Gibus de Soultrait s'exprime sur la disparition de Surfer magazine

Emissions - ''C'est la disparition de la mémoire qui est en jeu avec la disparition du papier''.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


S'il y avait bien une personne pour nous parler au mieux de la disparition de SURFER magazine, c'est lui. Du haut de ses 63 ans, Gibus de Soultrait est l'un de ceux qui connaissent le mieux la presse et les magazines de surf pour les avoir introduits en France, notamment en 1986 par l'intermédiaire de Surf Session magazine dont il est le co-fondateur avec Pierre-Bernard Gascogne.

C'est donc vers lui que nous nous sommes naturellement tournés pour revenir sur la période SURFER. En effet, qui mieux placé que Gibus de Soultrait en France pour nous raconter avec nostalgie une période désormais résolue depuis quelques jours ? Car si SURFER magazine a annoncé le week-end dernier qu'il allait cesser de paraître après 60 ans d'existence, Gibus se souvient très bien des débuts de ce géant américain. En plus de s'en être inspiré pour la création de Surf Session en France, le journaliste-surfeur a suivi avec passion son évolution, lui qui admet avoir été biberonné très tôt par ce dernier, dès l'âge de 9 ans. 

Non sans une certaine émotion, le co-fondateur de Surf Session revient sur les débuts de SURFER, son évolution, ses prises de positions, sans oublier l'influence qu'a eu ce magazine sur la presse spécialisée européenne et la place qu'il laissera dans la culture surf. Un podcast en guise d'hommage, qui nous plonge d'entrée au coeur des années 60' et qui n'oublie pas d'interroger le rôle d'internet et des réseaux sociaux dans la disparition de la presse magazine. 

EXTRAITS

"SURFER est un magazine qui a été exemplaire pour tous les autres qui ont suivi".

"Qu'est-ce qui fait la mémoire d'Instagram ? Rien". 

"L'arrêt de SURFER est un choix économique".

"C'est la disparition de la mémoire qui est en jeu avec la disparition du papier".

"La puissance du numérique elle est là, notamment avec les changements de comportment des consommateurs". 

"SURFER magazine a été l'un des premiers magazines à prendre un positionnement écologique, dès les années 70'".

"C'est un magazine qui a porté la prise de conscience écologique des surfeurs".

"John Severson est sans doute le père de la culture surf".

Deux des couv' qui ont le plus marqué le co-fondateur de Surf Session (comme évoqué dans le podcast)

   

  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
Il y a 5 jours - Emissions
''Je le vois faire un énorme take-off no grab dans le vide. Je pensais qu'il s'était pris une boîte et que c'é...
| 0 
30/09 - Emissions
''Kelly était très incisif, très filou dans sa manière de se déplacer. Un peu à l'ancienne à faire du bluff''.
| 0 
22/09 - Emissions
De sa détection à la Réunion jusqu'à ses différentes victoires sur le Tour en passant par ses déboires avec le...
| 0 
18/08 - Emissions
C'était il y a 20 ans presque jour pour jour (le 17 août 2000). Le photographe revient sur cette journée et su...