TAJ BURROW VAINQUEUR DU BILLABONG PIPELINE MASTERS

World Tour - En battant Kelly Slater en finale, l'Australien remporte sa première victoire sur le North Shore.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Pour sa première finale à Pipeline et sa 22ème rencontre en man on man contre Kelly Slater, l'Australien Taj Burrow a résisté à la pression de Kelly en s'adjugeant une belle victoire hawaïenne. Malheureusement pour la finale, le vent on shore s'est légèrement levé, transformant les vagues tubulaires de Backdoor/Pipeline en vagues de manoeuvres. Dès le début de la série Burrow a pris son adversaire à la gorge en plaçant un air reverse noté à 7 pts. De son côté Kelly a vainement attendu et cherché le tube, mais les vagues récompensaient encore un peu plus l'Australien dans son audace aérienne. Avec un total de 12,83 pts contre 7,10 pts pour Slater, l'Australien retrouve le goût de la victoire sur le CT, sa dernière datant de 2007 à J. Bay.

Avant que le vent ne se lève, les séries des 1/4 et 1/2 finales furent dignes d'un vrai Pipeline Masters, tubulaires à souhait, entre 1,50m et 2 m.

Avec des vagues à plus de 9 pts, Slater a fait le show sur son quattro 5'6, éliminant successivement l'Hawaïen Flynn Novak et l'Australien Dean Morrison. De son côté, Taj Burrow, toujours sur sa Fire Wire, concentré sur Backdoor depuis son arrivée sur le North Shore, a su trouver de parfaites trajectoires frontside pour battre Bede Durbidge et un Dane Reynolds très à l'aise cette année sur le spot.

Taj Burrow, 31 ans, gagne là sa 8ème victoire en CT de sa carrière et remporte 90 000 $ grâce au bonus de 50 000 $ apporté par Vans dans le cadre de la Triple Crown of Surfing. Il termine 4ème au classement mondial 09, grâce aussi à sa seconde place à Teahupoo

Kelly Slater, 37 ans déjà second à Waimea quelques jours auparavant, signe là à Pipeline sa 16ème finale (dont 6 victoires). Vainqueur une seule fois cette année au Brésil, le Floridien finit 7ème au classement mondial.

Vice-champion du monde 09, Joel Parkinson remporte comme en 2008, la Triple Crown of Surfing, tout comme Stéphanie Gilmore chez les femmes.

Autre information sur laquelle nous reviendrons, Michel Bourez, Tiago Pires et Jérémy Flores se qualifient pour la saison 2010, en restant dans le top 28

Pour revoir les séries des phases finales du Billabong Pipeline Masters : http://triplecrownofsurfing.com/pipelinemasters/video.php

Mots clés : hawaii, pipeline, slater
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 1 
06/01/2021 - World Tour
Quant à la 3e étape du CT à Santa Cruz, elle est reportée. C'est l'hécatombe.
| 0 
21/12/2020 - World Tour
Chez les femmes, Tyler Wright entre dans l'histoire.
| 0 
18/12/2020 - World Tour
Jack Robinson et Léo Fioravanti intenables.
| 0 
12/12/2020 - World Tour
Plusieurs cas de Covid-19 au sein du staff ont entrainé une suspension de la compétition.