Kids trip au Salvador pour 2 young guns de Gawda

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mardi 28 septembre 2010 à 11h31
Partager sur :   

Petit récit photo d'un récent trip au Salvador pour deux jeunes espoirs du surf guadeloupéen, Rafi et Tom Debierre, âgés respectivement 12 et 9 ans. Rafi fait partie du Pôle Espoir de Guadeloupe tandis que Thomas est déjà classé dans le top 3 des Championnats de Gwada. Pendant 2 semaines, les 2 frères sont partis s'entraîner sur quelques célèbres vagues du Salvador comme Punta Mungo ou encore Las Flores, où se déroulent notamment les Billabong Camps et qui attire chaque année les grosses pointures du surf US.Rafi et Tom sont soutenus par l'association de protection de l'environnement Terre d'Avenir qui milite pour la protection des océans avec l'aide des enfants. Les deux frères participent ainsi à des surveillances de pontes de tortues marines, plongent tous les ans dans les eaux de Guadeloupe pour mesurer l'état de dégradation des récifs (opération "Reef Check") et participent à des nettoyages de plages et de campagnes de sensibilisation du grand public.Voici le récit de leur voyage au Salvador : "15 jours de bon surf pour les kids de Guadeloupe qui ont pu rider tous les jours dans des conditions variant entre 1m50 et un gros 2 mètres. La droite de Las Flores (près de 300 m de long les bons jours) leur a permis d'enchaîner manoeuvres radicales et tricks au contact des jeunes locaux, plutôt impressionnés par leur niveau. Locaux avec qui Rafi et Tom ont noué de bons liens en baragouinant un franco-hispanico-anglais prometteur.Sur la vague de Punta Mango, une droite à tubes, accessible uniquement par bateau, les kids ont aussi impressionné leur monde. Il faut dire que se caler comme ça à 9 et 12 ans ne laisse personne indifférent ! Rapide, tubulaire, elle leur a offert des sessions de rêve … à condition de se lever tôt car elle fonctionne surtout le matin de 5h30 à 9 h !A la fin du séjour, les frères Debierre ont rejoint le beach break de Mizata, plus à l'ouest, puis ont surfé El Zonte et KM 59, deux belles vagues réputées. Des droites encore et toujours car le Salvador est fidèle à sa réputation de pays des droites ! Avant le départ, distribution de cadeaux aux jeunes locaux qui manquent de tout mais jamais de bonne humeur. Avis aux amateurs, si vous allez au Salvador, emportez des leashes, des tops, des dérives en rab et laissez-les sur place ! Vous ferez des heureux. Et si vous voulez vous délaisser de votre vieille board, n'hésitez pas, le matos est rare là-bas !"Pour les suivre en ligne : www.caraibe-surfers.com / www.terredavenir.orgLe Salvador pratiqueDestination émergente du surf, le Salvador est encore très peu touristique. Et pour cause : après 10 ans de guerre civile et la présence de gangs urbains (les Maras) particulièrement violents jusqu'en 2008, le pays n'avait pas bonne réputation.Aujourd'hui la situation est bien plus calme. Sur le littoral et les plages, aucune insécurité à signaler. Comme toujours, c'est dans les grandes villes et les ports qu'il faut faire attention. Pour le surf, c'est donc une destination tranquille avec des locaux plutôt souriants à l'eau, mais qui ne parlent que l'Espagnol !Côté vagues, rien à dire, la houle du Pacifique est ici puissante, les swells durent plusieurs jours et il y aura souvent plus de taille que ce qui est annoncé grâce à une période supérieure à 15 s. Eau et air à 30°, saison des pluies de mai à novembre avec les plus gros swells.Monnaie locale : le dollar US, vie peu chère sur place. Côté logements, on trouve des chambres à 10-15$ la nuit, des surfs camps et des hôtels moyenne gamme à 25-45 $ la nuit et du grand luxe très cher aussi ! Attention, eau du robinet à proscrire !

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
16/11/2011 - Session
Les Xème jeux Panaméricains de surf viennent de débuter en Guadeloupe sur le spot de La C...
| 0 
18/09/2014 - Portfolio
La vague de Bud Bud est sans aucun doute une des plus belles de France. Victime de sa popularité, c'est...
| 8 
26/12/2012 - Session
Best-Of, publié le 3 mai : Le trio French Connexion (Marc Lacomare, Charly Martin et Joan Duru) en free...
| 3 
22/11/2012 - Session
C'était il y a 10 ans jour pour jour. Le 22 novembre 2002, trois équipages de tow-in franç...