Comment ça marche ? La Rip Curl Flashbomb Heat Seeker

Technique - Découvrez comment fonctionne la combi la plus chaude jamais conçue par Rip Curl.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Les températures tombent sérieusement ! Pour vous équiper en toute connaissance de cause, Vincent Duvignac, pro surfeur Rip Curl, et Jonathan Cetran, manager division technique Rip Curl, décryptent les nouvelles spécificités techniques de la Rip Curl Flashbomb Heat Seeker, la combi la plus chaude jamais conçue par la marque australienne.

Par un matin frais dans la forêt de Mimizan, Duvi, qui utilise la combi depuis quelques semaines, revient sur ses impressions avec celui qui a participé au développement de cette nouvelle combinaison riche en innovations. La principale étant le Flex Energy, ce nouveau néoprène exclusif qui génère de la chaleur grâce aux mouvements. Dès que tu bouges, rames, les frottements créent de la chaleur et permettent de lutter efficacement contre le froid. Mais en plus de ça, tout le savoir-faire de Rip Curl est concentré dans cette combi pour en faire une véritable armure contre le froid.

La Flashbomb Heat Seeker en bref :
- Flex Energy > néoprène présent dans le dos qui génère de la chaleur pendant la l'activité : reste actif, reste au chaud !
- Néoprène E5 Flash Lining > néoprène plus strech, séchage rapide et gain de chaleur, présent sur le reste du corps
- Liquid Mesh > néoprène ultra stretch qui bloque le vent et absorbe la chaleur. Présent sur l'extérieur du dos.
- Thermo Shield > patchs en néoprène très résistant thermocollés sur les bras pour plus de chaleur et de résistance au vent.
- Existe en 3/2 mm, 4/3 mm, 5/3 mm et 6/4 mm cagoulé

> Shoppez la Heat Seeker !






             
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
375  | 0 
21/10 - Compétition
En 2012, l'édition a été marquée par des conditions épiques et des tubes...monstrueux !
102  | 0 
19/10 - World Tour
L'Australien est le dernier qualifié pour les 1/4 avec Owen Wright.
584  | 0 
18/10 - World Tour
Grosse performance de la part du Landais qui vient jouer les trouble-fêtes pour le titre mondial.
130  | 0 
18/10 - Free Surf
Le triple champion du monde n'était plus revenu sur un event depuis son départ à la retraite à Bells.