On peut faire bénir sa planche de surf en Bretagne

En Vrac - Le Pardon des surfeurs se tenait dimanche dernier à St-Jean-Trolimon.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


"N'oubliez pas vos planches pour la bénédiction"  : tel était le curieux message adressé aux surfeurs sur les flyers de la paroisse de Saint-Jean-Trolimon, petite ville du Finistère située à quelques encablures du spot de Tronoën, et pas beaucoup plus loin de celui de La Torche. Si tous les Tromilonnais et les Tromilonnaises ne pratiquent pas le surf, on y trouve apparemment des "catholiques amoureux de la glisse" qui organisent depuis 2012 le "Pardon de surfeurs".

Dans cette cérémonie, le curé propose une prière universelle à ces jeunes "sportifs de la glisse" dont il a remarqué un certain éloignement de la pratique religieuse.La messe adopte ainsi le vocabulaire des surfeurs quitte à y perdre un peu son public habituel qui s'y connait plus en ascension qu'en take-off.

L'ecclésiastique n'hésite pas non plus à bénir les planches elles-mêmes, et l'église étant moins discriminante sur les pratiques de glisse que pour d'autres, SUP, kitesurf et bodyboard ont également droit à la consécration.

Après tout, pour le vicaire a l'origine de cette manifestation : "le surf, comme la religion, s'apparente à une quête spirituelle, il y a l'idée du partage et du dépassement de soi". Tant qu'à faire dans le festif, apéritif, pique-nique et session de surf complétaient la journée. 300 personnes y ont participé, soit quand-même nettement moins que ce que draine au Portugal la Vierge des surfeurs qui vous était apparue dans le Surf Session du mois d'août.


Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
23/12/2019 - En Vrac
Après Mick Fanning et Parko, la webserie "Then and Now" revient aujourd'hui en images sur le parcours d'une au...
| 0 
12/10/2019 - En Vrac
Quand surfeurs et skimboardeurs s'y collent, le chaos est total !
| 0 
21/07/2019 - En Vrac
"Somebody just got pulverized" - avec Alex Martins dans le rôle de Somebody !
| 0 
19/05/2019 - En Vrac
Peu importe qui braque qui, c'est carnage à tous les étages...