Volcom Fiji Pro : le moment de vérité

World Tour - Des vagues de plus de 4 mètres devraient toucher l'île dans les heures à venir. Reste à savoir si la compétition aura lieu à Cloudbreak ou à Restaurants...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Après 3 jours off, qui ont permis aux aficionados français entre autres de pouvoir se coucher à des heures décentes faute de live, les choses sérieuses pourraient très sérieusement commencer dès ce soir. La raison ? L'arrivée d'un swell massif et de vagues de plus de 4 mètres prévues sur Cloudbreak, la gauche surfée depuis le début de la compète. Un moment de vérité pour les surfeurs du World Tour, dont on sait que tous ne sont des aficionados du surf de gros.

Est-ce pour cela que l'ASP envisage déjà de déplacer la compétition sur le spot - plus petit certes mais néanmoins parfait - de Restaurants ? A priori non, si l'on en croit Kieren Perrow, récent vainqueur du Pipe Masters mais aussi et surtout représentant des surfeurs du Tour : "Je ne crois pas que ça pose un problème à qui que ce soit parmi les surfeurs du Tour d'aller à l'eau dans un Cloudbreak solide. Mais pour y faire une compétition, c'est une autre histoire. [---] Car si Cloudbreak va vraiment être aussi gros que ce que tout le monde prétend, il faudrait mettre en place des séries d'1 heure au moins, juste pour avoir assez de vagues surfées." 

Le swell massif qui avait touché Fiji en juillet 2010. En action : Kelly Slater, Mark Healey, Bruce Irons...



Voilà sans doute pourquoi c'est sur le spot de Restaurants que devrait reprendre le 3ème tour du Volcom Fiji Pro, même si le choix n'était pas officiellement arrêté hier soir. Le spot, qui devrait tout de même bombarder des vagues de 6 à 8 pieds durant les 3 prochains jours, semble être le parfait compromis entre vagues à barrels et turns d'un côté, et action garantie sur le webcast de l'autre. Pour le contest director Matt Wilson, "la décision d'un call est toujours prise en fonction du surf, en premier lieu", même si il concède que "les aspects logistiques parallèles sont également à prendre en compte...". Car déplacer toute l'infrastructure technique, notamment les centaines de kilos de matériel du webcast d'un spot à l'autre (distants d'environ 4km) prendrait au minimum 3h. Un temps mort difficilement envisageable sur une journée.

L'intérêt d'un webcast de qualité pour les internautes semble donc prévaloir sur la qualité de la compétition... Une réalité qui, si elle est parfaitement compréhensible pour les organisateurs, semble difficile à digérer pour les internautes du monde entier qui depuis des heures exigent que la compétition se déroule à Cloudbreak, peu importe les conditions, "histoire de faire la différence entre les garçons et les hommes" disent certains...

Pour prouver que les surfeurs du Tour sont prêts à affronter un Cloudbreak massif, les organisateurs réfléchissent à l'idée de garder une caméra sur Cloudbreak pour faire vivre aux internautes l'action qui s'y déroulera (à la rame comme en tow-in) en marge de la compétition sur Restaurants... De quoi concilier parfaitement free surf et compétition, comme lors du swell massif qui avait touché Teahupoo en août dernier lors du Billabong Pro Tahiti.

Quid de Kelly ? Et si le Floridien, qui avait l'an dernier préféré rater l'épreuve de J-Bay pour scorer le swell de Fidji, réitérait son pied de nez à l'ASP en “squeezant” la compétition à Restaurants au profit d'une session à Cloudbreak ? D'autant que le King se serait fait livrer il y a quelques heures un boardbag contenant quelques jolis guns Al Merrick flambants neufs...

Bref, la compétition pourrait reprendre dès ce soir vers 21h30, heure française, à suivre en live sur www.volcomfijipro.com. Accordez-vous une nocturne ce soir, et si vous arrivez K.O demain matin au bureau ou en cours, vous expliquerez à votre patron (ou votre prof) qu'il y a des choses dans la vie qu'on ne peut pas louper. Cette journée de compétition pourrait bien en faire partie...

 Les surfeurs du World Tour en free surf la semaine dernière avant le début de la compétition :

[youtube width="100%" height="250"]http://www.youtube.com/watch?v=GwgbeZB49ow[/youtube]

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
val - le 07/06/2012 à 18:15
magnifique tout simplement !!!
Répondre
suire - le 07/06/2012 à 18:24
la compétition sera aussi LIVE sur votre télé, MCS Extrême retransmet à partir du troisième tour !
Répondre
vico - le 08/06/2012 à 11:14
un mot a dire après avoir vue en live la fin du second tour, huuuusssssssssssssssssssssssssss sont completement baiz ces surfeurs!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
Articles relatifs
| 12 
17/06/2016 - World Tour
Le champion du monde 2014 s'est imposé cette nuit dans un Cloudbreak massif et confirme sa montée en puissance...
| 0 
16/06/2016 - World Tour
Superbe nuit de surf à Cloudbreak avec des notes atteignant ou frôlant la perfection. On connaît les quart de ...
| 0 
15/06/2016 - World Tour
L'Australien quitte le Tour pour de bon après l'une des meilleures séries de sa vie, perdue face à John John F...
| 0 
07/06/2016 - World Tour
Quelques surprises malgré les petites conditions d'hier à Cloudbreak.