Russel Bierke n'est pas fait comme nous

Big Wave - Partir à la frontale pour être le premier dans un Shipstern Bluff monstrueux... C'est juste pas humain !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   
Greg Noll est mort (R.I.P.) mais le surf de gros se porte bien, merci. Car si Russel Bierke est loin d'avoir une carrure de taureau, sa capacité à partir tête baissée sur des murs d'eaux aussi hauts que creux témoigne d'une force intérieure surhumaine.

Comment ne pas douter quand on avance dans la pénombre tasmanienne, tout juste éclairé par le faisceau de sa lampe frontale, avec en fond sonore ce swell monstrueux qui vient s'écraser sur les blocs de rochers ? Comment ne pas tout lâcher lorsqu'on voit cette marche de mousse barrer la face de la vague à Shipstern Bluff. Comment continuer à ramer sur cette énorme gauche, quand après avoir pris une pelle monumentale on se retrouve à nouveau derrière la section au take-off ?

En n'ayant pas de limites, Russel Bierke repousse celles de tout un sport !

         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
13/12/2018 - Big Wave
Retour sur quelques unes des plus grosses chutes enregistrées sur le spot portugais. Frissons.
| 0 
14/11/2018 - Big Wave
Portrait d'une jeune tête brûlée promise à un grand avenir.
| 0 
09/11/2018 - Big Wave
Le jeune chargeur de 21 ans a chopé une bombe hier avant de prendre plusieurs montagnes sur la tête.
| 0 
13/11/2017 - Big Wave
On a enfin la vidéo de la session dans laquelle Justin Becret charge la bête irlandaise. Impressionnant.