World Tour : ce qu'il faut retenir après Keramas !

World Tour - John John a probablement dit adieu au titre. Michel Bourez lui, plus que jamais en embuscade !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Que ce retour de la WSL à Bali a fait du bien ! Après la Founders Cup au Surf Ranch de Kelly (dont l'intérêt alimente toujours les discussions...) revoir les champions dans l'océan fut une grosse bouffée d'oxygène ! Et quel plus bel endroit que Bali et Keramas pour faire son retour, alors que la WSL n'y avait plus posé ses valises depuis 2013. Les conditions furent parfaites, et les scénarios (masculin comme féminin), ont relancé tout le suspens en vu du titre mondial ! Si certains ont perdu gros, d'autres en revanche, se sont réveillés au bon moment. Voilà ce qu'il faut retenir. 

Les gagnants

Italo Ferreira plus un hasard

Si sa victoire à Bells Beach face à Mick Fanning a pu surprendre, sa victoire à Keramas ne laisse plus de place au doute. Oui, il faudra compter sur Italo Ferreira cette saison pour le titre mondial. Le niveau de surf du Brésilien à Bali a été impressionnant. (Il a décroché le seul 10 de la compétition). Avec cette victoire, Italo reprend seul cette fois, le maillot jaune de leader du classement général abandonné à Julian Wilson lors de la dernière étape. Le Brésilien a prouvé à tous qu'il est bien le meilleur surfeur backside du moment sur cette planète. Et ses aerials sont désormais autant attendus que ses claims. Même Kelly, bien calé aux Fidji pendant la compétition a apprécié. 


Filipe Toledo se relance

Après sa victoire au Brésil lors du Oi Rio Pro et après sa 5e place la semaine dernière à Keramas, Filipe Toledo double Julian Wilson et s'empare de la 2e place pour former un duo d'attaque 100% brésilien avec Italo Ferreira. De bon augure pour lui alors que se rapproche à grand pas l'épreuve de J-Bay, lors de laquelle il avait plus que brillé l'année dernière ! 

Filipe Toledo back to business !

Et si 2018 était l'année de Michel Bourez ? 

Le Tahitien, finaliste malheureux à Keramas, a brillé pendant toute la compétition. Plus que ça, Michel Bourez brille depuis le début de saison. Mis à part un petit trou d'air au Brésil, le Tahitien est régulier dans la performance et ce alors que Teahupo'o n'a pas encore eu lieu ! Avec ses performances, Michel Bourez a gagné 3 places et est remonté au 4e rang mondial. De quoi se poser en candidat sérieux au titre final pour ce qui serait la première victoire d'un Français sur le Tour depuis sa création en 1976 !


Jordy Smith stoppe l'hémorragie

A l'image de John John Florence, le début de saison du Sud-Af' fut largement en dessous de ses attentes. Avec quatre 13ez places d'affilé, Jordy se devait de réagir. C'est ce qu'il a fait pendant ce Corona Bali Protected où seul un Italo Ferreira en feu a pu stopper sa progression en demi-finale. Jordy gagne 12 places et remonte à la 13e place avant d'attaquer dans quelques semaines son épreuve à J-Bay. 


Lakey Peterson retrouve son trône

Et détrône (pour l'instant) la reine Gilmore. En signant une 2e victoire cette saison, l'Américaine reprend la place de numéro 1 mondiale qu'elle avait laissé à Stephanie Gilmore. Mis à part une 9e place à Bells Beach, l'Américaine est très constante cette saison et fait plus que jamais figure de favorite pour le titre mondial. Même si moins de 1 000 points la sépare de Stephanie Gilmore. La lutte s'annonce passionnante. 


Sally Fitzgibbons revient dans la course

Favorite logique en début de saison, Sally Fitzgibbons a eu du mal à confirmer son bon début de saison (3e sur la Gold Coast). Cela semble changer puisqu'après le Brésil où elle a terminé 5e, Sally a confirmé à Bali avec une belle 3e place. Elle gagne 3 place et grimpe au 7e rang mondial.


Les perdants

John John Florence a (presque) dit adieu au titre

Cette fois-ci, plus possible pour John John de se cacher. Si après le premier event, Bells ou même Margaret on pouvait croire à un "accident" de parcours ou un retard à l'allumage, les deux dernières épreuves au Brésil et à Keramas ont mis en lumière toutes les difficultés de John John cette saison. Et il suffit de jeter un petit regard au classement pour se rendre compte qu'avec une 21e place, John John a très probablement dit adieu à un 3e titre de champion du monde. Mis à part une "9e" place au Brésil, John John n'a jamais pu faire mieux qu'une 13e place. Insuffisant pour un surfeur de son niveau qui nous avait habitué à tellement mieux l'an passé.

Seule une remontada encore jamais vue dans le milieu du surf pourrait permettre à l'Hawaïen de garder son titre. Mais au vu de ses dernières performances, la cote doit être plutôt élevée. 


Matt Wilkinson méconnaissable

Etincelant lors des 2 dernières saisons, Matt Wilkinson, cette année, ne décolle pas. Mis à part une 9e place à Bells Beach, l'Australien a terminé 3 fois à la 25e place et végète à la 29e place mondiale. Pire, son niveau de surf est bien en deçà de ce qu'il nous a montré par le passé. 


Joan Duru dans le dur

Le Landais est en difficulté cette saison. Actuellement 34e mondial, Joan Duru va pouvoir compter sur l'épreuve d'Uluwatu (qui remplace le Margaret River) pour se relancer (il est toujours en course au 3e tour). Nul doute qu'il ne s'agit que d'un passage à vide pour Joan qui devrait retrouver des couleurs dès lors que vont se présenter à lui les vagues puissantes de J-Bay et Teahupo'o. 


Carissa Moore de loin

Si l'Hawaïenne est toujours 5e mondiale, sa 9e place obtenue à Keramas ne lui permet pas de recoller au peloton de tête. Au contraire. Plus de 12 000 points séparent désormais l'Hawaïenne de Stephanie Gilmore 2e. 


L'épreuve de Keramas en plus d'être agréable à regarder a complètement relancé cette saison 2018. Place désormais à l'épreuve d'Uluwatu qui devrait démarrer dans les jours qui viennent en remplacement du Margaret River Pro stoppé à cause des requins. 

Classement

Masculin

Féminin


 

                         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
156  | 0 
Il y a 5 jours - World Tour
Les surfeurs semblent en tout cas avoir voté pour un nouveau système d'élimination...
145  | 0 
13/11 - World Tour
À respectivement 17 et 19 ans... Chapeau !
| 0 
10/09 - World Tour
Stephanie Gilmore et Filipe Toledo, eux, restent en jaune.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
451  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.