Malik Joyeux, 11 ans après

Free Surf - Le Tahitien trouvait la mort, le 2 décembre 2005, dans un accident de surf à Pipeline. Retrouvez le portrait de ce surfeur attachant.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Surfeur stylé et toujours souriant, Malik Joyeux incarnait la joie de vivre et le surf des îles. Né à Moorea en 1980, il devient l'un des meilleurs surfeurs de Teahupo'o, s'engageant toujours plus en tow-in ou à la rame dans le tube de la célèbre gauche. Le Petit Prince de Tahiti, comme on l'appelait, avait même remporté le Billabong XXL Awards du meilleur tube pour un ride dément, toujours à Teahupo'o. Respecté de tous, freesurfeur accompli, un accident à Pipeline lui ôte la vie le 2 décembre 2005. Dans des conditions solides et vicieuses, il chute au take-off, s'assomme et ne sera retrouvé, malgré les recherches immédiates des autres surfeurs présents, que trop tard.

En deux parties, retrouvez son portrait pour redécouvrir, ou découvrir pour les plus jeunes, la vie de ce surfeur charismatique :


> Regarder la deuxième partie sur YouTube.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
10:05 - Free Surf
Mais surtout un des plus distrayants à regarder !
| 0 
Il y a 5 jours - Free Surf
Code Red II pour ne plus le nommer.
| 1 
Il y a 6 jours - Free Surf
Retour sur une semaine de surf complètement dingue.
| 0 
Il y a 6 jours - Free Surf
5 minutes de surf porn avec The Cure en fond musical.