Découvrez la vie de Shannon Ainslie, surfeur des Lofoten

Free Surf - "Beaucoup de gens ne savent pas ce que c'est que de vivre et de surfer dans l'Arctique".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

C'est un décor de Vikings. Situées entre 100 et 300 km du cercle polaire nord, les îles Lofoten font la fierté de la Norvège. Avec une superficie totale de 1227 kilomètres carrés et 24 000 habitants, ce joyau norvégien n'est clairement pas le plus grand et encore moins le plus peuplé. 

Si les îles les plus importantes et les plus célèbres sont reliées par des tunnels et des ponts, ce n'est pas le cas de la grande majorité. C'est ce qui fait le charme de cet endroit qui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'est pas si inhospitalier. 

Pendant l'hiver, certes il fait froid comme c'est le cas en Norvège de façon générale. Mais grâce au Gulf Stream, les températures sont souvent plus agréables aux Lofoten que sur le continent norvégien.

La preuve avec la température de la mer qui est enregistrée ici depuis 1935. Près de Skrova, à un mètre de profondeur, elle varie de 3 °C en mars à 14 °C en août, avec des pointes à 17 °C certaines années. À 200 m de profondeur, elle est proche des 8 °C toute l'année. Certes la 5/4 est de rigueur mais ça se fait.

Malgré l'importance croissante du tourisme, la pêche est restée l'une des principales sources de revenus des îles. On y pêche la morue essentiellement. Mais depuis quelques temps, une communauté surf commence à émerger. Communauté dont fait partie notamment le Sud-Africain Shannon Ainslie désormais installé là-bas. Victime d'une attaque de requin chez lui en Afrique du Sud à l'âge de 15 ans, Shannon vit désormais dans un coin bien plus shark friendly.

"Beaucoup de gens ne savent pas ce que c'est que de vivre et de surfer dans l'Arctique. J'ai vécu et surfé dans les îles Lofoten pendant un certain temps et il y a bien évidemment des avantages et des inconvénients à vivre là-haut. Dans cette courte vidéo, vous verrez les deux. La plupart du temps, c'est agréable et étonnant quand on s'y habitue. Mais le surf peut être assez brutal et désagréable en hiver. En revanche, quand vous avez ces jours magiques, vous oubliez tout le reste".

Sa dernière vidéo lui donne raison. 


                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
14/11/2019 - Free Surf
En manque de série ? On a trouvé ce qu'il vous faut. Sortez les plaids et les bouillottes, on vous emmène aux ...
| 0 
07/05/2018 - Free Surf
Mais avec seulement 3 heures d'ensoleillement dans la journée, il faut faire vite !
| 1 
Il y a 2 jours - Free Surf
Kale "Brocolli" a surfé la Grande et la Côte des Basques sans se prendre le chou.
| 0 
Il y a 2 jours - Free Surf
Mieux vaut s'accrocher quand les manoeuvres s'enchainent à vitesse grand V !