Gros week-end en Cornouailles

Big Wave - La vague rare du Cribbar s'est réveillée.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le Cribbar est un peu aux Anglais ce que Belharra est à nous Français (toute proportion gardée, la taille n'a rien à voir). À savoir une grosse vague qui ne fonctionne que très rarement et qui ne se réveille que quelques fois dans l'année. Le Cribbar est le récif qui s'étend sous l'eau depuis le promontoire Towan en Cornouailles et qui permet à la houle de casser quand les conditions sont toutes alignées. Une vague surfée pour la première fois en 2004 par Chris Bertish

Cette dernière s'est réveillée le week-end dernier pour proposer l'une des sessions les plus propres jamais enregistrées, alors que deux puissantes tempêtes consécutives ont déferlé sur l'Europe, et donc Newquay en Cornouailles. La preuve avec la vidéo ci-dessus dans laquelle on aperçoit bien évidemment le local Tom Butler, Pegleg Bennett, Rob Fowlie, Dom Moore, Matt Stokes, Rob Barber et quelques d'autres.

"C'était de loin la plus grosse journée que j'ai passé là-bas. Je l'ai vu plus grosse mais depuis la terre ferme, pas comme les conditions d'hier. Je l'ai observé un peu avant de décider de me lancer. Le chenal de Little Fistral était à droite, complètement fermé. Nous avons donc ramé de l'autre côté du promontoire, mais il fallait faire attention" a précisé Tom Butler à nos confrères de chez MagicSeaWeed. "Vous savez, le Cribbar, ce n'est pas aussi lourd que Mully (Mullaghmore) ou Nazaré, mais je dirais qu'hier, il était plus difficile à surfer que ces deux-là. Il y avait ce courant fou qui nous éloignait du peak, on devait constamment ramer, au risque de se retrouver là où on ne voulait vraiment pas être. Hier, j'étais au large. J'étais assis au peak et, sans blague, ça ressemblait à Hawaii. Le Cribbar fonctionnait mais il y avait aussi d'autres récifs qui se brisaient à un demi-mile de là. Tant d'énergie. Ce n'était pas comme si vous étiez en Cornouailles".

Le Cribbar est une vague rare. Et si les sessions là-bas sont rarement ce que les surfeurs appellent "impeccables", les locaux les adorent.

Si le premier swell est arrivé pendant le week-end, le seconde, lui, a pointé le bout de son nez lundi. Et s'il n'est pas rare pour l'Angleterre de connaître en hiver des houles de cette taille, il est beaucoup plus rare que ces dernières soit accompagnées d'un léger vent offshore comme en début de semaine. Alors que Nazaré et Mundaka n'ont pas fonctionné (trop de vent et houle trop orientée ouest), le Cribbar s'est sublimé.

>> Vidéo par Chris Levi, images par Clare James Photography pour Magicseaweed

 

                     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 10 jours - Big Wave
C'était le 10 janvier dernier. Retour sur cette journée avec des images et un témoignage inédits.
| 1 
Il y a 14 jours - Big Wave
Une atmosphère toujours aussi particulière.
| 0 
13/04 - Big Wave
14 minutes pour 10 ans de wipeouts. Tous analysés et décortiqués.
| 0 
31/03 - Big Wave
Un court-métrage qui revient sur la genèse du Big Wave Risk Assessment Group qui a vu le jour après la mort de...