Swatch Girls Pro Chine : backstage d'Ophélie Ah-Kouen

Mademoiselle - J'étais vraiment hyper contente d'aller en Chine parce que j'ai des origines chinoises, c'était une expérience en or pour moi !

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

De retour de la 2ème manche des championnats du monde de longboard féminins ASP, la Réunionnaise Ophélie Ah-Kouen revient sur son séjour chez les Chinois. Backstage d'une compétition que les filles ne sont pas prêtes d'oublier.

Alors comment s'est passé ton séjour en Chine ?

La Chine est vraiment une destination très spéciale pour aller surfer ! À chaque fois que je disais que je partais en Chine pour une compétition de longboard, les gens s'étonnaient : "Mais il y a des vagues en Chine ?". J'étais vraiment hyper contente d'y aller parce que j'ai des origines chinoises et c'est un pays que j'avais envie de voir. Et je n'ai pas été déçue, c'était une expérience en or pour moi ! On a pu visiter un peu et j'ai adoré. Et puis Swatch a vraiment tapé dans le luxe, nous étions très bien loties au Méridien. Un hôtel avec une énorme piscine juste incroyable !

Il paraît que vous avez eu droit à une cérémonie d'ouverture digne des jeux olympiques ?

Oui c'était formidable, la cérémonie d'ouverture était géniale. C'était la première fois que je voyais un feu d'artifice en plein jour ! On a été très bien accueillies, on avait vraiment l'air de stars en fait ! C'était dingue ! Les spectacles étaient très beaux, il y avait des costumes hauts en couleurs et ça a très bien ouvert ce parfait séjour sur l'île de Hainan !

Ophélie devant l'hôtel Le Méridien où logeaient les filles.

Les vagues chinoises étaient-elles à la hauteur des espérances ?

Les vagues en Chine sont vraiment incroyables ! J'ai beaucoup aimé surfer là bas. Et j'en ai d'ailleurs profité à fond, j'ai surfé tous les jours ! La vague sur le spot de compétition était une gauche formée sur de la roche donc elle commençait et finissait au même endroit, du coup ca m'a beaucoup rappelé la maison (La Réunion). C'est très différent de Biarritz. On a eu la chance d'avoir un spot juste en face de l'hôtel où nous étions logées, un spot qui a très bien marché tout au long du séjour !

Que penses-tu de la victoire de Chelsea Williams et du titre de championne du monde remporté par Lindsay Steinreide ?

Chelsea Williams et Lindsay Steinreide sont deux femmes que je respecte énormément, j'aime les regarder surfer. Chelsea méritait carrément sa victoire, rien que dans sa première série elle a tout fracassé avec une note de 18,5 ! Lindsay mérite aussi son titre de championne du monde. Elles sont toutes les deux très agressives sur les vagues tout en arrivant à marcher sur la planche de façon gracieuse et féminine (comme j'aime le longboard). Franchement je trouve qu'elles se valent. En plus j'ai un peu appris à les connaitre et elles sont très sympas.

Peux-tu revenir sur ton élimination ?

Au second tour j'étais contre l'Hawaïenne Miku Uemura. J'ai remarqué qu'il y avait des vagues toutes les 30 minutes et il m'a manqué une deuxième bonne vague... Bien dommage ! Avec les problèmes de requins actuellement à La Réunion, je n'étais pas assez préparée. Je n'avais pas surfé après Biarritz ou très peu, je ne voulais vraiment pas prendre de risques... Je n'ai d'ailleurs toujours pas remis les pieds dans l'eau depuis mon retour...

Baie de Riyuewan, île de Hainan, Chine.

Comment était l'ambiance sur place avec les françaises ?

Excellente ! On se retrouvait tous les soirs au bar et au karaoké pour parler, chanter et danser ! Pauline (Ado), Justine (Dupont) et Anne-Flore (Marxer) sont des filles formidables. Je ne connaissais pas du tout Anne-Flore (snowboardeuse du team Billabong et Swatch, ndlr) et j'ai été très agréablement surprise. Je me suis beaucoup amusée avec elles.

Que penses-tu du circuit ASP Women longboard ?

Le circuit est encore réduit, il manque bien une manche je pense ! Où ? À La Réunion ça serait top ! Sinon en Australie, Hawaï, Bali ou pourquoi pas en Californie ? Mais cette année on en a déjà eu une de plus, donc on ne va pas se plaindre !

Que penses-tu de la réaction de Cori Schumacher de boycotter l'événement ? Penses-tu que l'ASP n'avait pas à organiser un tel événement dans un pays irrespectueux des droits de l'homme ?

Je comprend Cori Schumacher, elle plus que quiconque pouvait le faire, étant donné qu'elle a été titrée championne du monde 2010. Du coup je pense qu'on a entendu sa voix. Après on reste dans le domaine de la compétition et du sport. Mon voyage là- bas n'était pas politique…

Quels sont tes projets maintenant ?

Revenir les pieds sur terre après cette semaine idyllique. Me concentrer sur mon travail, passer mon Bac et tout faire pour avoir une mention. Puis passer mon permis et surfer, m'entrainer dès que je le pourrai. Profiter quand même du reste des choses qui m'entourent, la routine d'une fille de 18 ans… Je vous donne rendez-vous l'été 2012 à Biarritz pour le Roxy Pro.

Vidéo backstage Swatch Girls Pro China 2011 :

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Arrakis - le 31/12/2011 à 14:09
Cori Schumacher, est amnésique, elle oublie les massacres US en IRAK, ...elle participe au competes au USA ??? ahhh quel humanisme hypocrite !
Répondre
Articles relatifs
| 0 
01/11/2011 - Mademoiselle
Du 26 au 30 octobre l'île d'Hainan en Chine accueille les championnats du monde de longboard féminins ASP 2011...
| 0 
27/10/2011 - Mademoiselle
Après une journée intense avec de parfaites conditions sur l'île de Hainan, le Swatch Girls Pro s'est terminé ...
| 0 
27/10/2011 - Mademoiselle
La compétition a démarré aujourd'hui sur la baie de Riyuewan. Les conditions ont permis de faire passer les 16...
| 0 
09/08/2013 - Mademoiselle
Les 2 troisièmes places de l'Hendayaise sont de bonne augure pour la suite de la compétition.