Backside à Teahupoo

Autres - A deux jours du Billabong Pro, hommage ici à Andy Irons avec son témoignage sur un take-off backside historique.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Vainqueur à Teahupoo en 1997, lors de la première compétition sur le spot (une épreuve WQS), Andy Irons renouvela l'exploit de gagner sur la fameuse gauche tahitienne en 2002 et en 2010. Mais surtout l'Hawaïen fut un des surfeurs les plus engagés et les plus techniques sur cette vague, élevant sans façon le surf tubulaire backside, notamment avec des planches plus courtes (plus proches de 6' que 7' comme ce fut longtemps l'usage à Pipeline jusqu'au début des années 2000) et une technique grabrail backside particulièrement maîtrisée.

Lors d'un free surf à Teahupoo  Andy Irons réalisa un take-off absolument magistral, à la fois spectaculaire et historique. Interviewé à propos de cette vague, l'Hawaïen raconta que le swell grossissait, qu'il avait déjà laissé passer cinq vagues de 15 pieds par peur de s'y jeter. Puis quand celle-ci arriva, il était à côté de son frère Bruce et savait que celui-ci était prêt aussi à y aller. Pour Andy, il était  hors de question de laisser à son frère la gloire de cette vague, du coup il s'y est jeté la peur au ventre. Manquant de tomber au take-off, sa planche dérapant, il explique qu'il s'accrocha à son rail comme un désespéré, tétanisé par la peur. Puis il réussit son bottom-turn qui le projeta par miracle dans la section, la lèvre lui passant au ras... Filmée, photographiée, cette vague fut non seulement déterminante dans la carrière d'Andy, comme il le raconte, tant pour lui-même que pour sa renommée, mais elle transforma aussi le surf de Teahupoo en stimulant le niveau d'engagement.



 

En parrallèle de ce témoignage d'Andy Irons, intéressant d'écouter aujourd'hui le propos de John John Florence au sujet de Teahupoo, Florence expliquant finalement l'avantage d'y surfer backside pour y contrôler sa vitesse et sa trajectoire dans le tube, en s'adossant sur la vague et non pas en devant freiner avec le bras, comme pour les surfeurs frontsides.

[vimeo width="100%" height="560"]http://vimeo.com/70917727#[/vimeo]

 

 

Vainqueurs à Teahupoo

WCT

2012: Mick Fanning  Australie (backside)

2011: Kelly Slater  États-Unis (backside)

2010: Andy Irons  États-Unis (backside)

2009: Bobby Martinez  États-Unis (frontside)

2008: Bruno Santos  Brésil, (frontside)

2007: Damien Hobgood  États-Unis (frontside)

2006: Bobby Martinez  États-Unis (frontside)

2005: Kelly Slater  États-Unis (backside)

2004: CJ Hobgood  États-Unis (frontside)

2003: Kelly Slater  États-Unis (backside)

2002: Andy Irons  États-Unis (backside)

2001: Cory Lopez  États-Unis (frontside)

2000: Kelly Slater  États-Unis (backside)

1999: Mark Occhilupo  Australie (frontside)

WQS

1998: Koby Abberton, Australie, (backside)

1997: Andy Irons, Hawaii (backside)

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
09/10/2011 - Autres
Un clip des plus grands moments de l'Hawaïen, triple vainqueur de l'épreuve, sur les vagues landaises ...
| 0 
16/11/2010 - Autres
Plusieurs milliers de personnes ont rendu un dernier hommage à Andy Irons ce dimanche à Hanalei
| 0 
04/11/2010 - Autres
Les surfeurs et surfeuses du World Tour ont tenu à dire au revoir à leur ami depuis le line-up. Spectacle emou...
| 6 
03/11/2010 - Autres
"I surf because" by Andy Irons. Une vidéo en mémoire du triple champion du monde... Rest in peace.