Oaxaca : une session des plus intimes entre locaux

Free Surf - Les récentes mesures sanitaires au Mexique font le bonheur des surfeurs locaux comme lors de cette session sur des droites qui déroulent à merveille.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


Il y a un peu moins de 15 jours, les autorités locales de l'État de Oaxaca ont pris la décision de fermer les plages de Puerto Escondido. L'augmentation inquiétante des cas de Covid-19 au Mexique a entraîné un retour des restrictions aux frontières, entravé la liberté de voyager et de se rendre sur certains spots.

Toutefois, ces récentes mesures sanitaires ont de quoi réjouir les surfeurs locaux qui se retrouvent quasiment seuls à l'eau. Dans cette vidéo, les trois Mexicains Diego Cadena, Dwight Pastrana et Jhony Corzo se régalent sur des droites quasiment vierges de toute présence humaine et qui déroulent à merveille. L'eau est chaude, les plages sont presque vides et les paysages environnants vous chargent d'un sentiment de solitude et de liberté où la nature règne en maître. 

Cette session intime entre locaux tranche avec la récente compétition qui s'est déroulée à Barra de la Cruz la semaine dernière. Il s'agissait du Corona Open Mexico, septième et dernière étape de la saison régulière (après l'annulation du Tahiti Pro), remportée par Jack Robinson chez les hommes et par Stephanie Gilmore chez les femmes. 

>> + de vidéos mexicaines
>> Article par Ondine Wislez Pons. 

  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
08/08/2013 - Free Surf
Cette fois, direction Puerto Escondido, avec son beau temps, ses barrels magnifiques, ses tacos...
| 0 
06/09 - Free Surf
Particularité cette saison, les bancs de sable qui, d'après les locaux, ont comme conséquence de voir les vagu...
| 0 
05/07 - Free Surf
Quand vous en avez assez de faire le même turn, changez de planche.
| 0 
19/06 - Free Surf
Miguel Sinclair et Jonathan Melendres rivalisent de style sur les pointbreaks mexicains.