WCT Trestles: la Wild Card Facebook !

World Tour - Hurley innove en proposant la première wildcard WCT de l'histoire décidée par l'opinion publique.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Après le Kustom Air Strike pour le plus gros air, l'U.S OPEN pour sa série All Stars, et plus récemment le Quiksilver King of The Groms pour sa finale mondiale, c'est au tour de Hurley d'amener une dimension digitale/réseau social à sa compétition de la mi-Septembre, en basant l'attribution de sa wildcard uniquement sur le vote des internautes.

Du 15 Mai au 15 Juillet, l'emblématique marque Californienne aura reçu les candidatures vidéo de tous les surfeurs américains voulant surfer un jour sur un WCT. Certaines conditions étaient tout de même à observer:

- la vidéo - non montée et sans musique - devait être constituée uniquement de 8 vagues, jamais publiées.

- le critère de jugement priorisait les vagues de haute performance type Trestles, Keramas... i.e : pas de Pipeline ou G.Land

- seuls les résidents Américains et Hawaiiens de 13 ans et plus pouvaient y participer.

- STRICTEMENT AUCUN RIDER DU TEAM HURLEY n'était accepté (c'est la grosse surprise)

Un jury de spécialistes s'est ensuite réuni et a eu la tâche difficile d'en choisir les 16 meilleurs surfeurs avec un éventail très varié, des stars des années 90-2000 Aaron "Gorkin" Cormican (inventeur du Gorkin Flip/Rodeo) et de la génération Focus/Momentum : Kalani Robb, de la superstar Dane Reynolds à l'underground Albee Layer en passant par les soldats du WQS et futurs pensionnaires potentiels du WCT Granger Larsen, Mason Ho, et même le super grommet de Huntington Kanoa Igarashi...

Rendez-vous est donc pris à partir de Lundi 29 Juillet prochain, et chaque jour de la semaine les vidéos avec le plus de votes par série détermineront la composition du tour suivant jusqu'à la grande finale du Jeudi 1er Août, le nom du vainqueur de la Wildcard sera quant à lui annoncé le Vendredi 2 Août.

Qui dit réseau social dit hashtag, attendez-vous donc à voir fleurir sur vos pages web une rafale de #hurleyprotrials dès la semaine prochaine, et les votes se feront sur le site web de la compétition.

Chaque épreuve ASP comptant 36 surfeurs, (34 surfeurs + 2 wildcards organisateur), Hurley avait également mis en place des trials bien réels cette fois-ci pour déterminer la première de leur deux places gratuites, organisés sur le site de repli de Trail 6 à San Onofre (à quelques encamblures de Trestles) et c'est l'Australien décidément très en forme Mitch Crews qui remporte le billet gagnant devant -et malgré- un parterre de locaux dépités (Nate Yeomans, famille Gudauskas, Ian Crane...) et ajoute donc un douzième surfeur de l'écurie Hurley sur ce WCT. Avec un tiers des compétiteurs du Tour surfant sous ses couleurs, la marque Californienne ne risque pas de manquer de placement de logos pour leurs relations presse !

L'Australien Mitch Crews sur l'une des gauches de sa victoire ©Dereck Bahn_Hurley

Affaire à suivre, et une fois n'est pas coutume : votez pour votre surfeur sur le WCT !

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Aloysius Itemissa Hest - le 24/07/2013 à 09:16
Si je puis me permettre, un vote sur internet, c'est le résultat de l'expression d'un nombre indéterminé de personnes, qui ne représentent évidemment pas l'"opinion publique" (si tenté soit que ce truc là existe), ni même "les internautes", ni même "les utilisateurs de facebook", mais donc seulement les utilisateurs de facebook intéressés par ce vote. Il se peut que des robots et autres machins s'en mèlent.

Dans tus les cas, ni opinion publique, ni internautes, ni vox populi. Un moyen efficace un autre de mettre à jour un fichier client.
Répondre
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 1 
08/10/2015 - World Tour
Les principales choses à retenir de cette première journée de compétition.
| 0 
01/10/2015 - World Tour
Dane Reynolds a annoncé via son compte Instagram qu'il participera à l'épreuve française.
| 0 
14/06/2015 - World Tour
Belle journée de surf à Cloudbreak avec quantité de jolis tubes. La wildcard Dane Reynolds a battu le n°1 mond...