Taj Burrow triomphe à Snapper

World Tour - L'Australien s'est imposé cette nuit pour la troisième fois sur la fameuse droite face au Brésilien Adriano de Souza, et prend ainsi les commandes du World Tour.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

QUIKSILVER PRO GOLD COAST (World Tour / Jour final) Lorsque Adriano de Souza s'est élancé pour prendre sa dixième et dernière vague dans son duel avec Taj Burrow en finale, cette nuit (heure française), du Quiksilver Pro Gold Coast, le Brésilien n'avait plus d'autre choix que de scorer un 7,87 pour passer sur le fil devant l'Australien. À un peu plus de deux minutes de la sirène, le surfeur auriverde, finaliste malheureux à Snapper Rocks en 2009 (face à Parkinson), n'aurait pas d'autre opportunité de remporter le contest inaugural du World Tour 2012.

Et De Souza a pris sa chance, envoyant un splendide air reverse qui a obligé les juges à délibérer jusqu'après le terme de ce heat final. Pour une courte mais néanmoins interminable attente pour les deux finalistes. Avant que le verdict ne tombe, implacable pour le Brésilien : 7,60. Pour 0,26 point (15,86-15,60), Taj Burrow, d'abord incrédule sur la plage avant de réaliser qu'il venait de remporter son dixième succès sur le World Tour, inscrivait son nom au palmarès du Quiksilver Pro Gold Coast pour la troisième fois de sa carrière après 2001 et 2010.

"Je me sens si bien maintenant", explosait de joie le très apprécié Taj, quelques minutes seulement après avoir pris sa revanche sur sa finale perdue l'an passé face à Kelly Slater. "J'avais fait une très belle compétition l'année dernière mais j'avais perdu de peu en finale contre Kelly (11,20-10,17). Alors aujourd'hui, quand je me suis retrouvé en finale face à Adriano (de Souza), j'étais très nerveux car il m'avait battu pour le titre à Rio l'année dernière. Honnêtement, je n'aime pas me confronter à lui car il ne s'avoue jamais vaincu. J'avais beaucoup de pression et c'est vraiment gratifiant de sortir vainqueur d'un tel duel."

Enfin l'année Burrow ?

Taj Burrow / Robertson ASP

Dans des ondes de 2-3 pieds (1 mètre), Taj Burrow a ainsi fait la différence dans cette finale à un quart d'heure du terme sur une vague généreusement notée 9,43 grâce à une succession de turns, conclue par un grab reverse parfaitement maîtrisé. Adriano de Souza avait auparavant ouvert les hostilités avec un air reverse noté 8,00. La suite, on la connaît. Et si c'était enfin l'année du si régulier surfeur australien (33 ans), présent dans le Top 10 du World Tour depuis une décennie et vice-champion du monde 1999 et 2007, mais jamais encore sacré roi de la planète surf ? "Je tente de conquérir le titre mondial depuis tellement d'années déjà", élude Burrow. "Je ne sais pas quoi dire et je ne veux pas m'avancer. Je souhaite juste surfer de mon mieux tout au long de l'année. On verra."

Sorti vainqueur d'un duel épique avec Dane Reynolds au 2e tour de ce Quiksilver Pro Gold Coast 2012, avant de dominer Travis Logie (3e tour), Adrian Buchan et Julian Wilson (4e tour), Taj Burrow a tremblé, cette nuit, en quarts de finale face à ce même "Ace" Buchan, des griffes duquel il ne s'est extirpées in extremis que dans les deux dernières minutes du heat grâce à une ultime vague notée 8,93 (16,86-15,97). En demie contre Jordy Smith, tombeur solide de Parkinson en quarts,Taj a rapidement pris les commandes de la série, mettant combo le Sud-Africain pendant quelques minutes, pour finalement s'imposer 15,56-14,20, et se qualifier pour la finale qui allait le couronner une nouvelle fois roi de Snapper Rocks.

Taj Burrow / Kirstin ASP

Slater laisse planer le doute

Quid du désormais ex-tenant du titre et undécuple champion du monde ? Kelly Slater n'a cette fois-ci pas dépassé le stade des quarts de finale, éliminé par un époustouflant Josh Kerr, auteur d'un impeccable aerial dans les toutes dernières minutes du heat (13,04-14,04). Un exploit pourtant sans suite pour l'Australien, victime en demie du finish détonant d'Adriano de Souza qui, juste avant la sirène, validait son ticket pour la finale sur sa dixième et dernière vague. Ça rappelle quelque chose...

Kelly Slater restait lui évasif quant à ses intentions pour la suite de la saison : "Je ne sais pas encore si je serai présent à Bells (du 3 au 14 avril, deuxième manche du World Tour 2012). Je vais d'abord aller surfer quelques bonnes vagues au cours des prochaines semaines, et ensuite je prendrai le temps de réfléchir à ce que je veux faire." L'Américain ne semble pas parti pour effectuer une saison complète sur le World Tour. Mais avec Kelly Slater, on a appris à ne jamais dire jamais. Alors, qui sait. Tandis que des rumeurs insistantes (et alarmantes) font état d'une possible annulation du Volcom Pro Fidji (3-16 juin), les surfeurs du Dream Tour ont désormais rendez-vous du 3 au 14 avril, à Victoria (Australie), pour le Rip Curl Pro Bells Beach. Avec Taj Burrow en leader du classement du World Tour et une course au titre mondial plus ouverte que jamais.

Plus d'infos, de photos et de vidéo sur le site du Quiksilver Pro Gold Coast.

Retrouvez les étapes du World Tour en Live sur la Chaîne TV MCS Extrême.

Vincent Martin

Plus d'infos sur le World Tour sur Planète Surf



Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
fanf - le 04/03/2012 à 14:41
Si adriano gagne la finale c pas une injustice. Bizarre jugement je comprend pas tout sur la meilleure note de taj, et la moins bonne d'adriano. Bravo quand meme mais petite compet quand meme. On est loin du Dream tour la.
Répondre
Thib - le 04/03/2012 à 18:15
Pour la forme, Slater est toujours tenant du titre tant que la saison n'est pas terminée ;)
Répondre
paul ciño - le 04/03/2012 à 22:24
enfin Taj en haut du podium!!!
Kelly qui fait la demi molle parce qu'il ne gagne pas c'est pas terrible. Il aurait gagner on aurait dit qu'il etait determiné dans sa quete du 12 titre. si il est sur le tour qu'il se donne a fond !
Répondre
Bub - le 05/03/2012 à 00:11
Adriano mérite la victoire...
Répondre
ALeX - le 05/03/2012 à 13:21
Taj mérite la victoire... :)
Répondre
rai - le 05/03/2012 à 13:35
d'accord, ou du moins qu'on m'explique les critères de jugement...
Répondre
guy - le 05/03/2012 à 20:14
Taj ,c'est pas un laquais! depuis le temps qu'il mérite de gagner!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
18/10/2018 - World Tour
L'occasion de rendre hommage au champion du monde brésilien, qui s'est blessé hier à Supertubos.
| 0 
19/05/2016 - World Tour
Opposé en finale à Jack Freestone, l'Hawaïen s'est de nouveau imposé sur l'étape brésilienne et s'assure une b...
| 7 
17/12/2015 - World Tour
Le Brésilien a décroché jeudi soir son premier titre mondial à Pipeline.
| 0 
08/11/2015 - World Tour
Ils sont encore 6 à pouvoir prétendre au titre cette année. Avec un Mick Fanning bien ésseulé face aux brésili...