Laird Hamilton en foil dans un gros Nazaré !

Free Surf - ''La vague était trop rapide pour être surfée. Elle aurait été difficile à sortir en surf''.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Qui n'a jamais eu envie de se déplacer à une vitesse où votre esprit ralentit les choses pour prendre le contrôle...

Il y a quelques semaines, en ce début d'année 2020, Laird Hamilton, Terry Chung, Luca Padua et Benny Ferris étaient avec les meilleurs chargeurs de la planète à Nazaré au Portugal. Mais alors que les chargeurs étaient venus chercher la vague la plus grosse, la plus creuse, la plus terrifiante pour les médias, Laird et ses potes, eux, avaient un tout autre objectif : celui de dompter la bête en foil

Son expérience, son bagage technique et sa connaissance du spot lui ont permis de repousser encore un peu les limites.

"Ce qui est génial avec le foil c'est qu'il ouvre des opportunités" a précisé Laird. "Cela ouvre la cour de récréation. Cela ouvre des possibilités qui ne seraient pas normalement examinées... Nous avons eu de très bonnes conditions, mais je dirais que ce n'étaient pas de bonnes conditions pour le spot conventionnel de Nazaré. C'était une vague différente. C'était une vague que vous ne regarderiez pas si vous n'étiez pas en foil. La vague était trop rapide pour être surfée. Elle aurait été difficile à sortir en surf, car il est impossible de la prendre aussi tôt qu'en foil. Nous avons pu surfer cette vague, seuls au monde". 

Laird et ses amis se sont donc positionnés différemment au pic. "On s'est positionné sur un endroit où l'on pouvait bien utiliser le foil. Nous n'étions pas à la recherche de la vague conventionnelle recherchée par les chargeurs en tow. Cela nous a emmené dans une autre dimension". 

Laird est conscient qu'il n'y a pas que des adeptes du foil. Mais le waterman a tenu à leur adresser un petit message à la fin de la vidéo : "Brian Keaulana, un grand waterman hawaïena un jour dit : "ne me jugez pas à mon équipement". Lorsque nous entrons dans les stéréotypes et que nous commençons à stéréotyper l'équipement et à stéréotyper les gens... Le foil, c'est surfer. Vous savez quoi ? Terry Chung a surfé toute sa vie. J'ai surfé toute ma vie. Benny a surfé toute sa vie. Ce sont tous des surfeurs accomplis. Luca a surfé toute sa vie. C'est ça le surf".


>> Vidéo par Patrick Wieland (Lift Foils)








              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (6)
réaliste - le 09/03/2020 à 14:03
vidéo sympa ... mais la question n'est pas de stéréotyper les gens, la question est que le foil est un instrument dangereux pour les copains dans l'eau ! un peu au même titre que le paddle ... c'est génial de voir ces gars glissés de cette manière ... mais je n'imagine même pas ceux qui s'initient à la discipline comme ils sont des dangers potentiels au pic
Répondre
GUIDOP - le 09/03/2020 à 21:37
Merde on l'attendait plutôt en deltaplane là ! Vieillesse ennemie...
Répondre
Stockholm - le 10/03/2020 à 21:11
Est-ce surfer Nazaré que de surfer à 400m du pic? On se demande un peu ce qu'il est venu faire là.
Répondre
Tom - le 13/03/2020 à 09:40
Tu parles de l'endroit que tu imagines être le pic? Pour ces mecs, le pic (et même la notion de pic) est totalement différent. C'est ce qu'ils expliquent et c'est justement tout l'intérêt de la chose: agrandir son espace d'évolution. Si tu pouvais surfer des vagues 2 fois plus longtemps, tu serais contre? ;) Et quand on voit ces mecs dévaler des monstres à une vitesse folle en "volant" au dessus de l'eau... les sensations doivent être incroyables. Bien sûr que c'est surfer Nazaré! Pas d'une manière conventionnelle bien sûr, mais en exploitant tout le potentiel de l'engin. Et d'après moi, beaucoup plus intelligemment que si ils venaient justement se coller aux autres surfers plus classiques.
Répondre
Stockholm - le 15/03/2020 à 23:57
Je suis tout à fait d'accord avec toi mais je pense que Laird Hamilton a dans son coin autant de vagues monstrueuses à surfer. On dirait qu'il est venu chercher la lumière...
Répondre
GUIDOP - le 16/03/2020 à 22:08
Oui, enfin c'est de bel et bien de la grande vague, et quelle maestria !
Répondre
Articles relatifs
| 0 
12/03 - Free Surf
La bombe de Kai Lenny à Nazaré ou celle de Tom Lowe quelque part en Europe, le Vieux Continent brille.
| 0 
03/02 - Free Surf
Une session à Nazaré, d'autres sur les beachbreaks du coin, mais aussi un tour au sein du stade José Alvalade ...
| 0 
09/02/2019 - Free Surf
Le slab irlandais s'est réveillé mercredi dernier.
| 0 
17/01/2019 - Free Surf
Et la palme revient à...