Women's World Tour : 5 questions à Pauline Ado

Mademoiselle - Pression, médias, entraînements : la jeune Hendayaise nous dit tout après sa 1ère compétition dans la cour des grand(e)s...

Par - @surfsessionmag -
© Narbé  
Partager sur :   

Ça y est, Pauline Ado joue enfin dans la cour des grand(e)s. Qualifiée pour le Women's World Tour 2011, elle a effectué son baptême du feu sur la vague de Snapper Rocks lors du Roxy Pro Gold Coast. Un moment intense pour la jeune surfeuse d'Hendaye qui se retrouve confrontée aux 16 autres meilleures surfeuses du monde.

Eliminée au Round 4 par Tyler Wright, elle peut néanmoins se targuer d'avoir battue Sofia Mulanovich et Rebecca Woods dans les heats précédents.

Quelques jours après la compétition, Surfsession.com a voulu connaître l'état d'esprit de la Frenchy en ce début de saison :

Alors Pauline, qu'est ce qui a changé depuis que tu fais partie du Top 17 ?

J'ai plus d'interviews (rires) ! Ma famille est très contente pour moi. Ils m'ont toujours encouragé et me suivent avec attention.

Le truc c'est qu'on a à peine le temps de savourer la qualification qu'il faut déjà penser à la saison d'après et trouver un moyen de réussir sur le WT. Mes sponsors sont vraiment attentifs à mes besoins en général. Même si je suis toute seule à l'autre bout du monde je sais que je peux compter sur eux.

Tu es nouvelle sur le circuit WT, as-tu suivi un entraînement spécifique pour ce premier événement ?

J'étais en France avant de venir en Australie. Vu les conditions d'entraînement difficiles, j'ai mis l'accent sur ma préparation physique en travaillant ma tonicité. J'ai ensuite participé au stage d'entraînement avec l'Équipe de France à Lennox Head où j'ai pu peaufiner les derniers détails techniques.

Pas trop de pression pour ton premier heat ?

Si un petit peu… Mes jambes étaient d'ailleurs un peu raides sur mes premières vagues mais après quelques minutes le plaisir de pouvoir surfer Snapper à 3 a vite repris le dessus et j'ai eu quelques bonnes vagues.

Qu'est-ce qu'il te reste à faire pour aller plus loin dans la compétition ?

Je pense que je peux encore plus scorer en m'appliquant à être plus verticale et en incluant quelques manoeuvres innovantes dans mon répertoire. Après, je pense qu'il y a également une part importante de stratégie dans ce genre de compétition que j'apprendrai petit à petit.

Quel est ton programme pour les prochaines semaines ?

En ce moment je suis à Newcastle pour un WQS 6*. J'enchaîne avec un autre WQS Margaret River en West Oz. J'ai ensuite 4 WT à la suite : Bell's Beach, la Nouvelle-Zélande, Sydney et Rio. Je ne serai donc pas de retour en France avant le 18 mai.

Merci Pauline, et bonne chance pour le reste de la saison.

Suivez l'actu de Pauline Ado sur son blog : http://paulineado.fr/

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
28/02 - Mademoiselle
Avec l'arrivée de ce nouveau sponsor principal, c'est une nouvelle aventure qui démarre pour la Française.
| 0 
15/01 - Mademoiselle
Six surfeuses livrent conseils et astuces pour ne plus rater vos sessions hivernales.
| 0 
09/08/2013 - Mademoiselle
Les 2 troisièmes places de l'Hendayaise sont de bonne augure pour la suite de la compétition.
| 0 
02/07/2013 - Mademoiselle
Un clip un peu tardif mais explosif sur le passage de la Française sur le North Shore l'hiver dernier...