns et j'ai changé de planche. Je n'ai même pas cherché le barrel. Ce sont des conditions très différentes de ce que l'on a ici d'habitude, mais ça reste quand même meilleur que la plupart des vagues que nous avons surfé" a précisé Kanoa Igarashi. 

Matt Wilkinson


Prévisions

La compétition devrait reprendre ce soir à 19h heure de Paris. En ce qui concerne le swell, rien de très excitant à l'horizon et la meilleure journée devrait être jeudi avec un swell un peu plus consistant que le reste de la semaine. 

Résultats

Tahiti Pro Remaining Round 2 Results:

Heat 4: Mikey Wright (AUS) 10.83 def. Miguel Pupo (BRA) 8.33
Heat 5: Ian Gouveia (BRA) 12.27 def. Griffin Colapinto (USA) 11.06
Heat 6: Owen Wright (AUS) 14.27 def. Joan Duru (FRA) 6.00
Heat 7: Michael February (ZAF) 7.67 def. Conner Coffin (USA) 7.60
Heat 8: Michael Rodrigues (BRA) 12.90 def. Keanu Asing (HAW) 11.37
Heat 9: Kanoa Igarashi (JPN) 12.17 def. Matt Wilkinson (AUS) 10.37
Heat 10: Jeremy Flores (FRA) 9.90 def. Patrick Gudauskas (USA) 9.70
Heat 11: Jesse Mendes (BRA) 10.03 def. Sebastian Zietz (HAW) 9.70
Heat 12: Yago Dora (BRA) 14.57 def. Tomas Hermes (BRA) 7.83

Tahiti Pro Round 3 Matchups:

Heat 1: Jordy Smith (ZAF) vs. Michael February (ZAF)
Heat 2: Michael Rodrigues (BRA) vs. Ezekiel Lau (HAW)
Heat 3: Wade Carmichael (AUS) vs. Jesse Mendes (BRA)
Heat 4: Owen Wright (AUS) vs. Joel Parkinson (AUS)
Heat 5: Adriano De Souza (BRA) vs. Kanoa Igarashi (JPN)
Heat 6: Filipe Toledo (BRA) vs. Tikanui Smith (PYF)
Heat 7: Gabriel Medina (BRA) vs. Wiggolly Dantas (BRA)
Heat 8: Kolohe Andino (USA) vs. Frederico Morais (PRT)
Heat 9: Mikey Wright (AUS) vs. Yago Dora (BRA)
Heat 10: Michel Bourez (PYF) vs. Connor O'Leary (AUS)
Heat 11: Adrian Buchan (AUS) vs. Jeremy Flores (FRA)
Heat 12: Italo Ferreira (BRA) vs. Ian Gouveia (BRA)

Photo à la une : WSL / Cestari

        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
17/08/2018 - World Tour
Parko, lui, a dit adieu à Teahupo'o.
| 0 
13/08/2018 - World Tour
Julian Wilson, lui, déjà éliminé dès le 2e tour. Ça commence fort !
| 0 
09/08/2018 - World Tour
Favoris, absents, conditions... tous les enjeux de cette 7e étape du World Tour.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 1 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.