Documentaire : découvrez l'origine de Skeleton Bay

Trips - Et comprenez pourquoi cette vague world class depuis 2008 n'existait pas il y a 30 ans.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

"A Skeleton Bay, l'océan et le désert sont unis pour le meilleur et pour le pire. La bathymétrie, l'orientation de la plage et la configuration de la pointe sont autant d'éléments qui rendent la vague unique. Mais chaque houle qui passe remet en question son avenir". Will Bendix. 

Après vous avoir conté l'histoire de Skeleton Bay par écrit dans les pages de notre numéro 374, voilà désormais l'histoire racontée en vidéo. 

Depuis qu'elle a été dévoilée au grand public en 2008, la vague de Skeleton Bay fait partie du lexique de tous les surfeurs. Elle est devenue le synonyme de barrels sans fin sur fond de sable. Mais contrairement à Pipeline, G-Land, ou (insérez ici votre vague emblématique préférée de classe mondiale), la vague de deux kilomètres de long laissée sur le bord du désert du Namib est en état de flux constant. Si l'on en croit les images satellites, la vague que nous connaissons aujourd'hui n'existait même pas il y a 30 ans.

Mirage est un documentaire de 15 minutes réalisé par Alan Van Gysen et Will Bendix qui retrace la genèse de la fosse de sable namibienne. Comment est-elle devenue l'une des vagues les plus recherchées de la planète ? Une histoire racontée par les pionniers locaux et certains des meilleurs tuberiders de la planète. 

Mais avant de la mettre en tête de votre liste de choses à faire après cette pandémie, prenez peut-être en compte les conseils avisés de Koa Smith dans le film : "Les gens pensent que c'est facile de surfer Skeleton Bay. Ils pensent qu'ils vont aller chercher le barrel de leur vie. Mais ensuite, ils arrivent ici et réalisent que c'est plutôt comme Teahupoo sur le sable."

Ceci est son histoire. 

>> Vidéo par @alanvangysen and @will.bendix




Brett Barley

Koa Smith

William Aliotti

William Aliotti

William Aliotti





               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
mandi - le 30/10/2020 à 19:22
where is the locals?CO2 colonial surfing sucks..
Répondre
Articles relatifs
| 0 
25/04/2016 - Trips
Kepa Acero et Natxo Gonzalez, sur le spot de Skeleton Bay, nous font découvrir la réelle définition du tube.
| 1 
24/03/2017 - Trips
Le Sud-Africain explore son pays natal, ses alentours et bien au-delà dans un clip époustouflant.
| 1 
28/01/2016 - Trips
Alaska, Namibie, Mexique : une compilation des récentes expéditions du soul surfer français.
| 2 
28/12/2014 - Trips
Le Basque était parti chercher la perfection sur le continent africain. Il l'a trouvé, une nouvelle fois...