Céline Chat, alerte sur épave !

Mademoiselle - "Apporter l'art dans la nature, redonner vie, aller à la rencontre d'une culture et de son peuple"

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Céline Chat, artiste issue de la boardculture, a décidé d'aller encore plus loin en touchant encore plus de monde. Peintre, surfeuse, voyageuse et maintenant écologiste. Comment rendre l'art encore plus accessible et comment s'en servir pour faire passer un message écolo ? L'artiste aux plusieurs casquettes semble avoir trouvé le support adéquat.

Des épaves de bateaux pour office de toiles grandeur nature. L'idée est originale. Peindre en pleine nature pour rendre l'art à la portée de tous. Encore mieux, faire passer un message à travers un objet symbolique chargé d'histoire. De passage à Plestin-les-grèves en octobre, elle y a peint l'épave en bois d'un bateau de pêche : "Apporter l'art dans la nature, redonner vie, aller à la rencontre d'une culture et de son peuple, sont les raisons qui ont motivées ma démarche.", déclare-t-elle. Mais plus que ça, son but était d'attirer l'attention sur la commune de Plestin-les-grèves, très touchée par le problème des algues vertes.

Ce n'est pas la première fois qu'elle réalise une oeuvre sur épave à visée écologique. La première fois c'était en Indonésie, à Lakey Beach sur l'île de Sumbawa. Cette performance avait attiré beaucoup de curiosité sur la plage. Elle y avait écrit : "Love Surf Clean". Son intention était alors de sensibiliser les gens vivant à proximité de la plage, surfeurs comme locaux, sur l'importance de garder la plage propre.

Il ne reste plus qu'à trouver des bombes de peinture écolo !

Lakey Beach, île de Sumbawa, Indonésie.

Mots clés : céline chat, épave
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Defleur - le 02/12/2011 à 11:29
Bonjour... Vous ecrivez dans votre article: "Peintre, surfeuse, voyageuse et maintenant écologiste. Comment rendre l’art encore plus accessible et comment s’en servir pour faire passer un message écolo ? L’artiste aux plusieurs casquettes semble avoir trouvé le support adéquat. "

Je me demande bien quelle est la demarche ecologique quand au minimum 10 bombes de peintures aerosols se retrouvent en pleine nature... Autant les deverser directement sur la plage, se sera plus rapide... Venir salir les plages de Bretagne pour se mettre en valeur personnellement, je trouve ca vraiment scandaleux. Les habitants de Plestin les Greves sont eux aussi tres en colere. Surtout que vous publier ceci sans vous poser de questions... Nous sommes decus par cette publication dans votre magazine...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
02/06 - Mademoiselle
Justine Dupont, Antoine et Edouard Delpero sont également médaillés. La France est championne du monde !
| 0 
29/04 - Mademoiselle
«Low impact, high vibe», une collection conçue pour les femmes et par les femmes.
| 0 
28/03 - Mademoiselle
L'Australienne renonce à la première partie de saison, toujours à cause de sa maladie.
| 0 
14/03 - Mademoiselle
"Je me souviens tenir mon ventre lorsque je surfais et je pensais : nous surfons. "